Fête de la musique : bonnes vibrations à Grenoble

sep article



REPORTAGE VIDÉO – Comme partout en France, la 34e édition de la Fête de la musique s’est déroulée ce dimanche 21 juin à Grenoble. Une manifestation populaire qui, depuis 1982, date de sa création par Jack Lang, permet de dérouler, le temps d’une soirée, le panorama de la diversité des pratiques musicales.

 

 

Dès la fin de l’a­près-midi, les musi­ciens ont envahi les rues et les places de Grenoble pour y ins­tal­ler leurs ins­tru­ments et autres ampli­fi­ca­teurs. Il y en avait pour tous les goûts, tous les publics et genres musi­caux. Grands concerts pour les têtes d’af­fiche sur les podiums offi­ciels de la ville de Grenoble ou bien petits groupes ama­teurs, ins­tal­lés à même les trot­toirs, devant res­tau­rants et cafés, on n’a­vait que l’embarras du choix.

 

 

Depuis le quar­tier de la caserne de Bonne jus­qu’aux places du centre-ville, décou­vrez quelques images des dif­fé­rentes ambiances musi­cales cap­tées au hasard de nos pas.

 

 

Réalisation Véronique Magnin et Joël Kermabon

 

 

Une fête exportée dans plus de cent pays

 

 

Depuis trente-trois ans, la Fête de la musique coïn­cide avec le sol­stice d’été. Un évé­ne­ment fes­tif désor­mais tra­di­tion­nel. Très ancré dans la société, il a été exporté, depuis sa créa­tion, dans plus d’une cen­taine de pays à tra­vers le monde. Attendue par nombre de musi­ciens et d’a­ma­teurs de musique, la fête ras­semble chaque année, dans l’ef­fer­ves­cence plu­sieurs mil­lions de Français dans les rues. Anecdotiquement par­lant, c’est aussi la seule jour­née où la Société des auteurs et com­po­si­teurs de musique (Sacem) ferme les yeux sur les fameux droits d’au­teur et de repro­duc­tion musi­cale. Autant allè­gre­ment en pro­fi­ter !

 

 

 Joël Kermabon

 

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
2229 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. sep article
  2. Dommage que Place Gre’Net ne soit pas venu faire un repor­ting de la scène elec­tro de la Ville de Grenoble située à l’an­neau de vitesse. Snif.

    sep article
    • JK

      23/06/2015
      21:16

      Hé oui ! Dommage, mais il est dif­fi­cile d’al­ler par­tout. L’année pro­chaine, pro­mis !

      sep article