La Belle Électrique : le courant est passé !

sep article



REPORTAGE VIDÉO – Le rendez-vous était très attendu. La Belle électrique, nouvel équipement dédié aux musiques amplifiées, a ouvert officiellement ses portes au public ce samedi 10 janvier. Une inauguration en deux temps, quelque peu bousculée par une tragique actualité. Retour en images sur une mise sous tension réussie.

 

 

 

Inauguration de la salle La Belle électrique à Grenoble

© Joël Kermabon – placegrenet.fr

La Belle aura eu du suc­cès pour sa pre­mière. Pas moins d’un mil­lier de spec­ta­teurs se sont ainsi pres­sés der­rière les bar­rières, tout au long de la nuit, pour assis­ter à la soi­rée inau­gu­rale et décou­vrir la Belle Électrique de l’in­té­rieur.

 

Respect de la jauge de 900 per­sonnes oblige, ceux n’ayant pas pris la pré­cau­tion de réser­ver gra­tui­te­ment leurs places à l’a­vance ont dû attendre un peu que le bâti­ment désem­plisse.

 

Toute parée de lumières, habillée de paillettes élec­tro­niques mul­ti­co­lores, la Belle Électrique por­tait bien son nom. Les bâti­ments envi­ron­nants n’é­taient pas en reste, le quar­tier vibrant lit­té­ra­le­ment sous les pro­jec­tions lumi­neuses. La fête allait durer jus­qu’à l’aube.

 

 

 

« La vie doit continuer »

 

 

Outre Frédéric Lapierre, direc­teur de la Belle Électrique, et Jean-François Marguerin, direc­teur régio­nal des affaires cultu­relles, les per­son­na­li­tés poli­tiques avaient ouvert le bal, samedi matin, avec Éric Piolle, maire de Grenoble, Corinne Bernard, adjointe aux cultures, Bernard Soulage, vice-pré­sident du conseil régio­nal et Geneviève Fioraso, ministre en charge de l’Enseignement supé­rieur et de la Recherche.

 

SérieBelleElectrique-1Au vu des cir­cons­tances, la céré­mo­nie a pour­tant failli être annu­lée. Finalement, seuls les dis­cours offi­ciels et le pro­to­cole ont été sup­pri­més. « La vie doit aussi conti­nuer et nous devons mar­quer notre atta­che­ment fort à nos valeurs » expli­quera Éric Piolle, avant de faire obser­ver une minute de silence à l’as­sis­tance.

 

Les pre­miers à étren­ner la scène de la nou­velle salle de concert ? Pas des stars, mais les enfants de l’é­cole pri­maire Ampère. L’occasion, pour eux, de pré­sen­ter fiè­re­ment devant leurs parents – mais aussi les habi­tants du quar­tier Bouchayer-Viallet et les invi­tés – un tra­vail col­lec­tif réa­lisé sur la Belle Électrique. Plus pré­ci­sé­ment le der­nier volet du pro­jet Cultures en mou­ve­ment porté pen­dant trois ans par l’é­quipe péda­go­gique de l’é­ta­blis­se­ment sco­laire.

 

 

Réalisation JK Production

 

 

Toute une nuit de concerts

 

 

Deuxième temps fort de cette jour­née d’i­nau­gu­ra­tion : les concerts de la soi­rée. Avec, au pro­gramme, divers groupes reflé­tant la plu­part des ten­dances musi­cales actuelles, à l’i­mage de A state of mind (ASM), Da great bOOga wOOga, Kuage, Thylacine, Bambounou, Sarh et Monkypolis Mkp. Tous ces groupes, qui se sont pro­duits sur la grande scène, ont dédié leur set à Charlie Hebdo ou évo­qué la tra­gé­die.

 

Le public aura pu appré­cier l’ex­cel­lence de l’a­cous­tique, avec un son fidè­le­ment res­ti­tué, quel que soit l’en­droit. Le tout com­plété par des équi­pe­ments de régie et de vidéo de pointe et flam­bants neufs. Dans le même temps, les deux bars fai­saient le plein et accueillaient leurs pre­miers clients, tan­dis qu’à l’ex­té­rieur, sur la plus grande des ter­rasses, les DJ de Sound Disciples met­taient le feu.

 

Retour en images sur une folle soi­rée inau­gu­rale.

 

Réalisation JK Production

 

 

Joël Kermabon

 

 

« Nous avons pensé cette salle comme une soi­rée ! »

 

 

Tous les visi­teurs l’au­ront noté. La Belle Électrique pos­sède une archi­tec­ture très par­ti­cu­lière. Yves Arnod, l’un des deux archi­tectes du pro­jet de l’a­gence Hérault-Arnod, nous en dit plus sur les concepts qui ont pré­sidé à l’é­la­bo­ra­tion de ce bâti­ment et de ses cour­sives des­ser­vant les dif­fé­rents “lieux de vie”. A savoir les espaces construits autour de la salle de concerts.

 

 

 

Réalisation JK Production

 

 

 

 

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
3434 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.