Printemps du col 2024 : une cam­pagne dédiée au dépis­tage du can­cer du col de l’utérus

Printemps du col 2024 : une cam­pagne dédiée au dépis­tage du can­cer du col de l’utérus

FLASH INFO – Alors que le mois d’oc­tobre est dédié au dépis­tage du can­cer du sein et le mois de mars à celui du can­cer colo­rec­tal, le mois de juin est pour sa part consa­cré au dépis­tage du can­cer du col de l’u­té­rus. Le Centre régio­nal de coor­di­na­tion des dépis­tages des can­cers Auvergne-Rhône-Alpes (CRCDC Aura) vient ainsi de lan­cer le Printemps du col 2024.

Le mot d’ordre de l’é­vé­ne­ment ? « Même vac­ci­née, il faut se faire dépis­ter ». Le can­cer du col de l’u­té­rus est causé par des HPV (papil­lo­ma­vi­rus humains) très fré­quents, qui se trans­mettent le plus sou­vent lors de rap­ports sexuels, avec ou sans péné­tra­tion, sans que le pré­ser­va­tif per­mette de s’en pro­té­ger tota­le­ment. Pour lut­ter contre, le CRCDC Aura pré­co­nise deux actions com­plé­men­taires : la vac­ci­na­tion pour les gar­çons et les filles entre 11 et 14 ans et le dépis­tage pour les femmes.

En matière de dépis­tage, il est recom­mandé de « faire un frot­tis de dépis­tage avec un exa­men cyto­lo­gique à 25 ans renou­velé 1 an après (2 pré­lè­ve­ments nor­maux à 1 an d’intervalle) puis tous les 3 ans jusqu’à 29 ans », puis de « faire un frot­tis de dépis­tage avec test HPV tous les 5 ans de 30 à 65 ans », indique le CRCDC. Les sages-femmes, les méde­cins géné­ra­listes, les gyné­co­logues et les pra­ti­ciens de labo­ra­toires de bio­lo­gie médi­cale sont habi­li­tés à réa­li­ser ces tests.

Les papillomavirus sont responsables du cancer du col de l'utérus. Pour lutter contre; le CRCDC préconise la vaccination des adolescentes et adolescents, et le dépistage des femmes. DR

Les papil­lo­ma­vi­rus sont res­pon­sables du can­cer du col de l’u­té­rus. Pour lut­ter contre, le CRCDC pré­co­nise la vac­ci­na­tion des ado­les­centes et ado­les­cents et le dépis­tage des femmes. DR

Le can­cer du col de l’u­té­rus repré­sente 3 159 nou­veaux cas chaque année en France, dont 1 117 décès. La cou­ver­ture vac­ci­nale des ado­les­cents reste mesu­rée, repré­sen­tant 44,9 % de la popu­la­tion en Aura (contre 41 % en France). Seul le Puy-de-Dôme passe la barre des 50 % (plus pré­ci­sé­ment, 50,4 %) de per­sonnes vac­ci­nées. Sur les seuls dépar­te­ments Rhône-Alpes, la moyenne chute à envi­ron 40 %, avec des dépar­te­ments comme la Drôme ou la Haute-Savoie en des­sous des 37 %. L’Isère affiche quant à elle un taux de vac­ci­na­tion de 43,3 %.

Les dépis­tages sont en revanche plus sui­vis et en aug­men­ta­tion sur l’en­semble des dépar­te­ments de la région, décrit le CRCDC. Entre 2019 et 2021, 66,6 % des femmes ont suivi un dépis­tage en Aura, contre 65 % entre 2018 et 2020. Un chiffre bien supé­rieur à la moyenne natio­nale fixée à 59,7 %, qui est notam­ment tiré vers le haut par le Rhône (69,4 %) et encore plus l’Isère. Il s’a­git en effet du seul dépar­te­ment à pas­ser la barre des 70 %, avec 70,1 % de femmes ayant suivi un dépis­tage, un chiffre en hausse de plus de 2 points par rap­port à la période précédente.

Crédit image de une : © CRCDC Aura.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Lancement de l’é­di­tion du Printemps du col 2023, dédié au test HPV et au dépis­tage du can­cer du col de l’utérus

FLASH INFO - C'est parti pour l'édition 2023 du Printemps du Col. Un événement dédié au dépistage du col de l'utérus, organisé tout au long Lire plus

Stand de dépistage du cancer du sein en Isère. DR
Le dépis­tage des can­cers orga­nisé par l’ODLC se régio­na­lise à comp­ter de ce 1er jan­vier 2019

FIL INFO -  Fini l'Office de lutte contre le cancer (ODLC) ! À compter de ce 1er janvier 2019, l'association chargée de coordonner et mettre Lire plus

Le Département de l’Isère lance une cam­pagne en faveur de la vac­ci­na­tion contre le papillomavirus

FOCUS – Le Département de l'Isère lance une campagne de sensibilisation à la vaccination des jeunes filles contre le papillomavirus humain (HPV), une maladie sexuellement Lire plus

Le Département de l'Isère expérimente la promotion de la vaccination contre les papillomavirus dans trois collèges
Le Département de l’Isère expé­ri­mente la pro­mo­tion de la vac­ci­na­tion contre les papil­lo­ma­vi­rus dans trois collèges

FLASH INFO - Dans le cadre de la Semaine européenne de la vaccination, le Département de l'Isère a mené une expérimentation dans trois collèges, qui Lire plus

Des chercheurs grenoblois identifient une protéine responsable des métastases dans le cancer du sein
Cancer du sein : des cher­cheurs gre­no­blois iden­ti­fient une pro­téine res­pon­sable des métastases

FLASH INFO - Une étude réalisée par une équipe franco-américaine impliquant l'Institut pour l'avancée des biosciences de Grenoble indique avoir découvert une protéine responsable du développement Lire plus

Octobre rose investit l'Isère (comme le reste du territoire) pour sensibiliser au dépistage du cancer du sein
Octobre rose inves­tit toute l’Isère pour inci­ter à par­ti­ci­per au dépis­tage du can­cer du sein

FOCUS - Comme chaque année, le mois d'octobre est marqué par l'événement national Octobre rose, dédié à la sensibilisation au dépistage du cancer du sein Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !