Une petite mousse met les gaz

sep article

Notre indépendance c

ENTRETIEN – Créée en mars 2013 par Jonathan Bonzy, Manuel Ducruet et Marc Nazarian, Une petite mousse sélectionne chaque mois six bières qu’elle envoie dans toute la France. Alors que la société basée à Claix vient de lever 200 000 euros, Jonathan Bonzy revient sur son histoire et évoque les perspectives pour la suite.

 
 
A peine sorti d’é­cole, Jonathan Bonzy n’a pas tardé à déve­lop­per sa fibre entre­pre­neu­riale. Diplômé de l’Ensimag – école d’in­for­ma­tique de l’INPG – en 2006, l’in­gé­nieur gre­no­blois qui venait d’in­té­grer Thalès pour six ans orga­ni­sait déjà les pre­miers Startups week-ends gre­no­blois. C’est en 2012 qu’il décide de créer son acti­vité avec deux autres sala­riés du groupe. « Il y a deux ans, chaque mois, nous allions chez un caviste pour sélec­tion­ner des bières. C’est de là qu’est née Une petite mousse. » Passée de trente envois, il y a un peu plus d’un an, à 800 en mai der­nier, l’ac­ti­vité de ce trio est un plein déve­lop­pe­ment.
 

Jonathan Bonzy

Des actionnaires viennent d’investir 200 000 euros dans Une petite mousse. Outre le fait que vous êtes désormais à temps plein dans cette activité, quel est l’intérêt d’avoir levé des fonds ?

 
[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
5345 visites | 5 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 5
  1. Super ini­tia­tive !
    Il est temps d’évangéliser les gens qui croient ne pas aimer la bière parce qu’ils n’ont goûté qu’à la Kro.
    Bravo pour ce qui semble être une réus­site.
    Un petit bémol cepen­dant, les prix paraissent un peu éle­vés.

    Kampai !

    sep article
  2. NL

    11/06/2014
    16:51

    Bonjour Caro,
    Une petite mousse varie dans son choix de bières un peu par­tout en France et dans nos pays voi­sins et ne fait donc pas la pro­mo­tion exclu­sive des bières locales.

    sep article
    • Merci pour la réponse, mais sans pro­mou­voir « exclu­si­ve­ment », ce que j’en­tends bien comme étant impos­sible, il pour­rait aider à faire connaitre. Mais bon … longue vie à « Une petite mousse »

      sep article
  3. ques­tion : est-ce qu” « une petite mousse » pri­vi­lé­gie les mousses locales, genre Mandrin ou autres ?

    sep article
    • Bonjour Caro, chaque sélec­tion d’Une Petite Mousse est com­po­sée de 4 bières du monde et 2 bières arti­sa­nales. Pour ces der­nières, tu remar­que­ras que nous avons beau­coup de bières bras­sées en Rhône Alpes https://unepetitemousse.fr/box/degustations et, même s’il n’y a pas encore la Mandrin, tu peux retrou­ver La Frivole proche de la Chartreuse par exemple. N’hésite pas si tu as des sug­ges­tions de bières ! 🙂 A très vite autour d’une petite mousse.

      sep article