La Belle Électrique : le courant est passé !

sep article

REPORTAGE VIDÉO – Le rendez-vous était très attendu. La Belle électrique, nouvel équipement dédié aux musiques amplifiées, a ouvert officiellement ses portes au public ce samedi 10 janvier. Une inauguration en deux temps, quelque peu bousculée par une tragique actualité. Retour en images sur une mise sous tension réussie.

 

 

 

Inauguration de la salle La Belle électrique à Grenoble

© Joël Kermabon – placegrenet.fr

La Belle aura eu du succès pour sa première. Pas moins d’un millier de spectateurs se sont ainsi pressés derrière les barrières, tout au long de la nuit, pour assister à la soirée inaugurale et découvrir la Belle Électrique de l’intérieur.

 

Respect de la jauge de 900 personnes oblige, ceux n’ayant pas pris la précaution de réserver gratuitement leurs places à l’avance ont dû attendre un peu que le bâtiment désemplisse.

 

Toute parée de lumières, habillée de paillettes électroniques multicolores, la Belle Électrique portait bien son nom. Les bâtiments environnants n’étaient pas en reste, le quartier vibrant littéralement sous les projections lumineuses. La fête allait durer jusqu’à l’aube.

 

 

 

« La vie doit continuer »

 

 

Outre Frédéric Lapierre, directeur de la Belle Électrique, et Jean-François Marguerin, directeur régional des affaires culturelles, les personnalités politiques avaient ouvert le bal, samedi matin, avec Éric Piolle, maire de Grenoble, Corinne Bernard, adjointe aux cultures, Bernard Soulage, vice-président du conseil régional et Geneviève Fioraso, ministre en charge de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

 

SérieBelleElectrique-1Au vu des circonstances, la cérémonie a pourtant failli être annulée. Finalement, seuls les discours officiels et le protocole ont été supprimés. « La vie doit aussi continuer et nous devons marquer notre attachement fort à nos valeurs » expliquera Éric Piolle, avant de faire observer une minute de silence à l’assistance.

 

Les premiers à étrenner la scène de la nouvelle salle de concert ? Pas des stars, mais les enfants de l’école primaire Ampère. L’occasion, pour eux, de présenter fièrement devant leurs parents – mais aussi les habitants du quartier Bouchayer-Viallet et les invités – un travail collectif réalisé sur la Belle Électrique. Plus précisément le dernier volet du projet Cultures en mouvement porté pendant trois ans par l’équipe pédagogique de l’établissement scolaire.

 

 

Réalisation JK Production

 

 

Toute une nuit de concerts

 

 

Deuxième temps fort de cette journée d’inauguration : les concerts de la soirée. Avec, au programme, divers groupes reflétant la plupart des tendances musicales actuelles, à l’image de A state of mind (ASM), Da great bOOga wOOga, Kuage, Thylacine, Bambounou, Sarh et Monkypolis Mkp. Tous ces groupes, qui se sont produits sur la grande scène, ont dédié leur set à Charlie Hebdo ou évoqué la tragédie.

 

Le public aura pu apprécier l’excellence de l’acoustique, avec un son fidèlement restitué, quel que soit l’endroit. Le tout complété par des équipements de régie et de vidéo de pointe et flambants neufs. Dans le même temps, les deux bars faisaient le plein et accueillaient leurs premiers clients, tandis qu’à l’extérieur, sur la plus grande des terrasses, les DJ de Sound Disciples mettaient le feu.

 

Retour en images sur une folle soirée inaugurale.

 

Réalisation JK Production

 

 

Joël Kermabon

 

 

« Nous avons pensé cette salle comme une soirée ! »

 

 

Tous les visiteurs l’auront noté. La Belle Électrique possède une architecture très particulière. Yves Arnod, l’un des deux architectes du projet de l’agence Hérault-Arnod, nous en dit plus sur les concepts qui ont présidé à l’élaboration de ce bâtiment et de ses coursives desservant les différents “lieux de vie”. A savoir les espaces construits autour de la salle de concerts.

 

 

 

Réalisation JK Production

 

 

 

 

 

Comptoir de prêt retour : reprise du prêt de documents dans les bibliothèques municipales de Grenoble le 27 mai 2020
commentez lire les commentaires
3329 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.