policier municipaux devant une poubelle à Grenoble - DR

Propreté urbaine : Grenoble va passer à la verbalisation

Propreté urbaine : Grenoble va passer à la verbalisation

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

AVANT-PREMIÈRE – Déjections canines, dépôts sauvages d’encombrants, déchets abandonnés sur la voirie… Face à la montée des incivilités, la ville de Grenoble a décidé de passer à la verbalisation. Enjeu : améliorer la propreté des rues malgré une baisse des effectifs dans les services dédiés à l’entretien.

 ➔ 1281 mots

 

 

Comment assu­rer la pro­preté de la ville, mal­gré des inci­vi­li­tés en hausse et un nombre d’a­gents d’en­tre­tien en baisse ? Grenoble a peut-être trouvé la solu­tion de cette équa­tion com­plexe : ver­ba­li­ser. Le pro­jet est, en tout cas, dans les tuyaux de la nou­velle muni­ci­pa­lité qui s’ap­prête à lan­cer une vaste cam­pagne de ver­ba­li­sa­tion pour amé­lio­rer la pro­preté urbaine.

 

Police municipale à Grenoble. © Elodie Rummelhard - placegrenet.fr

Police muni­ci­pale à Grenoble. © Élodie Rummelhard – pla​ce​gre​net​.fr

 

Si les élus et res­pon­sables de ser­vices concer­nés à la ville de Grenoble n’ont pas sou­haité s’ex­pri­mer avant des annonces offi­cielles sur le sujet, les délé­gués syn­di­caux ter­ri­to­riaux se sont, eux, mon­trés plus prolixes.

 

 

 

Des incivilités croissantes

 

 

Maintenir la ville propre. Le défi est de taille car les agents de la pro­preté urbaine doivent faire face à une aug­men­ta­tion des actes d’in­ci­vi­lité de la part des citoyens. « Tous les déchets dépo­sés de manière sau­vage – comme les encom­brants qui ne sont pas de notre charge – ont un impact énorme », déplore Lilian Dejean, agent de la pro­preté urbaine de la ville de Grenoble et délé­gué CGT.

 

Dépôts sauvages de déchets devant une poubelle de tri dans le quartier Saint-Laurent à Grenoble. © Elodie Rummelhard - placegrenet.fr

Dépôts sau­vages de déchets devant un contai­ner de tri enterré, quar­tier Saint-Laurent. © Élodie Rummelhard – pla​ce​gre​net​.fr

« Sans comp­ter les contai­ners sor­tis plu­sieurs jours avant la date de ramas­sage, les voi­tures brû­lées ou les bris de vitres d’ar­rêts de bus qui cassent toute l’or­ga­ni­sa­tion que nous essayons de mettre en place. »

 

Cherif Boutafa, secré­taire du grou­pe­ment dépar­te­men­tal Force ouvrière Isère, évoque aussi des « gens qui jettent par la fenêtre ou qui mettent leurs pou­belles n’im­porte où, par­fois même dans les bacs à verre. »

 

Face à cette recru­des­cence d’in­ci­vi­li­tés, le ser­vice de la pro­preté urbaine a donc sol­li­cité un sou­tien de la Ville.

 

Une demande à laquelle la muni­ci­pa­lité semble avoir répondu, via la ver­ba­li­sa­tion annon­cée des actes d’in­ci­vi­lité consta­tés. « Nous ne savons pas pré­ci­sé­ment quand cela va être mis en place, mais cela va se faire pro­chai­ne­ment », assure Lilian Dejean.

 

La ver­ba­li­sa­tion por­te­rait sur trois axes, explique le délé­gué CGT : « les dépôts sau­vages, le non-res­pect des règles sur les mar­chés ali­men­taires – comme les départs tar­difs qui gênent les agents d’en­tre­tien –, et, enfin, les déjec­tions canines ». Pour connaître les tarifs des amendes et le nombre d’a­gents muni­ci­paux qui seront en charge de la ver­ba­li­sa­tion, il fau­dra en revanche patienter.

