La comète Tchouri livre ses pre­miers secrets au robot Philae

La comète Tchouri livre ses pre­miers secrets au robot Philae

FOCUS - Quasiment inconnu du grand public un mois plus tôt et devenu mondialement célèbre le 12 novembre 2014 pour son atterrissage sur le noyau de la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko, le robot Philae a mené depuis de sérieuses investigations sur le terrain, à plus d’un demi-milliard de kilomètres de la Terre. Un exploit rendu possible par la coopération de scientifiques de huit pays européens, dont ceux de l’observatoire des sciences de Grenoble. Les premiers résultats ont été publiés dans la revue Sciences, le 31 juillet 2015.

 

 

 

La sonde Rosetta et l'atterrisseur Philae. © esa - J. Huart

La sonde Rosetta et l'atterrisseur Philae au-dessus de la comète (illustration). © Esa - J. Huart

Huit articles publiés dans la prestigieuse revue Sciences. C’est ce qu’il a fallu pour rendre compte des premiers résultats d’analyse des mesures collectées pendant les 63 heures qui ont suivi la séparation du robot de la sonde interplanétaire Rosetta, à 9 h 35 (heure de Paris), le 12 novembre 2014.

 

L’essentiel des données est issu des investigations réalisées in situ par l’atterrisseur Philae et ses dix instruments de mesures embarqués. Le complément provient des observations effectuées depuis le vaisseau spatial Rosetta, qui orbite à une vingtaine de kilomètres de la comète.

 

Les résultats, riches en informations inédites, mettent en évidence un certain nombre de différences par rapport aux observations des astres réalisées jusqu’ici à distance, ainsi qu’aux modèles existants.

 

 

 

Vingt ans pour un premier rendez-vous cométaire inédit

 

 

Dans le domaine spatial encore plus qu’ailleurs, savoir est question de temps. Ainsi, une vingtaine d’années a été nécessaire à l’agence spatiale européenne (Esa) pour déployer cette mission de rendez-vous cométaire inédite, nommée Rosetta comme la sonde.

 

Localisation de Philae sur Tchouri par le radar Consert. © Crédits : ESA/Rosetta/Philae/CONSERT et ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA

Localisation de Philae sur Tchouri par le radar Consert. © Esa/Rosetta/Philae/Consert et Esa/Rosetta/MPS for Osiris Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA

L’expertise nécessaire, l’Esa est aussi venue la chercher dans la capitale des Alpes. Des scientifiques grenoblois ont ainsi contribué à la collecte des données par Philae et Rosetta.

 

Chercheurs de l’observatoire des sciences de l’univers de Grenoble (Osug) au sein de l’Institut de planétologie et d’astrophysique (CNRS/Université Joseph-Fourier), ils sont notamment responsables de l’un des instruments embarqués à bord des deux robots. Il s’agit du radar Consert, chargé de donner accès à la structure interne du noyau cométaire et qui a permis aussi de localiser Philae sur Tchouri. Rien d’étonnant donc qu’à Grenoble un grand écran ait été dressé dans le hall de l’hôtel de Ville, le 12 novembre 2014, pour suivre l’atterrissage acrobatique du petit robot sur le noyau de la comète.

 

 

 

Les raisons ne manquaient pas de s’y rendre

 

 

Les motivations pour se rendre sur la fameuse comète surnommée Tchouri étaient nombreuses. Celle-ci n’est, en effet, pas une vulgaire “boule de terre glacée” qui brille à l’approche du Soleil.

 

Image de Tchouri par la Navcam de Rosetta, le 14 juillet 2015. © ESA/Rosetta/NAVCAM

Image de Tchouri par la Navcam de Rosetta, le 14 juillet 2015. © Esa/Rosetta/Navcam

Comme toutes ses consœurs, elle gravite éloignée de l’étoile pendant l’essentiel de son existence et n’a pratiquement pas évolué depuis sa création. Elle constitue donc un témoin privilégié des conditions qui prédominaient lors de la naissance du système solaire. Si l'on osait une comparaison, Tchouri est l'équivalent d'un fossile pour les archéologues.

 

En projetant de l’étudier in situ, les scientifiques espèrent donc en apprendre plus sur les premiers temps du système solaire et de la Terre.

 

Va-t-on aussi trouver sur Tchouri les maillons manquants qui permettraient de lever des incertitudes sur les origines de la vie et confirmer les théories actuellement en vigueur ?

 

 

 

Un « accométage » riche d'enseignements

 

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 65 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Véronique Magnin

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le Mois décolonial de retour à Grenoble pour sa troisième édition, du 4 mars au 8 avril 2023
Le Mois déco­lo­nial de retour à Grenoble pour sa troi­sième édi­tion, du 4 mars au 8 avril 2023

FOCUS - La troisième édition du Mois décolonial se tient à Grenoble du 4 mars au 8 avril 2023, avec une quarantaine d’événements. La Ville Lire plus

GHM de Grenoble : la Métropole vote un vœu au gou­ver­ne­ment, à l’ARS et aux mutuelles sur fond de chan­ge­ment de direction

FOCUS - Le conseil métropolitain a adopté à l'unanimité, vendredi 3 février 2023, un vœu sur le Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble (GHM). Celui-ci fait Lire plus

La Ville de Grenoble annonce céder la totalité de ses actions Grenoble habitat à la CDC Habitat pour la fin 2023
La Ville de Grenoble annonce céder la tota­lité de ses actions Grenoble habi­tat à la CDC Habitat pour la fin 2023

FOCUS - Grenoble habitat doit rejoindre le groupe CDC Habitat à la fin de l'année. C'est ce qu'annonce la Ville de Grenoble par voie de Lire plus

Affaire du Dr V. : le chi­rur­gien ortho­pé­diste gre­no­blois attaque Jean-Marc Morandini en diffamation

FOCUS - Soupçonné d'avoir pratiqué des opérations sans justification médicale, le chirurgien orthopédiste grenoblois mis en examen pour "homicide involontaire" et "blessures involontaires" à l'encontre Lire plus

L'entrée principale de Sciences PO Grenoble bloquée par des étudiants pour dénoncer le projet de réforme des retraites. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

FOCUS - Depuis le mardi 31 janvier 2023, des étudiants de Sciences Po Grenoble appuyés par plusieurs syndicats bloquent l'entrée de leur établissement pour dénoncer Lire plus

Tournois ITF du Grenoble Tennis : l’Engie Open de l’Isère et le Trophée de la Ville de Grenoble débutent dimanche 5 février 2023

EN BREF - Les deux tournois internationaux ITF du Grenoble Tennis se tiennent du dimanche 5 au dimanche 12 février 2023, sur les courts du Lire plus

Flash Info

|

08/02

18h42

|

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !