Visite de soutien de Manuel Valls à Jérôme Safar au Village olympique à Grenoble à l'occasion des municipales

Manuel Valls pro­met de “bonnes surprises”

Manuel Valls pro­met de “bonnes surprises”

REPORTAGE VIDÉO – Après Vienne et Bourgoin-Jallieu, Manuel Valls était à Grenoble ce jeudi 20 mars pour sou­te­nir le can­di­dat socia­liste Jérôme Safar. A la pré­fec­ture, il a pu dia­lo­guer avec les pom­piers en grève, puis s’est rendu au Village olym­pique, non loin de la Villeneuve. Un choix loin d’être ano­din alors que le quar­tier est récem­ment passé en ZSP (Zone de sécu­rité prioritaire).

Visite de soutien de Manuel Valls avec un baiser à Jérôme Safar au Village olympique à Grenoble à l'occasion des municipales

© Victor Guilbert – pla​ce​gre​net​.fr

Peur de mani­fes­ta­tions ou de per­tur­ba­tions liées à la venue de Manuel Valls ? Toujours est-il que le lieu de ren­dez-vous a été com­mu­ni­qué très tar­di­ve­ment à la presse. C’est en rai­son de « retards accu­mu­lés » qui auraient per­turbé le dérou­le­ment du dépla­ce­ment du ministre, nous expli­quera-t-on plus tard.
Difficile à croire… Les réseaux sociaux sont en effet res­tés muets pen­dant plu­sieurs heures, alors que pour d’autres dépla­ce­ments de ministres, ils étaient, a contra­rio, copieu­se­ment ali­men­tés. Le ministre est fina­le­ment arrivé accom­pa­gné de Michel Destot, le maire sor­tant de Grenoble, et d’André Vallini, le pré­sident du Conseil général.

“Je suis là, à côté de Jérôme…”

Avant une déam­bu­la­tion dans le quar­tier à la ren­contre des habi­tants et des repré­sen­tants asso­cia­tifs, le ministre impro­vise un point de presse et jus­ti­fie sa venue. « Le sens de ma visite, c’est mon ami­tié pour Jérôme Safar et Michel Destot. Nous nous connais­sons depuis long­temps. Le sens, c’est que cette équipe muni­ci­pale renou­ve­lée pour­suive son che­min. […] Moi je suis très heu­reux d’être ministre et de pou­voir tra­vailler demain avec le maire, Jérôme Safar, d’une des plus grandes villes de France » déclare-t-il. « Grenoble a tou­jours été inno­vante dans tous les domaines, éco­no­miques, sociaux, édu­ca­tifs, et il faut que ça conti­nue. C’est pour ça que je suis là, à côté de Jérôme. »

Réalisation : JK Production

Sécurité : pour­suivre un tra­vail au ser­vice des habitants

Visite de soutien de Manuel Valls avec un baiser à Jérôme Safar au Village olympique à Grenoble à l'occasion des municipales

© Victor Guilbert – pla​ce​gre​net​.fr

Sur le choix, sym­bo­lique, d’un quar­tier sen­sible comme le Village olym­pique, le ministre explique : « non, il ne faut rien cacher des dif­fi­cul­tés ren­con­trées dans les quar­tiers popu­laires ». Et de tem­pé­rer : « mais beau­coup de choses sont en voie de répa­ra­tion, grâce à l’action de la muni­ci­pa­lité, de l’État. […] Ça nous donne uni­que­ment l’obligation de pour­suivre ce tra­vail au ser­vice des habi­tants qui par­fois subissent une injus­tice sup­plé­men­taire » conclura-t-il.
On n’oubliera pas que c’est ce même Manuel Valls qui, en octobre 2012, annon­çait la clas­si­fi­ca­tion en ZSP du quar­tier de la Villeneuve. Ce der­nier com­plé­tera d’ailleurs ses pro­pos un peu plus tard. Lors d’un dis­cours devant les habi­tants, il pro­met : « je revien­drai pro­chai­ne­ment pour faire un bilan sur la ZSP. Je suis convaincu que, dans ces quar­tiers, vous allez réin­ven­ter la poli­tique de la ville qui s’est essouf­flée, faute de moyens ».

« Je ne sens aucune envie de droite »

Sur la ques­tions des élec­tions muni­ci­pales, Manuel Valls est très opti­miste. Se pla­çant au niveau natio­nal, il pré­dit d’un air entendu : « Les son­dages ne font pas l’opinion. Il y aura des sur­prises, vous ver­rez. Il y en aura beau­coup, des bonnes sur­prises ! ». Et d’expliquer : « j‘ai bien entendu par­ler d’une « vague bleue » , mais je ne sens pas ça. Aucune envie de droite per­cep­tible, un cli­mat actuel nau­séa­bond à cause de toutes les affaires qu’elle traîne, la droite. Je sens sur­tout que les élec­teurs ont envie qu’on ne les trompe pas. ». Le ministre se dit confiant : « je connais la force des équipes socia­listes. En atten­dant, il faut conti­nuer le porte-à-porte et les réunions publiques, rien n’est joué ! ».
Visite de soutien de Manuel Valls avec un baiser à Jérôme Safar au Village olympique à Grenoble à l'occasion des municipales

