Actualité

Trophée Andros : la der­nière édi­tion de la course auto­mo­bile sur glace pas­sera à Lans-en-Vercors

Trophée Andros : la der­nière édi­tion de la course auto­mo­bile sur glace pas­sera à Lans-en-Vercors

ÉVÈNEMENT – La 35e édi­tion du Trophée Andros, qui débute samedi 9 décembre 2023 à Val-Thorens (Savoie), sera la der­nière. La mythique course auto­mo­bile sur glace, créée en 1990, tire en effet sa révé­rence, à cause des effets du chan­ge­ment cli­ma­tique. Les évo­lu­tions récentes, comme le pas­sage au tout élec­trique en 2020, n’au­ront pas suffi, les orga­ni­sa­teurs poin­tant la dif­fi­culté à trou­ver des pistes gla­cées à moyenne altitude.

C’est une page de l’his­toire du sport auto­mo­bile qui va se tour­ner au cours des pro­chaines semaines. Le Trophée Andros s’ap­prête en effet à tirer sa révé­rence au terme de sa 35e édi­tion. La mythique course sur glace, qui s’ouvre samedi 9 décembre 2023 sur le cir­cuit de glace Alain-Prost de Val-Thorens, s’a­chè­vera ainsi au soir de sa cin­quième et der­nière étape, le 27 jan­vier 2024, à Super-Besse.

Trophée Andros : la 35e et dernière édition débute à Val-Thorens

La 35e et der­nière édi­tion du Trophée Andros s’ouvre samedi 9 et dimanche 10 décembre 2023 avec la pre­mière étape, à Val-Thorens (Savoie). © Bruno Bade

Le cou­pe­ret est tombé lors d’une confé­rence de presse des orga­ni­sa­teurs, dif­fu­sée sur la page Facebook de l’é­preuve, le 22 novembre 2023, à Paris. « Chaque évé­ne­ment a sa fin et nous allons offi­ciel­le­ment annon­cer que ce 35e Trophée Andros sera le der­nier de la série », a lancé Max Mamers, cofon­da­teur de ce ral­ly­cross unique.

« Plus ça va, plus on est obli­gés de trou­ver des courses en France à 1 500 mètres d’al­ti­tude pour être sûrs d’a­voir de la glace. »

Créé en 1990 par l’an­cien pilote et son aco­lyte Frédéric Gervoson, le Trophée Andros aura accueilli, en plus de trois décen­nies, quelque 350 courses met­tant aux prises plus de 2 000 pilotes au total. Mais « le réchauf­fe­ment cli­ma­tique ne nous aide pas beau­coup », a sou­li­gné le der­nier nommé.

« Plus ça va, plus on est obli­gés de trou­ver des courses en France à 1 500 mètres d’al­ti­tude pour être sûrs d’a­voir de la glace », a ainsi expli­qué Max Mamers. Le Trophée Andros a pour­tant cher­ché, assurent ses créa­teurs, à s’a­dap­ter au chan­ge­ment cli­ma­tique et aux impé­ra­tifs environnementaux.

Trophée Andros : la 35e et dernière édition débute à Val-Thorens

Pour les orga­ni­sa­teurs, il deve­nait de plus en plus dif­fi­cile de trou­ver des pistes gla­cées à moyenne alti­tude (ici à Lans-en-Vercors lors de l’é­di­tion 2022 – 2023). © Bruno Bade – Grégoire Sigaud

Une évo­lu­tion qui s’est faite en plu­sieurs étapes. D’abord avec l’ap­pa­ri­tion, en 2010, d’un des pre­miers cham­pion­nats auto­mo­biles ouverts aux voi­tures élec­triques – le Trophée Andros élec­trique -, puis avec le pas­sage au tout élec­trique, à par­tir de l’é­di­tion 2019 – 2020, la com­pé­ti­tion deve­nant alors le e‑Trophée Andros.

Une évo­lu­tion cli­ma­tique trop incertaine

Mais la quête de sta­tions garan­tis­sant des pistes gla­cées rele­vait de plus en plus du par­cours du com­bat­tant, tan­dis que la course fai­sait l’ob­jet de cri­tiques crois­santes de mili­tants et asso­cia­tions éco­lo­gistes. Selon son pré­sident, pour­suivre l’a­ven­ture aurait néan­moins été envi­sa­geable en repar­tant sur un nou­veau cycle avec, cette fois, des voi­tures 100 % hydro­gène.

Après tout, le Trophée Andros a déjà connu de sérieuses muta­tions dans son his­toire. Mais un tel virage stra­té­gique aurait impli­qué d’im­por­tants inves­tis­se­ments. Or, pour cela, les orga­ni­sa­teurs auraient dû s’en­ga­ger sur dix ans. Il aurait donc fallu, selon Max Mamers, avoir « l’as­su­rance que la cli­ma­to­lo­gie nous serait favo­rable ».

