Soitec : la CGT craint des suppressions d’emplois

sep article

Creative Mobilities Mou

DÉCRYPTAGE – Suite à des investissements dans le solaire jugés décevants, Soitec a décidé d’abandonner cette activité. Le fabricant de plaques de silicium sur isolant isérois va se recentrer sur son cœur de métier : l’électronique. Le syndicat CGT redoute de son côté des destructions d’emplois.

 

 

SoitecSalleBlanche

© Soitec

Soitec jette l’éponge. Après l’échec rencontré dans le solaire, le fabricant de plaques de silicium sur isolant (SOI pour Silicon on insulator) a décidé de se recentrer sur l’électronique, « cœur de métier de l’entreprise », selon la direction basée à Bernin, près de Grenoble. Et donc de se séparer de sa division solaire. Tel en a décidé le conseil d’administration, « à l’unanimité », le 16 janvier dernier.

 

Un abandon qui intervient à l’occasion de la publication de son chiffre d’affaires du troisième trimestre 2014. Soit moins d’un mois après l’annulation d’un contrat aux États-Unis, censé rapporter de 250 à 300 millions de dollars. Dans ces conditions, la poursuite de l’activité a été jugée intenable, alors même que l’annonce, fin décembre, de cet échec avait fait chuter de moitié le cours de l’action en bourse en une matinée.

 

 

 

Chaos dans la division solaire

 

 

SoitecSanDiego4

© Soitec

Au final, l’entreprise perçue comme l’un des fleurons de la technologie française dans les années 2000 aura investi pas moins de 400 millions d’euros dans la technologie solaire, après trois augmentations de capital depuis 2010.

 

Sans résultats concluants, bien que le groupe ait annoncé, en décembre dernier, avoir mis au point, dans le cadre d’un partenariat avec le CEA-Leti et l’institut allemand Franhofer ISE, une cellule à multi-jonctions convertissant 46 % du rayonnement solaire en électricité. Un « record du monde » dans ce domaine. Cela n’aura visiblement pas suffi.

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
1699 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.