Digital Grenoble : la société coopérative est sur les rails

sep article



FOCUS – 325 associés ont souscrit au capital de la société coopérative d’intérêt collectif (Scic) Digital Grenoble, alias « la French Tech in the Alps ». Convoqués le 13 novembre 2015, ces premiers sociétaires ont eu – non sans surprise – à se prononcer entre deux projets, deux voies possibles pour DigiGre. Récit d’un nouveau départ.

➔ 1472 mots

 

 

Plus de 300 socié­taires, 325 pré­ci­sé­ment, ont par­ti­cipé à la pre­mière cam­pagne de sous­crip­tion de la French Tech gre­no­bloise. Soit au total 1267 parts ache­tées à 100 euros… « C’est un très beau suc­cès », com­mente Jean-Pierre Verjus, ex-pré­sident de l’as­so­cia­tion Digital Grenoble qui a trans­mis le flam­beau le 13 novembre der­nier.

 

Lors de l'inauguration du Totem, le siège de Digital Grenoble

Lors de l’i­nau­gu­ra­tion du Totem, le siège de Digital Grenoble

Qui sont les pre­miers socié­taires de la French Tech gre­no­bloise ? 12 par­te­naires (CCI, Minalogic, Clust’R numé­rique, Inovallée…) et 313 « per­sonnes phy­siques » : des étu­diants, des ensei­gnants, des cadres, des entre­pre­neurs. 50 % sont des Grenoblois, 30 % résident dans le Grésivaudan, 10 % dans le Voironnais et la por­tion congrue est répar­tie ailleurs en Rhône-Alpes. Il y a même un Américain !

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
2566 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.