Présentation budget 2015

“Agir ou faillir”: le pari de l’équipe Piolle pour éviter la tutelle

“Agir ou faillir”: le pari de l’équipe Piolle pour éviter la tutelle

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – « Agir ou faillir ». A l’orée du débat d’orientation budgétaire, Éric Piolle, le maire de Grenoble, agite l’épouvantail d’une éventuelle mise sous tutelle de la ville. Lors de la présentation de la situation financière et des perspectives pour 2016, il en a profité pour annoncer la fermeture des services publics de la Ville, mercredi 25 novembre. Une mesure, en réaction à la baisse des dotations de l’État, qui suscite nombre d’interrogations.

 

 

 

Éric Piolle lors de la présentation. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Éric Piolle lors de la pré­sen­ta­tion de la situa­tion finan­cière. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Grenoble tra­verse une phase grave et sévère de son his­toire contem­po­raine, une période mar­quante car, si l’on ne fait rien, Grenoble sera la pre­mière grande ville de France sous tutelle ». C’est ainsi qu’Éric Piolle, le maire de Grenoble, la mine grave, s’est adressé à la presse ce mardi 10 novembre lors de la pré­sen­ta­tion du débat d’o­rien­ta­tion bud­gé­taire, en com­pa­gnie de quatre de ses adjoints.

 

Le ton avait déjà été donné ne serait-ce que par le titre quelque peu sibyl­lin donné à la pré­sen­ta­tion : « Agir ou faillir ». Coup de com” ou risques avérés ?

 

En tout cas, de quoi sus­ci­ter l’at­ten­tion, les inter­ro­ga­tions, voire même l’in­quié­tude. Mais ce n’est pas tout !  L’annonce d’une « jour­née choc » sans ser­vices publics muni­ci­paux, le 25 novembre, pour infor­mer et sen­si­bi­li­ser les Grenoblois n’est pas sans pro­vo­quer un cer­tain émoi, notam­ment dans les ser­vices et les rangs de l’opposition.

 

 

 

« Une pénurie financière inouïe »

 

 

Continuez la lecture

Il vous reste 87 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

mairie de Grenoble
Services publics à Grenoble : le plan passe, la concertation trépasse

DÉCRYPTAGE - En économisant 14 millions d’euros sur ses services publics, la Ville de Grenoble se donne deux ans pour échapper à une éventuelle mise Lire plus

A Saint-Pierre-de-Chartreuse, le maire a été dessaisi de ses pouvoirs budgétaires. Le temps pour le préfet de reprendre la main et redresser la barre.
Saint-Pierre sous tutelle de l’État, la note s’annonce salée

FOCUS - Le budget de Saint-Pierre-de-Chartreuse ayant été voté en déficit, la commune a été placée sous tutelle de l'État. Attendues, les mesures préconisées par Lire plus

Pourquoi la ville de Grenoble a-t-elle choisi de réduire drastiquement ses dépenses de fonctionnement ? D'autres scénarios étaient envisageables...
Réduction des dépenses à la Ville de Grenoble : il y avait bien un plan B en 2015…

FOCUS - Toute occupée à se serrer la ceinture, la Ville de Grenoble avait, en 2015, décidé de tailler drastiquement dans ses dépenses de fonctionnement. Lire plus

Plaine de Lans-en-Vercors. © Vercors 2008
La présidente du parc naturel régional du Vercors poussée vers la sortie

DÉCRYPTAGE – Le parc naturel régional du Vercors, placé sous tutelle de l’État, a-t-il d’autre issue que la démission de sa présidente ? Catherine Brette Lire plus

Flash Info

|

19/06

18h19

|

|

18/06

17h03

|

|

18/06

12h01

|

|

18/06

11h06

|

|

17/06

17h13

|

|

17/06

15h50

|

|

16/06

15h50

|

|

16/06

15h20

|

|

16/06

11h47

|

Les plus lus

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Économie| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

marche des libertés à Grenoble contre les idées d'extrême droite

A écouter| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin