Antonio Placer, directeur depuis septembre 2015 du « Nouveau » Théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas – rue Très-Cloîtres dans le centre ancien de Grenoble. © Séverine Cattiaux - placegrenet.fr

Qui est Antonio Placer, nouveau directeur du Théâtre Sainte-Marie – d’en-Bas ?

Qui est Antonio Placer, nouveau directeur du Théâtre Sainte-Marie – d’en-Bas ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

PORTRAIT – Antonio Placer, directeur depuis septembre 2015 du « nouveau » Théâtre Sainte-Marie‑d’en-Bas – rue Très-Cloîtres, dans le centre historique de Grenoble – est aussi, et surtout, poète, compositeur et chanteur. C’est donc en tant qu’artiste qu’il prend la tête de l’ancienne chapelle. L’occasion pour nous de tirer le portrait de ce Galicien du Dauphiné. Et pourquoi pas de dissiper le flou qui entoure sa personne.

 

 

 

Antonio Placer sur la scène du Théâtre Saint-Marie-d'en-bas. © Adèle Duminy

Antonio Placer sur la scène du Théâtre Saint-Marie-d’en-bas. © Adèle Duminy

Voilà plus de trente ans qu’Antonio Placer com­pose poé­sies et chan­sons. Qu’il inter­prète en quatre langues : en gali­cien – sa langue mater­nelle –, en espa­gnol, en fran­çais et en tamarín­dola, son espe­ranto per­son­nel. Plus de trois décen­nies aussi qu’il a débar­qué à Grenoble depuis sa Galice natale, région du Nord-Ouest de l’Espagne. En Dauphiné, si l’on sait désor­mais à peu près qui il est (« Antonio Placer ? C’est le nou­veau direc­teur du Théâtre Sainte-Marie‑d’en-Bas, non ? »), peu le connaissent bien.

 

Peut-être parce qu’il a vécu quelques années au Brésil et en Argentine. Peut-être aussi parce qu’ici il s’est refusé à jouer dans les mêmes salles trop sou­vent, leur pré­fé­rant le monde. Sans doute, enfin, parce que sa musique ne rentre pas dans les cases habi­tuelles. On est, du reste, forcé de la défi­nir par la néga­tive. Elle n’est ni clas­sique, ni baroque, ni lyrique, ni jazz, ni tri­bale… À moins qu’elle ne soit tout cela à la fois.

 

 

 

Continuez la lecture

Il vous reste 86 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

AD

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Violences conjugales : le procureur de Grenoble tape du poing sur la table pour réclamer plus de moyens

  FOCUS - Dans un long communiqué, le procureur de Grenoble Éric Vaillant (re)met le dossier des violences conjugales sur la table. Il réclame plus Lire plus

La façade du théâtre Sainte-Marie-d'en-Bas. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Théâtre de Sainte-Marie‑d’en-Bas : la nouvelle équipe en ordre de marche

EN BREF - Antonio Placer et sa compagnie, Alma musique, assurent depuis l'automne dernier la direction du Nouveau théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas situé rue Très-Cloîtres. Un bail de Lire plus

Gestion du Théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas : Antonio Placer contre-attaque après le rapport accablant de la Ville

FOCUS - Après un rapport d'évaluation pour le moins accablant sur leurs trois années passées à la tête du théâtre Sainte-Marie-d'en-Bas, les gestionnaires répliquent. Le Lire plus

Théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas : l’association d’Antonio Placer sur le départ dans la foulée d’un rapport accablant

FOCUS - Fin de convention difficile entre la Ville de Grenoble et l'association Musiques créatives du Sud, dirigée par Antonio Placer. Alors que cette dernière Lire plus

Flash Info

|

24/06

17h15

|

|

24/06

10h09

|

|

23/06

11h06

|

|

23/06

7h33

|

|

22/06

22h54

|

|

22/06

21h39

|

|

22/06

14h36

|

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin