Conseils citoyens : la démocratie “réinventée”

sep article



FOCUS – La nouvelle majorité à Grenoble n’a cessé de la décrier pendant la dernière campagne : la participation citoyenne “façon Destot” a fait son temps. Les élus de la gauche et des écologistes viennent ainsi de se fixer un objectif pour le moins ambitieux : “réinventer la démocratie locale” au travers de conseils citoyens.

 
 
 

 

Pascal Clouaire, le 22 février 2014. © Guillaume Rantet - placegrenet.fr

Pascal Clouaire, le 22 février 2014.     © Guillaume Rantet – placegrenet.fr

La démo­cra­tie locale est morte. Vive la démo­cra­tie locale ! A l’oc­ca­sion de l’an­nonce du lan­ce­ment pro­chain d’Assises citoyennes, ce lundi, Pascal Clouaire, adjoint à la Démocratie locale, a donné le ton : « Nous vou­lons pas­ser d’une logique de cita­delle à une logique de cité ! »
 
Et ce der­nier de pré­ci­ser le chan­ge­ment qui s’a­morce : « Notre but est de sor­tir de la logique de contre-pou­voir de résis­tance, dans laquelle un cer­tain nombre d’entre nous étions pen­dant la cam­pagne des muni­ci­pales, au pro­fit d’une logique de par­ti­ci­pa­tion et de répa­ra­tion des pou­voirs. » En clair, « pas­ser de la confron­ta­tion à l’in­tel­li­gence col­lec­tive », comme l’a résumé Antoine Back, conseiller muni­ci­pal délé­gué au sec­teur 2.
 
Une révo­lu­tion à laquelle sont conviés tous les Grenoblois, à com­men­cer par ceux peu cou­tu­miers des démarches par­ti­ci­pa­tives. « Nous sou­hai­tons construire ce pro­jet avec les citoyens gre­no­blois qui sont le plus éloi­gnés des dis­po­si­tifs de par­ti­ci­pa­tion, afin de garan­tir un cadre d’é­ga­lité poli­tique entre tous », affirme ainsi Pascal Clouaire.
 
Tous… y com­pris les rési­dents étran­gers, via le conseil consul­ta­tif des rési­dents étran­gers gre­no­blois, alors même que Grenoble vient tout juste d’être nom­mée à la pré­si­dence du Conseil fran­çais de la citoyen­neté rési­dence (CoFraCiR), pour une durée de deux ans.
 
 
 

Co-construction des conseils citoyens

 
 
 
Au cœur de ce renou­veau de la démo­cra­tie locale, la mise en place de quatre conseils de citoyens indé­pen­dants d’ici la mi-2015. Des conseils dont les pré­ro­ga­tives et l’or­ga­ni­sa­tion res­tent encore à défi­nir. Et pour cause : les citoyens eux-mêmes sont appe­lés à co-construire ce nou­vel outil, comme le pré­cise Pascal Clouaire.
 
 
 
 
Les Grenoblois volon­taires pour­ront ainsi enta­mer la réflexion sur ces futurs conseils citoyens au sein de groupes de tra­vail. La pre­mière séance, qui se dérou­lera dès ce samedi 27 sep­tembre, de 10 heures à 13 h 30 à l’hô­tel de ville, sera ani­mée par l’asso­cia­tion Aequitaz, notam­ment orga­ni­sa­trice d’a­te­liers citoyens avec des col­lec­ti­vi­tés.
 
Les élus grenoblois en lien avec la démocratie locale se défendent de vouloir interférer dans les décisions qui seront prises par les groupes de travail sur les conseils citoyens indépendants. © Paul Turenne - placegrenet.fr

Les élus gre­no­blois se défendent de vou­loir inter­fé­rer dans les déci­sions qui seront prises par les groupes de tra­vail sur les conseils citoyens indé­pen­dants. © Paul Turenne – placegrenet.fr

 
 
 

Démarrage effectif en 2015

 
 
La réflexion se pour­sui­vra ensuite jus­qu’au 25 octobre par un cycle de ren­contres dans les sec­teurs, avec des groupes de tra­vail ouverts à tous. « Ce sera aux citoyens eux-mêmes d’é­la­bo­rer des scé­na­rios, pré­cise Pascal Clouaire. Ils devront ainsi déci­der de la façon dont fonc­tion­ne­ront ces conseils citoyens, que ce soit au niveau des moyens alloués, de l’in­dé­pen­dance vis-à-vis de la muni­ci­pa­lité, de leur orga­ni­sa­tion et, pour finir, de la manière dont seront arti­cu­lées les poli­tiques de la ville. »
 
Ces pro­po­si­tions seront alors pré­pa­rés le 25 octobre en vue de leur pré­sen­ta­tion aux assises citoyennes, les 7 et 8 novembre pro­chains. « Tous les citoyens enga­gés pour­ront ainsi faire part de leurs scé­na­rios pour pou­voir les tra­vailler en groupes plus res­treints. » Point d’orgue de cette vaste cam­pagne de co-construc­tion : le conseil muni­ci­pal de jan­vier 2015, au cours duquel devrait être votée la déli­bé­ra­tion sur la créa­tion et le fonc­tion­ne­ment des fameux conseils citoyens.
 
« Tout n’est pas fixé dans le marbre », tient cepen­dant à pré­ci­ser Pascal Clouaire, comme pour cou­per l’herbe sous le pied à d’é­ven­tuelles cri­tiques à venir. « Des réamé­na­ge­ments pour­ront être néces­saires, en fonc­tion des retours du ter­rain que nous aurons. »
 
 
Paul Turenne
 
 
 
Attention ! Pour par­ti­ci­per aux groupes de tra­vail ce 27 sep­tembre, il est néces­saire de s’ins­crire au préa­lable via l’a­dresse mail demo­cra­tie-locale [at] grenoble.fr ou par télé­phone au 04 76 76 38 83.
 
Tous les Grenoblois sou­hai­tant par­ti­ci­per en amont des assises peuvent éga­le­ment envoyer leur contri­bu­tion écrite sur ce même cour­riel avant la fin octobre.

 

 

 

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
4054 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.