Présentation budget 2015

“Agir ou faillir”: le pari de l’équipe Piolle pour éviter la tutelle

“Agir ou faillir”: le pari de l’équipe Piolle pour éviter la tutelle

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – « Agir ou faillir ». A l’orée du débat d’orientation budgétaire, Éric Piolle, le maire de Grenoble, agite l’épouvantail d’une éventuelle mise sous tutelle de la ville. Lors de la présentation de la situation financière et des perspectives pour 2016, il en a profité pour annoncer la fermeture des services publics de la Ville, mercredi 25 novembre. Une mesure, en réaction à la baisse des dotations de l’État, qui suscite nombre d’interrogations.

 

 

 

Éric Piolle lors de la présentation. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Éric Piolle lors de la pré­sen­ta­tion de la situa­tion finan­cière. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Grenoble tra­verse une phase grave et sévère de son his­toire contem­po­raine, une période mar­quante car, si l’on ne fait rien, Grenoble sera la pre­mière grande ville de France sous tutelle ». C’est ainsi qu’Éric Piolle, le maire de Grenoble, la mine grave, s’est adressé à la presse ce mardi 10 novembre lors de la pré­sen­ta­tion du débat d’o­rien­ta­tion bud­gé­taire, en com­pa­gnie de quatre de ses adjoints.

 

Le ton avait déjà été donné ne serait-ce que par le titre quelque peu sibyl­lin donné à la pré­sen­ta­tion : « Agir ou faillir ». Coup de com” ou risques avérés ?

 

En tout cas, de quoi sus­ci­ter l’at­ten­tion, les inter­ro­ga­tions, voire même l’in­quié­tude. Mais ce n’est pas tout !  L’annonce d’une « jour­née choc » sans ser­vices publics muni­ci­paux, le 25 novembre, pour infor­mer et sen­si­bi­li­ser les Grenoblois n’est pas sans pro­vo­quer un cer­tain émoi, notam­ment dans les ser­vices et les rangs de l’opposition.

 

 

 

« Une pénurie financière inouïe »

 

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 87 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Comme depuis cinq ans, la ville de Grenoble maintient le cap de l'austérité. Et se refuse toujours, pour tenter de résorber sa dette, à augmenter les impôts
Orientations budgétaires : endettée, la Ville de Grenoble maintient le cap de l’austérité

FOCUS - Comme depuis cinq ans, la Ville de Grenoble maintient le cap de l'austérité. Une position assumée lors du débat d'orientations budgétaires. Pour tenter Lire plus

Le constat de la chambre régionale des comptes sur les finances de la ville de Grenoble est sévère. La ville est toujours aussi endettée.
Après le rapport de la chambre régionale des comptes, la Ville de Grenoble dégaine un plan d’actions… déjà très critiqué

DÉCRYPTAGE - En cinq ans, de 2011 à 2016, la situation financière de la Ville de Grenoble ne s'est guère améliorée. C'est ce que pointe Lire plus

Une workshop meet in Grenoble Alpes. © Laurent Genin
Grenoble-Alpes métropole mise sur le sport pour doper son attractivité touristique

FOCUS - Mardi 5 juin, le stade des Alpes accueillait l'atelier de travail meet in Grenoble Alpes. Une rencontre, autour de la thématique du sport, entre organisateurs Lire plus

Pourquoi la ville de Grenoble a-t-elle choisi de réduire drastiquement ses dépenses de fonctionnement ? D'autres scénarios étaient envisageables...
Réduction des dépenses à la Ville de Grenoble : il y avait bien un plan B en 2015…

FOCUS - Toute occupée à se serrer la ceinture, la Ville de Grenoble avait, en 2015, décidé de tailler drastiquement dans ses dépenses de fonctionnement. Lire plus

A Saint-Pierre-de-Chartreuse, le maire a été dessaisi de ses pouvoirs budgétaires. Le temps pour le préfet de reprendre la main et redresser la barre.
Saint-Pierre sous tutelle de l’État, la note s’annonce salée

FOCUS - Le budget de Saint-Pierre-de-Chartreuse ayant été voté en déficit, la commune a été placée sous tutelle de l'État. Attendues, les mesures préconisées par Lire plus

Conseil municipal de Grenoble : opération casseroles
Finances de la ville de Grenoble : les feux passent à l’orange

DÉCRYPTAGE - Baisse de la masse salariale, maintien du niveau des investissements, poursuite du plan d'économies… Pour redresser ses finances, Grenoble entend maintenir le cap. Lire plus

Flash Info

|

25/10

19h42

|

|

25/10

11h46

|

|

24/10

9h44

|

|

23/10

15h18

|

|

22/10

8h00

|

|

21/10

19h40

|

|

20/10

18h24

|

|

20/10

17h45

|

|

20/10

16h19

|

|

20/10

12h51

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin