Biométhane à Aquapôle : GEG et Suez remportent le contrat

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

EN BREF – La communauté d’agglomération de Grenoble vient de confier à Degrémont et GEG ENeR (énergies renouvelables) l’injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel. Un contrat, d’une durée de 15 ans, qui comprend la réalisation et l’exploitation d’une unité de valorisation de biogaz produit sur la station d’épuration de Grenoble Aquapôle.

 

 

 

La communauté d’agglomération de Grenoble confie à Degrémont et GEG ENeR, l’injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel, depuis la station d'épuration Aquapôle © Grenoble Alpes Métropole

© Grenoble Alpes Métropole

Nouveau rebon­dis­se­ment pour Gaz élec­tri­cité de Grenoble. Après la perte en octobre der­nier du mar­ché de l’éclairage public, le dis­tri­bu­teur fran­çais d’élec­tri­cité et de gaz décroche un nou­veau contrat.

 

Grenoble-Alpes Métropole vient en effet, de confier à Degrémont, filiale de Suez Environnement et GEG ENeR, filiale de Gaz élec­tri­cité de Grenoble, la réa­li­sa­tion et l’exploitation d’une unité de valo­ri­sa­tion de bio­gaz pro­duit sur la sta­tion d’épuration d’Aquapôle et l’injection de bio­mé­thane dans le réseau de gaz natu­rel.

 

 

 

Le biométhane injecté dans le réseau de gaz naturel en 2016

 

 

Ce pro­jet porte concrè­te­ment sur la créa­tion d’une unité de trai­te­ment du bio­gaz pro­duit après diges­tion des boues d’épuration. Le bio­gaz, trans­formé en bio­mé­thane, sera injecté dès 2016 dans le réseau de gaz natu­rel.

 

Ce contrat pré­voit aussi la pos­si­bi­lité de valo­ri­ser loca­le­ment le bio­mé­thane pro­duit en car­bu­rant vert pour ali­men­ter les trans­ports urbains.

 

Gaz Electricité de Grenoble appor­tera ainsi son exper­tise d’énergéticien et sa vision de l’énergie durable pour le ter­ri­toire régio­nal. Degrémont béné­fi­cie, quant à lui, d’une grande expé­rience dans de nom­breux pro­jets visant à déve­lop­per la valo­ri­sa­tion du bio­gaz des usines de trai­te­ment des eaux.

 

Mise en ser­vice en juillet 1988, Aquapôle, la sta­tion d’épuration de Grenoble traite les eaux usées pro­duites par envi­ron 450 000 habi­tants et 100 000 indus­triels, soit près de 230 000 mètres cubes d’eau chaque jour. Ce contrat, d’une durée d’exploitation de 15 ans, repré­sente un inves­tis­se­ment de 3 mil­lions d’euros pour Degrémont.

 

 

Maïlys Medjadj

 

 

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
3026 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.