Moment de partage au comptoir du café-vélo de Grenoble

Café vélo : “5 € les deux bières et 2 € les freins”

Café vélo : “5 € les deux bières et 2 € les freins”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE – Ils sont sept associés à avoir ouvert, en janvier dernier, le Café vélo dans le quartier Berriat. L’originalité du lieu ? Un bar collé à l’atelier permet de réparer son vélo, tout en buvant une bière ou en mangeant bio et local à moindre prix.

 
 

 

Moment de partage au comptoir du café-vélo de Grenoble

© Jean-Baptiste Auduc – pla​ce​gre​net​.fr

La rue est morne, comme le bâti­ment qui abrite le café. Les lieux sont presque déserts. Pas de quoi enle­ver le sou­rire à Jessy. Cheveux longs atta­chés et petites lunettes, celui-ci s’entretient avec Jean-Noël, seul client ce soir.
 
Ce der­nier raconte sa décou­verte. « J’ai trouvé ce lieu dans le jour­nal. Je fais 15 km par jour et mon vélo a des pro­blèmes de freins. Je n’avais pas envie de le répa­rer moi-même. Donc je suis venu ici. » Il regarde sa note et sou­rit. « Là, j’ai payé cinq euros pour deux bières et deux euros pour mes freins », se réjouit-il avant de repar­tir, conquis.
 

 

Le gérant du café-vélo de Grenoble derrière son comptoir

 
Jessy tra­vaille au poly­gone scien­ti­fique et vient don­ner un coup de main pour faire tour­ner le tout nou­veau café. Accessoirement, il répare une machine à café qui fait des siennes. Il pré­sente les pièces défec­tueuses à son amie, près du bar. « Il aime bien la méca­nique », lance-t-elle, un brin moqueuse.
 
Tous deux appar­tiennent au groupe de sept asso­ciés qui ont monté le café vélo avec 24 000 euros et après dix mois de réflexion. « On savait que le local allait se libé­rer. Comme le loyer n’est pas élevé, on en a pro­fité pour lan­cer ce café ». Avant, le res­tau­rant Les bas côtés habi­tait les lieux. Des réunions poli­tiques alter­na­tives y étaient orga­ni­sées. « Il y avait une épi­ce­rie bio et une biblio­thèque » se sou­vient Jessy.

 

 
Nourriture bio et locale
 
 
Un vélo sous forme de pièces détachées au mur du café-vélo de Grenoble

© J‑B Auduc

Tous pas­sion­nés de vélos, ils ont fait le café vélo à leur image. Une bicy­clette rouge comme enseigne, un deux roues éclaté au mur, des toi­lettes pour le moins aty­piques. Et un ate­lier accolé au bar.
 
Les asso­ciés sont des proches de l’association Un p’tit vélo dans la tête. Mais dans cet ate­lier, ce sont les gérants qui réparent. Le client ne peut pas tou­cher seul son bicycle.
 
 
 
 
Stockage de cycles au café-vélo de Grenoble réparation de bicyclettes et café à la fois

© Jean-Baptiste Auduc – pla​ce​gre​net​.fr

« Ceux qui veulent répa­rer leur vélo tout seuls, on les envoie au P’tit vélo dans la tête. Et par­fois, ce sont eux qui nous envoient des clients. » Bien qu’il n’y ait qu’un diplômé du cycle parmi les fon­da­teurs des lieux, Jessy l’affirme « fina­le­ment, nous sommes tous capables de régler les petits sou­cis des vélos. »
 
Cadre avec une notice explicative de montage de bicyclette au café-vélo de Grenoble

© Jean-Baptiste Auduc – pla​ce​gre​net​.fr

Le café vélo reste un café. Mais les gérants tentent de pro­po­ser des pro­duits en accord avec leurs valeurs. « La nour­ri­ture ser­vie est bio et locale » explique Sylvain, l’un des asso­ciés. Le midi, c’est un repas à 10 euros. « Je ne crois pas qu’on trouve ça ailleurs à Grenoble » s’amuse Jessy. « On vise des prix bas. Notre tech­ni­cien a regardé les prix de la concur­rence et il a estimé qu’il pou­vait les divi­ser par deux. C’est pareil pour la nour­ri­ture », conti­nue-t-il, avant de conclure : « Bon, c’est vrai que notre chiffre d’affaires est faible mais on va trou­ver des solu­tions. »
 
Le but serait non pas d’aug­men­ter les prix, mais le nombre de clients. Alors les asso­ciés essaient d’i­ma­gi­ner de nou­velles acti­vi­tés. « On veut faire des expo­si­tions cen­trées autour du cycle » évoque Jessy. Des expo­si­tions artis­tiques donc, mais aussi com­mer­ciales. Un concept à creuser.
Un client demande en coup de vent : « On peut ame­ner ses propres pièces ? ». « Bien sûr » répond Jessy. Même si, à terme, les asso­ciés aime­raient vendre des pièces de rechange et même des bicy­clettes. Une autre piste de déve­lop­pe­ment pour ces créa­teurs pleins d’idées.
 
 
Jean-Baptiste Auduc
 
 
 
Jessy nous raconte pour­quoi il a eu envie de lan­cer ce concept.
 
 
 
 
Café vélo, au 59 rue Nicolas Chorier
Ouverture du mardi au ven­dredi : 9h – 14h30 puis 17h30 – 21h
Samedi : 9h – 19h
Téléphone : 09 84 15 23 25
 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

JBA

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Altervagabonds avant départ
Un couple d’Alter’Vagabonds en route pour un Tour de France des alternatives solidaires et écologistes

  FOCUS - Les « Alter’Vagabonds » Léa Carrigue et Antoine Chouvellon ont donné leurs premiers coups de pédale ce vendredi 9 octobre dans le Lire plus

Les actions pour lutter contre la pollution de l'air à Grenoble sont jugées en bonne voie mais pas pas toujours suffisantes.
Pollution de l’air : après les injonctions de Bruxelles, la métropole de Grenoble doit mieux faire

  FOCUS - Les mesures mises en place dans l'agglomération grenobloise pour lutter contre la pollution de l'air sont-elles satisfaisantes ? Elles vont dans le Lire plus

Une piste de pumptrack inaugurée à la plaine des sports
Vélo, skateboard, trottinette… une piste de pumptrack inaugurée sur la plaine des sports de Gières

  EN BREF - Une piste de pumptrack, parcours en boucle fermée, comprenant bosses et virages relevés, a été inaugurée le 9 juillet dernier à Lire plus

Grâce au confinement, Sicklo a multiplié par cinq son chiffre d'affaire. © Sicklo
L’application de livraison de repas Sicklo en plein essor depuis le confinement

  EN BREF – Lancée en octobre 2019, Sicklo veut rendre la livraison de repas à domicile plus éthique. Son but : salarier ses employés Lire plus

Flash Info

|

16/06

15h50

|

|

16/06

15h20

|

|

16/06

11h47

|

|

15/06

22h48

|

|

15/06

17h34

|

|

15/06

16h20

|

|

15/06

15h00

|

|

15/06

12h15

|

|

14/06

16h51

|

|

14/06

16h12

|

Les plus lus

Économie| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

A écouter| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Culture| Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée dauphinois à l’occasion de sa réouverture

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin