Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

L’Ades dénonce un “gros mensonge” remontant à la genèse de Clinatec

sep article

CLINATEC ÉPISODE 4 – Y a-t-il eu tromperie pour favoriser, en novembre 2009, l’engagement financier et partenarial de la Ville de Grenoble avec le centre de recherche biomédicale Clinatec ? C’est en tout cas ce qu’affirme l’Association démocratie écologie solidarité (Ades) qui vient d’obtenir plusieurs pièces à charge après sept années de recours. Dans le viseur de l’association “rouge et verte” : Jean Therme, cofondateur de Clinatec, et Geneviève Fioraso, alors adjointe à l’économie de la Ville de Grenoble et cheville ouvrière politique du centre spécialisé dans le développement de dispositifs technologiques implantables dans le cerveau.

 

[…]

 

Envie de lire la suite ?

Connectez vous…

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

Cliquez sur le bouton Abonnez-vous et remplissez le formulaire d’adhésion.

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
2729 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Ils sont tellement drôles l’ADES… Tromperie…Cela ne veut rien dire car la tromperie ne concerne que les relations contractuelles pour l’achat de biens et services, ce qui n’est pas le cas ici… Mensonge n’est pas tromperie . On pourrait par exemple cite les marchés de la fête des tuiles ou là oui il y a eu tromperie car aucun spectacle n’a été livré alors ue c’était l’objet du marché…
    Tout ce que raconte l’ADES est prescrit et si sur un engagement de ce importance là, en 7 ans, c’est tout ce qu’ils trouvent dans le dossier, alors le dossier est vide…
    Il y a vraiment des gens ont du temps à perdre…

    sep article
    • sep article
      • La finalité de cette énième dénonciation de l’ADES vise quoi ? ou plutôt qui ?
        Le titre « gros mensonge » devrait peut être se rapprocher de « wanted » désormais connu ?
        R.Avriller et sa bande ne peuvent pas dénoncer leur propre majorité, ils s’attaquent aux précédentes, c’est toujours la stratégie depuis l’élection de Piolle d’il y a bientôt 3 ans ?

        Et sinon l’ADES pense à l’avenir de temps en temps ?

        Bref ce sera un article de plus dans la dénonciation, la décroissance, la déconstruction, la délation, la « dé »…

        J’invite les supporters de l’ADES à soutenir PMO, eux aussi contre le progrès scientifique et technologique, contre Clinatec. Au moins dans quelques années il y a aura beaucoup plus de chomage à Grenoble, et moins « d’affaires »…
        G.Fioraso a bien raison, il y a une gauche démago et populo qui est devenue inquiétante, l’emploi et l’avenir de notre santé s’inscrivent dans des projets comme Clinatec, à chercher la petite bête partout rien ne sort plus à Grenoble, est-ce que c’est un progrès ?

        Certainement pas, alors raz-le-bol de cette Pravda grenobloise, l’ADES est devenue l’archétype du contre-pouvoir incapable de se moderniser depuis qu’elle est dans la majorité. Le seul qui tient la route à l’ADES est Fristot, les autres ne savent pas construire, il « dé »construisent.

        sep article