Pour lui comme pour Frédéric Gervoson, l’ar­rêt de l’é­preuve deve­nait dès lors quasi iné­luc­table. « Cette his­toire de cli­mat, c’est un thème récur­rent et c’est mon­dial, ce n’est pas que la France », a d’ailleurs rap­pelé l’an­cien double cham­pion de France de ral­ly­cross1en 1982 et 1983.

Des grands noms du pilo­tage pour finir en beauté

Comme chaque année, de grands noms du pilo­tage sur glace, et plus glo­ba­le­ment de la course auto­mo­bile, par­ti­ci­pe­ront à cette ultime cuvée. Citons le nonuple cham­pion du monde des ral­lyes WRC Sébastien Loeb, le sex­tuple vain­queur de l’é­preuve Jean-Baptiste Dubourg ou le Grenoblois Aurélien Panis, tenant du titre – déjà sacré en 2020. Sans oublier, parmi les célé­bri­tés de l’Andros Stars, Renaud Lavillenie, cham­pion olym­pique 2012 du saut à la perche.

Trophée Andros : la 35e et dernière édition débute à Val-Thorens

Le Grenoblois Aurélien Panis, tenant du titre, visera un troi­sième sacre au Trophée Andros, après 2020 et 2023. © Bruno Bade

Douze équi­pages seront en lice sur ce 35e et der­nier Trophée Andros, avec cinq étapes au pro­gramme. Après Val-Thorens, samedi 9 et dimanche 10 décembre 2023, les pro­chaines courses se dérou­le­ront suc­ces­si­ve­ment à Andorre, Isola 2000, Lans-en-Vercors (le week-end des 19 et 20 jan­vier 2024), avant la finale, le 27 jan­vier 2024, sur le cir­cuit de glace de Super-Besse, en Auvergne.

[Photo de Une © Bruno Bade]

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Automobile : le e‑Trophée Andros fait étape à Lans-en-Vercors sur fond de contes­ta­tion de son impact environnemental

FOCUS - Le circuit de glace de Lans-en-Vercors accueille, vendredi 20 et samedi 21 janvier 2023, l'avant-dernière étape du e-Trophée Andros. Sur le plan sportif, Lire plus

L'Isérois Aurélien Panis est actuellement en tête du classement général du Trophée Andros, dont la quatrième et avant-dernière étape se dispute ces vendredi 21 et samedi 22 janvier 2022, sur le circuit de glace de Lans-en-Vercors. © Trophée Andros
Trophée Andros : avant-der­nière étape à Lans-en-Vercors ces ven­dredi 21 et samedi 22 jan­vier 2022

FLASH INFO - Le Trophée Andros revient sur le circuit de glace de Lans-en-Vercors pour sa quatrième et avant-dernière étape, ces vendredi 21 et samedi Lire plus

Le Trophée Andros se maintient, et revient en Isère pour une épreuve en janvier 2021
Le Trophée Andros se main­tient, et revient en Isère pour une épreuve en jan­vier 2021

  FLASH INFO – Le Trophée Andros joue la carte de l'optimisme et maintient ses dates pour l'hiver 2020. La compétition automobile professionnelle déploie plusieurs Lire plus

E-Trophée Andros 2020 en Andorre. © Trophée Andros - Bruno Bade
Trophée Andros à Lans-en-Vercors : « Les pilotes sont fous de l’électrique ! »

  TROIS QUESTIONS À… Max Mamers, cocréateur et organisateur du Trophée Andros, qui fait étape vendredi 24 et samedi 25 janvier à Lans-en-Vercors. Tous les pilotes automobiles du trophée, rebaptisé Lire plus

Un concurrent du Trophée Andros à l'Alpe d'Huez en 2016. © DR
La cin­quième étape du Trophée Andros à Lans-en-Vercors a tenu ses promesses

FIL INFO - Vendredi 25 et samedi 26 janvier, le Trophée Andros, célèbre course automobile sur glace, a posé ses roues à Lans-en-Vercors pour sa cinquième étape. Le Bordelais Lire plus

Un concurrent du Trophée Andros à l'Alpe d'Huez en 2016. © DR
Le Trophée Andros fait étape à l’Alpe d’Huez ven­dredi 8 et samedi 9 décembre

Compétition automobile sur glace renommée, le Trophée Andros pose ses roues à l’Alpe d’Huez vendredi 8 et samedi 9 décembre. Il s’agit de la deuxième des sept manches de Lire plus

Flash Info

|

12/04

14h06

|

|

12/04

13h33

|

|

11/04

12h01

|

|

10/04

19h58

|

|

10/04

16h43

|

|

09/04

16h21

|

|

09/04

15h20

|

|

09/04

10h46

|

|

08/04

22h04

|

|

08/04

11h54

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Les stages en immer­sion d’Éric Piolle

Société| « Violeur à la trot­ti­nette » à Grenoble : le sus­pect mis en exa­men et placé en déten­tion provisoire

Culture| Plus de 120 œuvres de Joan Miró à décou­vrir au Musée de Grenoble du 20 avril au 21 juillet 2024

Agenda

Je partage !