Des “moutondeuses” aux chevaux collecteurs de corbeilles

sep article

Notre indépendance c

Dans le cadre d’une expérimentation sur le retour de l’animal en ville, la municipalité de Grenoble réitère durant l’été un programme pilote avec des chevaux dans les parcs urbains : la collecte des corbeilles de propreté par une benne hippomobile.

 
 
 
 
benne hippomobile chevaux ramassage déchets corbeille Ville de Grenoble

© Ville de Grenoble

Peut-être les avez-vous déjà croi­sés au détour d’une balade dans le parc Paul Mistral ? Du 28 juillet au 1er août, deux che­vaux com­tois ont, en effet, passé leur jour­née dans l’en­clos qui leur était réservé sur l’ex­ten­sion du parc. Un repos mérité après leur tour­née débu­tée à six heures du matin sur le nord de la ville. Leur tra­vail : trac­ter une benne per­met­tant de col­lec­ter les cor­beilles de pro­preté répar­ties à l’in­té­rieur des parcs.
 
 

Dans la lignée des “moutondeuses”

 
 
Du 4 au 14 août, chan­ge­ment de sec­teur pour ces agents muni­ci­paux d’un autre genre, puis­qu’ils par­courent, cette fois-ci, les parcs du sud de la ville. Durant cette période, vous avez la pos­si­bi­lité de les obser­ver dans leur nou­vel enclos implanté dans le parc Cellatex. Avec un peu de chance, vous les ren­con­tre­rez aussi lors de leur tour­née dans le parc des Champs Elysées, le parc Pompidou, le Clos d’Or, les parcs de la Bruyère ou Jean Verlhac.
 
N’hésitez pas à poser des ques­tions aux conduc­teurs des bennes qui se feront un plai­sir de vous répondre. Attention tou­te­fois à ne pas trou­bler la tran­quillité des che­vaux dans leur enclos. N’essayez donc pas de les appro­cher, de leur don­ner à man­ger ou de tou­cher les clô­tures élec­triques en place. Et bien sûr, évi­tez les cris à proxi­mité.
 
Avec une semaine sup­plé­men­taire et une exten­sion du zonage col­lecté, la muni­ci­pa­lité a sou­haité ren­for­cer l’ex­pé­ri­men­ta­tion menée depuis 2012. Dans la lignée des “mou­ton­deuses” sur les pans de la Bastille et des bri­gades équestres, les che­vaux com­tois pour­raient reprendre du ser­vice en 2015 si le bilan réa­lisé à la fin de l’été est favo­rable.
 
 
Delphine Chappaz
 
 

 

commentez lire les commentaires
2377 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.