© Victor Guilbert – pla​ce​gre​net​.fr

Une déam­bu­la­tion quelque peu perturbée

La tra­ver­sée du quar­tier du Village olym­pique se révèle quelque peu hou­leuse. Certains habi­tants prennent le ministre à par­tie. Il s’agit de mili­tants de Grenoble en valeur, une liste concur­rente. Ces der­niers se disent déçus d’avoir voté pour un pré­sident de gauche qui ne les a pas écou­tés. C’est pour cette rai­son qu’ils ont ral­lié la liste conduite par Lahcen Benmaza. Pour eux, Manuel Valls, qui repré­sente le gou­ver­ne­ment, est donc clai­re­ment “l’ennemi”.
S’ensuit une bous­cu­lade. Quelques invec­tives fusent. Les mili­tants bran­dissent des affiches de Lahcen Benmaza.

Réalisation : JK Production

Entre temps, le ministre est entré dans la salle, où l’attendent habi­tants et repré­sen­tants asso­cia­tifs. Objectif de la réunion : échan­ger et répondre aux ques­tions « sans aucune pres­sion média­tique pou­vant inti­mi­der les gens et faus­ser le débat ». La presse est invi­tée à sortir.

Rencontre à huis-clos avec le milieu associatif du quartier Olympique à Grenoble avec Jérôme Safar, Manuel Valls et Michel Destot.

Rencontre à huis-clos avec le milieu asso­cia­tif du quar­tier olym­pique. © Victor Guilbert – pla​ce​gre​net​.fr

Près d’une heure plus tard, Jérôme Safar et Manuel Valls sor­ti­ront et pro­non­ce­ront un dis­cours de clô­ture devant les mili­tants socia­listes du quar­tier et les habitants.
L’occasion pour le ministre d’évoquer au pas­sage « ceux qui se sont sen­tis humi­liés par un repor­tage de la télé­vi­sion et, il y a quelques années, par un dis­cours qui a meur­tri non seule­ment Grenoble mais tout le pays ». La cible est clai­re­ment iden­ti­fiée. La salve contre Nicolas Sarkozy et son célèbre dis­cours de Grenoble ren­con­trera un franc suc­cès auprès d’un audi­toire déjà conquis.
En marge de la venue du ministre, un ras­sem­ble­ment de pro­tes­ta­tion était orga­nisé place Félix Poulat par la fédé­ra­tion UMP de l’Isère.
Ce ven­dredi Manuel Valls s’est éga­le­ment rendu dans la Drôme pour sou­te­nir Alain Maurice, maire PS sor­tant de Valence en mau­vaise posture.
Joël Kermabon

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s'invitent à la Foire de printemps de Beaucroissant 2024
Beaucroissant : Marc Fesneau, le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s’in­vitent à la Foire de prin­temps 2024

FLASH INFO - La Foire de printemps de Beaucroissant est de retour pour sa 53e édition, les samedi 20 et dimanche 21 avril 2024. Version Lire plus

Le groupe Société civile d'Alain Carignon édite un livret pour fustiger les 10 ans de mandat d'Éric Piolle
Le groupe Société civile d’Alain Carignon édite un livret sur les 10 ans de man­dat d’Éric Piolle

FOCUS - Le groupe d'opposition de Grenoble Société civile a édité un document d'une douzaine de pages dressant le bilan des dix ans de mandat Lire plus

StopMicro revendique une "victoire" après la suspension du projet d'extension de Soitec sur Bernin
Suspension du pro­jet d’ex­ten­sion de Soitec à Bernin : StopMicro reven­dique une « victoire »

FLASH INFO - Le collectif StopMicro revendique une victoire alors que l'entreprise Soitec vient de suspendre son extension prévue sur la zone d'activité économique de Lire plus

Domène : l’élu RN Quentin Feres s’op­pose à une lec­ture théâ­trale, qua­li­fiée de « pro­mo­tion du wokisme », à la médiathèque

EN BREF - Le conseiller municipal Rassemblement national de Domène Quentin Feres, membre de la majorité, s'oppose à l'organisation d'une lecture théâtrale du livre La Lire plus

"Arabes de service": deux élues grenobloises portent plainte contre une troisième pour injure raciste
« Arabes de ser­vice » : deux élues gre­no­bloises portent plainte contre une troi­sième pour injure raciste

FOCUS - La Ville de Grenoble a validé l'octroi de la protection fonctionnelle en faveur de ses élues Salima Djidel et Kheira Capdepon contre une Lire plus

À la Métropole de Grenoble, le débat sur la compétence "nappes souterraines" tourne en eau de boudin
À la Métropole de Grenoble, le débat sur la com­pé­tence « nappes sou­ter­raines » tourne en eau de boudin

FOCUS - Une délibération pour modifier les statuts de la Métropole de Grenoble a donné lieu à de nouveaux échanges au vitriol lors du conseil Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !