Des clowns pour une “autre approche du changement climatique”

Des clowns pour une “autre approche du changement climatique”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

TROIS QUESTIONS À – L’édition 2015 du Festival international du film nature et environnement a lieu du 26 au 28 novembre, à Grenoble. Nouveauté cette année, la Frapna Isère propose un spectacle vivant au cinéma Le Méliès, en partenariat avec Les associations d’habitants grand Grenoble (Lahgglo). L’objectif de cette soirée ? Interpeller le public sur sa perception du changement climatique. Béatrice Janiaud, en charge du projet à Lahgglo, nous en dit plus sur cette initiative.

 

 

 

© FRAPNA/Nadia Youkana

© Frapna – Nadia Youkana

Quelles sont les consé­quences au quo­ti­dien du chan­ge­ment cli­ma­tique ? Après le suc­cès de l’a­vant-pre­mière du film “Demain”, le Festival inter­na­tio­nal du film nature et envi­ron­ne­ment pro­pose, le samedi 28 novembre, un spec­tacle vivant inti­tulé “Climat Clowns & Moi”.

 

Dans ce pro­jet mêlant théâtre d’improvisation et clowns, la Frapna Isère et Lahgglo pro­posent une approche plus per­son­nelle de la ques­tion, loin des théo­ries et des cam­pagnes de sensibilisation.

 

 

Pouvez-vous nous en dire plus sur la soirée “Climat clowns & moi” qui aura lieu le samedi 28 novembre au cinéma Le Méliès ?

 

Béatrice Janiaud : Lahgglo était déjà inter­ve­nue l’année der­nière dans le cadre du Festival inter­na­tio­nal du film nature et envi­ron­ne­ment et on avait envie de renou­ve­ler l’expérience cette année. On a eu l’idée de ce pro­jet au mois de juin et on a vrai­ment com­mencé à tra­vailler des­sus au mois de sep­tembre. J’ai pro­posé de mon­ter un spec­tacle vivant avec des clowns et, de son côté, la Frapna a sou­haité abor­der la ques­tion du chan­ge­ment climatique.

 

Samedi soir, neuf clowns pro­po­se­ront ainsi des impro­vi­sa­tions à par­tir de res­sen­tis qu’ils ont eus en dis­cu­tant notam­ment avec le per­son­nel de la Métro, lors d’une ren­contre que nous avons orga­ni­sée le 16 octobre. Il y aura trois groupes sur scène : Les Aînés, l’atelier “Danse, bio­dy­na­mique et clown” et un groupe de comé­diens ama­teurs. Chacun aura une approche dif­fé­rente, en fonc­tion de son vécu.

 

© FRAPNA/Nadia Youkana

© Frapna – Nadia Youkana

 

L’objectif de cette soirée est de proposer une nouvelle approche du changement climatique. Quelle est-elle ? 

 

La sen­si­bi­li­sa­tion est déjà faite. L’idée de cette soi­rée grand public est tout autre. Elle est de pas­ser par le res­senti, l’émotion et non par le dis­cours. Ce qui nous importe, c’est de tra­vailler sur la notion de “et moi” et de se deman­der : “Qu’est-ce que ça me fait ? Quel est mon res­senti ?” L’objectif est aussi que les spec­ta­teurs puissent réagir avec leurs émo­tions. Cette soi­rée est l’occasion d’avoir un retour sur la manière dont les gens vivent cela au quo­ti­dien, dans l’agglomération gre­no­bloise. Ce n’est pas de la sen­si­bi­li­sa­tion mais plu­tôt de réflé­chir à la per­cep­tion du chan­ge­ment climatique.

 

 

© FRAPNA/Nadia Youkana

© Frapna – Nadia Youkana

En quoi le spec­tacle vivant peut-il être un moyen de sen­si­bi­li­ser le public aux ques­tions environnementales ? 

 

Le spec­tacle vivant per­met d’exprimer des choses autre­ment que par un rai­son­ne­ment, une culpa­bi­li­sa­tion. Il s’agit d’un vec­teur d’expression per­son­nelle. Et les clowns sont de for­mi­dables média­teurs pour faire sen­tir et recueillir les impres­sions et sen­ti­ments des gens.

 

Toujours dans cette idée, on avait prévu d’organiser une déam­bu­la­tion le 20 novembre, dans Grenoble. Elle a été annu­lée suite aux atten­tats de Paris mais on espère pou­voir en orga­ni­ser une nou­velle samedi après-midi dans la Caserne de Bonne. On est actuel­le­ment en négo­cia­tion avec son directeur.

 

Maïlys Medjadj

 

 

La soi­rée “Climat Clowns & Moi” se dérou­lera le samedi 28 novembre, à par­tir de 20 heures, au cinéma Le Méliès.

 

 

À lire éga­le­ment sur Place Gre’net :

 

- Cyril Dion : “Demain est un film qui per­met de pas­ser à l’action”

- 29e Festival du film nature & environnement

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

MM

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Mis à jour, le plan Climat de la Métropole de Grenoble prévoit de lutter et d'atténuer les effets du changement climatique. La consultation est ouverte.
Mise à jour du plan Climat de la Métropole de Grenoble : le public consulté jusqu’au 31 mars

FIL INFO - Les Grenoblois sont invités à donner leur avis et à faire leurs propositions dans le cadre de la mise à jour du Lire plus

Intervention du public. © Joël Kermabon - Place Gre'net
La gratuité des transports en débat : dialogue de sourds à Grenoble

REPORTAGE VIDÉO - Pour ou contre la gratuité des transports en commun ? Tel était le thème du débat contradictoire organisé par Lahgglo, le 6 Lire plus

Le nombre de jours consécutifs où la température ne descend pas de jour comme de nuit en-dessous de 35 °C sera de 46 à Grenoble en 2050.
COP 21… COP 24 : la flore et la faune des Alpes, entre adaptation et disparition ?

WEB-DOCUMENTAIRE – Épisode 4 – Certaines espèces ont commencé à s'adapter à la hausse des températures, très sensible dans les Alpes. La forêt grimpe, des Lire plus

Le bassin versant du Drac et de la Romanche alimente en eau la grande région urbaine de Grenoble. Un réservoir à mieux protéger.
Réchauffement, inondations… le “château d’eau” de l’agglomération grenobloise consolide ses fondations

FOCUS - Le bassin versant du Drac et de la Romanche est le château d'eau de la grande région urbaine de Grenoble. Un réservoir à Lire plus

Flash Info

|

14/06

16h51

|

|

14/06

16h12

|

|

14/06

14h40

|

|

14/06

11h40

|

|

12/06

16h21

|

|

11/06

15h36

|

|

11/06

10h06

|

|

11/06

9h34

|

|

09/06

19h27

|

|

08/06

18h19

|

Les plus lus

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

À voir| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Culture| Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée dauphinois à l’occasion de sa réouverture

Culture| Grenoble Calling, une « histoire orale » du punk (et des punks) à Grenoble, des années 80 à nos jours

Abonnement| Régionales 2021 : la liste « Agir pour ne plus subir » souhaite faire entendre la voix des musulmans lors des élections

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin