Le versant français du Mont-Blanc reconstruit en 3D à partir des images du satellite Pléiades (19 août 2012). Au premier plan, à la limite entre rocher et glacier, on distingue le toit brillant du refuge du Gouter, sur la voie normale du Mont-Blanc. Crédit Pléiades/CNES

Les gla­ciers du Mont-Blanc ont mai­gri de 10 mètres

Les gla­ciers du Mont-Blanc ont mai­gri de 10 mètres

EN BREF – En dix ans, les gla­ciers du mas­sif du Mont-Blanc ont perdu 10 mètres d’épaisseur. Conséquence directe de la hausse des tem­pé­ra­tures l’été, la fonte s’accélère. La Mer de glace est, à Chamonix, la plus tou­chée en France. Sur son front, le gla­cier perd entre 4 et 5 mètres par an. 

Le ver­dict des scien­ti­fiques est sans appel : les gla­ciers du mas­sif du Mont-Blanc ont, entre 2003 et 2012, perdu en moyenne 10 mètres d’épaisseur. Avec un record pour le gla­cier de la Brenva qui, dans sa par­tie basse, en ver­sant ita­lien, a consi­dé­ra­ble­ment fondu, au point de perdre 12 mètres par an.

Côté fran­çais, c’est près du front de la Mer de glace que la fonte est la plus spec­ta­cu­laire : les gla­cio­logues du Legos (labo­ra­toire d’études en géo­phy­sique et océa­no­gra­phie spa­tiales) ont mesuré un amin­cis­se­ment de 4 à 5 mètres par an. Une fonte impor­tante, rapide et qui, sur­tout, s’accélère par rap­port à celle mesu­rée entre 1979 et 2003.

Le versant français du Mont-Blanc reconstruit en 3D à partir des images du satellite Pléiades (19 août 2012). Au premier plan, à la limite entre rocher et glacier, on distingue le toit brillant du refuge du Gouter, sur la voie normale du Mont-Blanc.

Le ver­sant fran­çais du Mont-Blanc recons­truit en 3D à par­tir des images du satel­lite Pléiades (19 août 2012). Au pre­mier plan, à la limite entre rocher et gla­cier, on dis­tingue le toit brillant du refuge du Gouter, sur la voie nor­male du Mont-Blanc. © Pléiades – Cnes

C’est grâce aux satel­lites Pléiades du Centre natio­nal d’é­tudes spa­tiales (Cnes), lan­cés fin 2011 et 2012, que les gla­cio­logues ont pu obte­nir des rele­vés plus pré­cis des sur­faces ter­restres et notam­ment gla­ciaires, avec des images d’une réso­lu­tion infé­rieure à 70 centimètres.

En cause, la fonte estivale

Lorsqu’on com­pare ces rele­vés avec ceux réa­lisé par le satel­lite Spot en 2003, l’accélération de la fonte gla­ciaire ne fait plus de doute. Dans le cadre du pro­gramme Glacioclim coor­donné par le labo­ra­toire de gla­cio­lo­gie et géo­phy­sique de Grenoble (LGGE), les scien­ti­fiques ont mul­ti­plié les mesures d’accumulation et d’ablation des gla­ciers du mas­sif du Mont-Blanc pour com­prendre le pour­quoi de cette fonte accélérée.

Des mesures qui révèlent que l’accumulation hiver­nale a peu varié au cours des qua­rante der­nières années. C’est l’été, à la faveur de la hausse des tem­pé­ra­tures, que les gla­ciers fondent.


Glaciers : un triste record observé par Pléiades par CNES

En l’espace de qua­rante ans, les gla­ciers alpins ont ainsi perdu un quart de leur super­fi­cie. Qu’en res­tera-t-il à la fin du siècle ? Dans l’hypothèse d’une hausse des tem­pé­ra­tures de 3 °C d’ici 2100, seuls les gla­ciers situés à plus de 4 000 mètres d’altitude subsisteraient.

Patricia Cerinsek

A lire aussi sur Place Gre’net :

- Les gla­ciers alpins en sursis

- En alti­tude, ça chauffe aussi

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Après l'annulation du premier par la justice, un projet Inspira 2 se dessine sur Sablons et Salaise-sur-Sanne
Projet indus­trialo-por­tuaire : Inspira à peine enterré, Inspira 2 se des­sine à Sablons et Salaise-sur-Sanne

FOCUS - Le projet Inspira, mort et enterré? Loin de là. Après avoir vu son annulation confirmée en appel début 2024, les porteurs du projet Lire plus

Plusieurs propositions de sorties et d'animations en Isère à l'occasion de la Fête de la nature du 22 au 26 mai
Plusieurs pro­po­si­tions de sor­ties et d’a­ni­ma­tions en Isère à l’oc­ca­sion de la Fête de la nature

ÉVÉNEMENT - Plusieurs acteurs opérant dans les domaines de l'environnement et de la biodiversité se mobilisent à l'occasion de l'édition 2024 de la Fête de Lire plus

Après les parcs Marliave et Flaubert de Grenoble, la Maison des Collines accueille un refuge LPO
Après les parcs Marliave et Flaubert de Grenoble, la Maison des Collines accueille un refuge LPO

FLASH INFO - La Ville de Grenoble a adopté lors de son conseil municipal du 13 mai 2024 une convention avec la Ligue protectrice des Lire plus

Week-end de l'ascension meurtrier en montagne en Isère, avec deux vacancières décédées à trois jours d'écart
Week-end de l’as­cen­sion meur­trier en mon­tagne en Isère, avec deux vacan­cières décé­dées à trois jours d’écart

FLASH INFO - Le (long) week-end du mercredi 8 mai au dimanche 12 mai 2024 a été meurtrier en montagne sur le territoire isérois. Le Lire plus

Glacier de la Girose : Mountain Wilderness et La Grave autre­ment pro­posent une alter­na­tive au téléphérique

FLASH INFO - Les associations Mountain Wilderness et La Grave autrement manifestent toujours leur opposition au projet d'implantation d'un troisième tronçon de téléphérique sur le Lire plus

Cours de vélo sur l'anneau de vitesse de Grenoble, animé par Basile Diaz de l'association ADTC - se déplacer autrement. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Ecole du vélo, asso­cia­tions… Les cours pour cir­cu­ler à deux-roues en plein boom à Grenoble

DÉCRYPTAGE - Comment faire pour se préserver des dangers en tant que cycliste à Grenoble ? Même dans la «capitale du vélo», il ne faut Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !