L’Université Grenoble Alpes décroche (enfin) le label Idex

sep article



EN BREF – Après deux échecs en 2011 et 2012, l’Université Grenoble Alpes a officiellement décroché, vendredi 22 janvier, le label Initiative d’Excellence (Idex). Une reconnaissance du travail accompli pour l’établissement qui espère, à terme, devenir un campus d’excellence au rayonnement mondial. 

 

 

 

Campus de Saint-Martin-d'Hères © Université de Grenoble

Campus de Saint-Martin-d’Hères. © Université de Grenoble

L’Université Grenoble Alpes fait un nou­veau pas vers son inter­na­tio­na­li­sa­tion. Fruit de la fusion du 1er jan­vier der­nier, des uni­ver­si­tés Joseph-Fourier, Pierre-Mendès-France et Stendhal, l’établissement a obtenu, le ven­dredi 22 jan­vier, la label­li­sa­tion Initiative d’ex­cel­lence (Idex).

 

En 2011, à l’oc­ca­sion de la pre­mière vague d’affectation des Idex, le jury avait reto­qué le pro­jet gre­no­blois au motif notam­ment qu”« il n’[était] tou­jours pas apparu de vision com­mune d’une uni­ver­sité unique qui ras­sem­ble­rait, posi­tion­ne­rait et met­trait à pro­fit les forces prin­ci­pales de la région de Grenoble ». En clair, de graves pro­blèmes de gou­ver­nance sur fond de lutte de pou­voir entre uni­ver­si­tés. La deuxième vague ne lui avait pas été plus favo­rable. La troi­sième aura donc été la bonne.

 

 

 

Une reconnaissance qui va « stimuler le rayonnement » de l’agglomération

 

 

Le pro­jet déposé par la Communauté d’u­ni­ver­si­tés et éta­blis­se­ments (Comue) dans le cadre du pro­gramme d’Investissements d’avenir vise à créer une uni­ver­sité unique, dotée d’un fort rayon­ne­ment inter­na­tio­nal. Un enjeu qui réjouit Geneviève Fioraso.

 

La dépu­tée de l’Isère et ancienne ministre de l’Enseignement supé­rieur et de la Recherche se dit, dans un com­mu­ni­qué, « par­ti­cu­liè­re­ment heu­reuse de cette recon­nais­sance offi­cielle, qui va contri­buer à sti­mu­ler le rayon­ne­ment d’une agglo­mé­ra­tion qui a tou­jours su déve­lop­per une éco­no­mie de la connais­sance et du pro­grès, favo­rable à la for­ma­tion des jeunes, à la for­ma­tion conti­nue, à la recherche fon­da­men­tale comme appli­quée, aux emplois inno­vants et à l’ouverture inter­na­tio­nale ».

 

Campus de Saint-Martin-d'Hères © Université de Grenoble

Bibliothèque uni­ver­si­taire Droits-Lettres. © Université de Grenoble

 

Un point de vue par­tagé par Éliane Giraud, séna­trice de l’Isère qui se réjouit à son tour « de voir l’excellence gre­no­blois ainsi recon­nue », dans un com­mu­ni­qué en date du 23 jan­vier.

 

 

 

Des centaines de millions d’euros à la clé

 

 

Présélectionné en avril 2015 parmi sept autres pro­jets, celui de l’Université Grenoble Alpes se construit autour de quatre objec­tifs dont l’excellence scien­ti­fique. L’établissement sou­haite éga­le­ment dyna­mi­ser son éco­sys­tème et trans­fé­rer les connais­sances vers la société, pro­po­ser un rôle moteur dans l’innovation péda­go­gique et la réus­site des étu­diants et impli­quer et enga­ger davan­tage le monde socio-éco­no­mique et cultu­rel et les col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales.

 

Grâce à cette recon­nais­sance, l’université béné­fi­ciera ainsi d’une dota­tion de plu­sieurs cen­taines de mil­lions d’euros pour finan­cer et pro­mou­voir ses dif­fé­rents pro­jets. Des pro­jets qui tour­ne­ront d’ailleurs autour de quatre enjeux socio-éco­no­miques inhé­rents à l’identité de Grenoble et au XXIe siècle : pla­nète et société durables ; santé, bien-être et tech­no­lo­gie ; numé­rique et inno­va­tion, enfin, orga­ni­sa­tions. Autant de sujets por­teurs pour la toute nou­velle Université Grenoble Alpes.

 

 

Maïlys Medjadj

 

 

 

À lire éga­le­ment sur Place Gre’net :

 

Université Grenoble Alpes : ce que va chan­ger la fusion
Idex : l’Université de Grenoble bien­tôt au som­met ?

 

 

commentez lire les commentaires
6195 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.