 

 

 

Faire mieux… avec moins d’effectifs

 

 

Il faut dire qu’au-delà des inci­vi­li­tés les ser­vices doivent faire face à d’autres défis, dont une baisse de moyens. « Si être agent de la pro­preté urbaine c’est exer­cer un métier ingrat avec un manque de consi­dé­ra­tion, nous avons tou­jours prôné un ser­vice de qua­lité envers les usa­gers et nous avons su nous adap­ter à dif­fé­rentes muni­ci­pa­li­tés et direc­teurs », assure Lilian Dejean.

 

agent de la propreté urbaine de Grenoble - Ville de Grenoble

Un agent d’en­tre­tien, balai à la main. © Ville de Grenoble

 

De fait, l’a­dap­ta­tion est bien le maître-mot face à la restruc­tu­ra­tion des moyens humains enga­gés par la nou­velle muni­ci­pa­lité dans l’en­semble des ser­vices muni­ci­paux. Et celui de la pro­preté urbaine n’a pas fait exception.

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 58 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

DC

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Rachat des Galeries Lafayette de Grenoble par SGM? Une "bonne nouvelle", assure la directrice
Rachat des Galeries Lafayette de Grenoble par SGM ? Une « bonne nouvelle », assure la directrice

FLASH INFO — Pas d'inquiétude et encore moins d'affolement. Pour la directrice des Galeries Lafayette de Grenoble Nadège Chevallier, l'annonce du rachat de l'enseigne par Lire plus

Dans le cadre du projet de rénovation et d'extention du secteur Grand'place, l'autopont Reynoard surplombant les avenues de l'Europe et d'Esmonin, sera démoli. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Grenoble-Échirolles : l’autopont Marie-Reynoard fermé pendant quatre mois… avant sa démolition totale

FIL INFO - Premier chantier d'envergure du projet métropolitain Grandalpe, l'opération de déconstruction de l’autopont Marie-Reynoard démarre ce lundi 6 septembre. À la place ? Lire plus

Quelles réalités derrière la tentative de squat avortée à Grenoble dimanche 22 août?
Tentative de squat avortée à Grenoble dimanche 22 août : un cas « pas si rare » dans l’agglomération

EN BREF — Une famille roumaine a tenté d'occuper une maison cours de la Libération à Grenoble, avant d'être évacuée par la police. Une tentative Lire plus

Des mesures pour la circulation sur le réseau TAG et l'accès aux commerces avant les fêtes
Les contrôles et verbalisations dans les bus et tram assurés par les forces de l’ordre

FLASH INFO - C'était un point sur lequel les représentants du personnel, notamment à la Sémitag – la société chargée de l'exploitation du réseau de Lire plus

UNE Opération La Belle saison, journée de sensibisation au recyclage, à la prévention des déchets, au tri. La troisième édition le samedi 26 mai 2018 © Joël Kermabon - Place Gre'net
Propreté urbaine : la Ville de Grenoble réclame un effort collectif, l’opposition se montre sceptique

DÉCRYPTAGE - Interpellée par les Grenoblois sur l'état de saleté de la ville, la municipalité s'est décidée à resserrer la vis. La nouvelle équipe de trois Lire plus

Conseil municipal de Grenoble : les oppositions dénoncent un ordre du jour creux

FOCUS - Les 79 délibérations à l'ordre du jour du conseil municipal de Grenoble, ce lundi 14 mai, laissent dubitatifs les groupes d'opposition municipale. Certains Lire plus

Flash Info

|

30/11

12h42

|

|

30/11

12h10

|

|

30/11

11h46

|

|

30/11

11h01

|

|

30/11

10h04

|

|

29/11

18h12

|

|

29/11

16h01

|

|

29/11

11h15

|

|

27/11

10h31

|

|

26/11

19h48

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin