Collecte de la Banque Alimentaire dans les magasins en Isère pour les plus démunis

La Banque ali­men­taire de l’Isère va bien­tôt lan­cer sa collecte

La Banque ali­men­taire de l’Isère va bien­tôt lan­cer sa collecte

La Banque ali­men­taire de l’Isère lance sa cam­pagne annuelle pour venir en aide aux plus dému­nis, les 28 et 29 novembre pro­chains. Alain Provost, béné­vole à la Banque ali­men­taire de l’Isère, donne quelques pré­ci­sions sur le rôle de l’as­so­cia­tion et son fonctionnement.

Affiche de la Banque Alimentaire " une petite part de vos courses peut sauver des vies " 28 et 29 novembre 2014 - 30 ans de solidarité

« Une petite part de vos courses peut sau­ver des vies », pro­clame la Banque alimentaire.

C’est mal­heu­reu­se­ment presque devenu une cou­tume. Les 28 et 29 novembre, la col­lecte de pro­duits ali­men­taires se fera comme chaque année dans plus de 125 maga­sins isé­rois, afin de recueillir des dons de den­rées ali­men­taires. « Ces dons repré­sentent entre un cin­quième et un sixième de ce qui est distribué ».

De quoi nour­rir plus de 5000 Isérois

A cela, s’a­joutent plus de 420 tonnes de pro­duits frais que les béné­voles récu­pèrent auprès des maga­sins par­te­naires. Car la Banque ali­men­taire entend aussi lut­ter contre le gas­pillage des den­rées ali­men­taires qui peuvent encore être consom­mées, avant la date limite de consom­ma­tion. Cette col­lecte, qui dure depuis trente ans, per­met aujourd’­hui de nour­rir entre 5 000 et 6 000 per­sonnes par semaine en Isère.

Les pro­duits récol­tés sont ensuite redis­tri­bués aux per­sonnes en situa­tion de pré­ca­rité. L’association fait ainsi don de sa col­lecte, via 80 asso­cia­tions par­te­naires qui redis­tri­buent les dons aux plus dému­nis. Mais il ne s’a­git pas seule­ment d’ap­por­ter une aide ali­men­taire. La Banque ali­men­taire entend éga­le­ment accom­pa­gner ces per­sonnes vers une inser­tion sociale, à tra­vers l’alimentation.

Collecte de la Banque Alimentaire dans les magasins en Isère pour les plus démunis grâce aux bénévoles

Les béné­voles se mobi­lisent. DR

La col­lecte ne connaît pas la crise

Preuve que la crise ne freine pas l’en­traide, la col­lecte de den­rées ali­men­taires a aug­menté de 20 % en Isère l’an­née der­nière, avec 235 tonnes de den­rées récol­tées, dont 60 tonnes de lait. Les dons ali­men­taires col­lec­tés dans toute la France ont été l’é­qui­valent de 250 mil­lions de repas. Et les béné­voles espèrent encore dépas­ser ces chiffres. « C’est tou­jours un chal­lenge de faire mieux que les années pré­cé­dentes » affirme avec convic­tion Alain Provost.

Cette année encore, les 3000 béné­voles du dépar­te­ment espèrent être en mesure d’ai­der les 5 500 per­sonnes en dif­fi­culté en Isère. « On n’est jamais l’a­bri d’un acci­dent de la vie : un divorce, le chô­mage ou une petite retraite à 800 euros pour vivre […] Ça peut arri­ver à tout le monde » rap­pelle Alain Provost.

Boîte de conserve de légumes et de pois­sons, plats cui­si­nés et ali­ments du petit-déjeu­ner (café, thé, lait, confi­tures…) consti­tuent les prin­ci­paux pro­duits néces­saires. De plus, cette col­lecte n’a lieu qu’une seule fois dans l’an­née. Elle est l’u­nique occa­sion pour l’as­so­cia­tion de sol­li­ci­ter la mobi­li­sa­tion des citoyens.

Jessica Loiodice

JL

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Grenoble : sept nou­veaux bus élec­triques mis en cir­cu­la­tion sur les lignes C3 et C4 du réseau M Tag

FOCUS - Le Smmag et M Tag ont présenté, lundi 22 avril 2024, au dépôt d'Eybens, les sept nouveaux bus électriques mis en circulation prochainement Lire plus

Risques présents et habitants inquiets: le Rapport annuel sur les risques et la résilience (Rarre) livre ses conclusions
Risques envi­ron­ne­men­taux, éco­no­miques ou sociaux : les habi­tants de la région gre­no­bloise majo­ri­tai­re­ment inquiets

FOCUS - L'Agence d'urbanisme de la région grenobloise et l'Atelier des futurs ont présenté le Rarre. Autrement dit, le Rapport annuel sur les risques et Lire plus

Joan Miró, Bleu II, 4 mars 1961 © Succession Miró / ADAGP, Paris 2024 © Collection Centre Pompidou, Musée national d’art moderne - Crédit photo : Centre Pompidou, MNAM-CCI/Audrey Laurans/Dist. RMN-GP
“Miró, un bra­sier de signes” : 130 chefs‑d’œuvre du peintre cata­lan, dont le trip­tyque des Bleu, expo­sés au musée de Grenoble

FOCUS - L'artiste catalan Joan Miró est à l’honneur au musée de Grenoble du 20 avril au 21 juillet 2024 avec une grande exposition temporaire Lire plus

Le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s'invitent à la Foire de printemps de Beaucroissant 2024
Beaucroissant : Marc Fesneau, le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s’in­vitent à la Foire de prin­temps 2024

FLASH INFO - La Foire de printemps de Beaucroissant est de retour pour sa 53e édition, les samedi 20 et dimanche 21 avril 2024. Version Lire plus

M’Hamed Benharouga, Nathalie Levrat, Michel Vendra et Antoine Aufragne (Just). © Florent Mathieu - Place Gre'net
La Ville de Sassenage s’al­lie à Just pour mettre en place une mutuelle communale

FOCUS - La Ville de Sassenage a signé une convention avec la mutuelle Just pour la mise en place d'une mutuelle communale, afin de permettre Lire plus

Grenoble en sixième position des villes "où il fait bon vivre avec son chien", selon 30 millions d'amis
Grenoble, sixième ville « où il fait bon vivre avec son chien », selon 30 mil­lions d’amis

FLASH INFO - La Ville de Grenoble arrive 6e parmi les villes de plus de 100 000 habitants "où il fait bon vivre avec son chien". Créé Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !