policier municipaux devant une poubelle à Grenoble - DR

Propreté urbaine : Grenoble va pas­ser à la verbalisation

Propreté urbaine : Grenoble va pas­ser à la verbalisation

AVANT-PREMIÈRE - Déjections canines, dépôts sauvages d'encombrants, déchets abandonnés sur la voirie… Face à la montée des incivilités, la ville de Grenoble a décidé de passer à la verbalisation. Enjeu : améliorer la propreté des rues malgré une baisse des effectifs dans les services dédiés à l'entretien.

 ➔ 1281 mots

 

 

Comment assurer la propreté de la ville, malgré des incivilités en hausse et un nombre d'agents d'entretien en baisse ? Grenoble a peut-être trouvé la solution de cette équation complexe : verbaliser. Le projet est, en tout cas, dans les tuyaux de la nouvelle municipalité qui s'apprête à lancer une vaste campagne de verbalisation pour améliorer la propreté urbaine.

 

Police municipale à Grenoble. © Elodie Rummelhard - placegrenet.fr

Police municipale à Grenoble. © Élodie Rummelhard - placegrenet.fr

 

Si les élus et responsables de services concernés à la ville de Grenoble n'ont pas souhaité s'exprimer avant des annonces officielles sur le sujet, les délégués syndicaux territoriaux se sont, eux, montrés plus prolixes.

 

 

 

Des incivilités croissantes

 

 

Maintenir la ville propre. Le défi est de taille car les agents de la propreté urbaine doivent faire face à une augmentation des actes d'incivilité de la part des citoyens. « Tous les déchets déposés de manière sauvage – comme les encombrants qui ne sont pas de notre charge – ont un impact énorme », déplore Lilian Dejean, agent de la propreté urbaine de la ville de Grenoble et délégué CGT.

 

Dépôts sauvages de déchets devant une poubelle de tri dans le quartier Saint-Laurent à Grenoble. © Elodie Rummelhard - placegrenet.fr

Dépôts sauvages de déchets devant un container de tri enterré, quartier Saint-Laurent. © Élodie Rummelhard - placegrenet.fr

« Sans compter les containers sortis plusieurs jours avant la date de ramassage, les voitures brûlées ou les bris de vitres d'arrêts de bus qui cassent toute l'organisation que nous essayons de mettre en place. »

 

Cherif Boutafa, secrétaire du groupement départemental Force ouvrière Isère, évoque aussi des « gens qui jettent par la fenêtre ou qui mettent leurs poubelles n'importe où, parfois même dans les bacs à verre. »

 

Face à cette recrudescence d'incivilités, le service de la propreté urbaine a donc sollicité un soutien de la Ville.

 

Une demande à laquelle la municipalité semble avoir répondu, via la verbalisation annoncée des actes d'incivilité constatés. « Nous ne savons pas précisément quand cela va être mis en place, mais cela va se faire prochainement », assure Lilian Dejean.

 

La verbalisation porterait sur trois axes, explique le délégué CGT : « les dépôts sauvages, le non-respect des règles sur les marchés alimentaires – comme les départs tardifs qui gênent les agents d'entretien –, et, enfin, les déjections canines ». Pour connaître les tarifs des amendes et le nombre d'agents municipaux qui seront en charge de la verbalisation, il faudra en revanche patienter.

 

 

 

Faire mieux… avec moins d'effectifs

 

 

Il faut dire qu'au-delà des incivilités les services doivent faire face à d'autres défis, dont une baisse de moyens. « Si être agent de la propreté urbaine c'est exercer un métier ingrat avec un manque de considération, nous avons toujours prôné un service de qualité envers les usagers et nous avons su nous adapter à différentes municipalités et directeurs », assure Lilian Dejean.

 

agent de la propreté urbaine de Grenoble - Ville de Grenoble

Un agent d'entretien, balai à la main. © Ville de Grenoble

 

De fait, l'adaptation est bien le maître-mot face à la restructuration des moyens humains engagés par la nouvelle municipalité dans l'ensemble des services municipaux. Et celui de la propreté urbaine n'a pas fait exception.

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 58 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

DC

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Audience solennelle de rentrée du tribunal judiciaire de Grenoble le 27 janvier 2023. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Le tri­bu­nal judi­ciaire de Grenoble déplore tou­jours un manque de moyens mais se réjouit d’une nou­velle organisation

FOCUS - À l'occasion de l’audience solennelle de rentrée du tribunal judiciaire de Grenoble, le 27 janvier 2023, le procureur de la République Éric Vaillant Lire plus

Neuf auteurs ont apporté leur contribution à la rédaction de l'ouvrage que vient d'éditer l'Université inter-âges du Dauphiné (UIAD). © Martin de Kerimel - Place Gre'net
L’Université inter-âges du Dauphiné édite un livre sur le sens du travail

EN BREF - Quel sens donner au travail ? Quelle est sa place au sein de nos aspirations individuelles et collectives ? Quelles évolutions à Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF 54: "Une conférence qui a beaucoup fait parler d'elle"
Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence qui a beau­coup fait par­ler d’elle »

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif ? Revenir sur une Lire plus

Les cinéphiles devraient se régaler au cours de la soirée du 3 février, avec Infernal Affairs, un thriller venu de Hong Kong. © TFM Distribution
Le Maudit Festival : une béné­dic­tion gre­no­bloise pour les ciné­philes les plus aventureux

FOCUS - Dépassé, l'écran géant ? À Grenoble, à l'heure des plate-formes numériques, une poignée de passionnés continue de défendre le plaisir des projections en Lire plus

Meylan et Energ’Y Citoyennes inau­gurent les pan­neaux pho­to­vol­taïques de la Maison de la musique

FLASH INFO - Elle avait été annoncée au mois de janvier 2022... et a finalement été inaugurée un an plus tard, le jeudi 26 janvier Lire plus

Au terme d'un match serré, les Brûleurs de Loups décrochent leur cinquième Coupe de France aux dépens de Gap. Une victoire précieuse avant la fin de la saison. © Fabien Baldino / Brûleurs de Loups
Hockey sur glace : les Brûleurs de Loups s’im­posent en finale de la Coupe de France

EN BREF - Mission accomplie ! Dimanche 29 janvier 2023, les Brûleurs de Loups grenoblois ont vaincu les Rapaces gapençais en finale de la Coupe Lire plus

Flash Info

|

30/01

19h26

|

|

30/01

18h22

|

|

30/01

17h46

|

|

30/01

17h10

|

|

30/01

12h18

|

|

28/01

17h12

|

|

27/01

8h30

|

|

25/01

16h10

|

|

25/01

15h18

|

|

25/01

11h21

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence qui a beau­coup fait par­ler d’elle »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Agenda

Je partage !