Actualité

Calotte glaciaire au Groenland. DR

Découverte : la calotte gla­ciaire serait vic­time d’un cercle vicieux

Découverte : la calotte gla­ciaire serait vic­time d’un cercle vicieux

Un groupe de cher­cheurs gre­no­blois vient de mettre en évi­dence que la neige recou­vrant la calotte gla­ciaire groen­lan­daise au prin­temps s’as­som­bris­sait depuis 2009. Un phé­no­mène qui n’au­gure rien de bon en matière de fonte des glaces.

Calotte glaciaire au Groenland. DR

Calotte gla­ciaire au Groenland. DR

Les obser­va­tions satel­lites sont for­melles : depuis 2009, la calotte gla­ciaire de prin­temps est de moins en moins blanche au Groenland. Cette décou­verte, publiée dans la revue Nature Geoscience par des cher­cheurs du Centre natio­nal de recherches météo­ro­lo­giques (CNRM-Game) et du Laboratoire de gla­cio­lo­gie et de géo­phy­sique de l’en­vi­ron­ne­ment (LGGE) de Grenoble, pour­rait sem­bler anec­do­tique. Mais il n’en est rien.
La blan­cheur de la calotte a, en effet, un impact impor­tant vis-à-vis du rayon­ne­ment solaire. Plus la neige est imma­cu­lée, plus elle ren­voie de l’éner­gie solaire. A contra­rio, une calotte gla­ciaire moins blanche va davan­tage absor­ber la cha­leur… et donc fondre plus vite. Dans ces condi­tions, l’as­som­bris­se­ment observé pour­rait bien ampli­fier le chan­ge­ment cli­ma­tique sur la calotte dans le futur.
Evolution des impuretés de la calotte glaciaire au Groënland de 2009 à 2013 Source http://lgge.osug.fr

Évolution des impu­re­tés à la sur­face de la calotte gla­ciaire au Groenland de 2009 à 2013, au prin­temps. Source : lgge​.osug​.fr

Des pous­sières miné­rales en cause

Mais au fait, d’où vient cette évo­lu­tion ? Pour les cher­cheurs gre­no­blois, deux phé­no­mènes peuvent l’ex­pli­quer. Première rai­son : le gros­sis­se­ment accé­léré des grains de neige. Problème, ce fac­teur, qui a été lar­ge­ment étu­dié, jus­ti­fie l’assombrissement crois­sant de la calotte en été, mais pas les chan­ge­ments obser­vés au printemps.
La rai­son pour­rait donc bien être l’aug­men­ta­tion de la concen­tra­tion d’impuretés qui absorbent la lumière dans la neige. En croi­sant des don­nées satel­li­taires, les cher­cheurs ont en effet mis en évi­dence une forte aug­men­ta­tion des impu­re­tés dans le man­teau nei­geux au prin­temps. Tout porte à croire qu’il s’a­git de pous­sières miné­rales pro­ve­nant de terres du pour­tour arc­tique qui connaissent, elles aussi, une fonte plus pré­coce de leur man­teau nei­geux. En clair, le réchauf­fe­ment cli­ma­tique s’auto-entre­tien­drait. La calotte gla­ciaire n’a pas fini d’a­voir des sueurs froides…
Paul Turenne

PT

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Recherche et création vidéoludique: Grenoble accueille sa dixième édition de la Scientific Game Jam
Recherche et créa­tion vidéo­lu­dique : Grenoble accueille sa dixième édi­tion de la Scientific Game Jam

FLASH INFO - L'auditorium de Grenoble-INP, situé au cœur de Minatec, accueille (de nouveau) la Scientific Game Jam, du vendredi 5 au dimanche 7 avril Lire plus

La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, Sylvie Retailleau, était en visite à Grenoble pour donner le coup d'envoi du programme de recherche France 2030 en intelligence artificielle. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : Sylvie Retailleau lance un pro­gramme pour la recherche dédiée à l’in­tel­li­gence artificielle

REPORTAGE VIDÉO - Sylvie Retailleau, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a donné le coup d'envoi du programme de recherche France 2030 en Lire plus

Le Synchrotron de Grenoble passe au crible "Il Cannone", le célèbre violon de Paganini
Le Synchrotron de Grenoble passe au crible Il Cannone, le célèbre vio­lon de Paganini

FLASH INFO - Après les papyrus d'Égypte antique ou Le Cri d'Edvard Munch, le Synchrotron de Grenoble s'est penché samedi 9 et dimanche 10 mars Lire plus

Journée des maladies rares: le CHU Grenoble-Alpes revendique de nouvelles structures labellisées
Journée des mala­dies rares : le CHU Grenoble-Alpes reven­dique de nou­velles struc­tures labellisées

FLASH INFO - Le jeudi 29 février marquera la Journée internationale des maladies rares, une date en forme de clin d’œil puisqu'elle-même ne survient que Lire plus

Lancement officiel du pôle de compétitivité Infra2050, soutenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes
Lancement offi­ciel du pôle de com­pé­ti­ti­vité Infra2050, sou­tenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes

FLASH INFO - Le pôle de compétitivité Infra2050 a été officiellement lancé le jeudi 8 février 2024. Réunissant les réseaux Ecorse-TP, Indura et l'institut Irex, Lire plus

Des chercheurs grenoblois identifient une protéine responsable des métastases dans le cancer du sein
Cancer du sein : des cher­cheurs gre­no­blois iden­ti­fient une pro­téine res­pon­sable des métastases

FLASH INFO - Une étude réalisée par une équipe franco-américaine impliquant l'Institut pour l'avancée des biosciences de Grenoble indique avoir découvert une protéine responsable du développement Lire plus

Flash Info

|

12/04

14h06

|

|

12/04

13h33

|

|

11/04

12h01

|

|

10/04

19h58

|

|

10/04

16h43

|

|

09/04

16h21

|

|

09/04

15h20

|

|

09/04

10h46

|

|

08/04

22h04

|

|

08/04

11h54

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Les stages en immer­sion d’Éric Piolle

Société| « Violeur à la trot­ti­nette » à Grenoble : le sus­pect mis en exa­men et placé en déten­tion provisoire

Culture| Plus de 120 œuvres de Joan Miró à décou­vrir au Musée de Grenoble du 20 avril au 21 juillet 2024

Agenda

Je partage !