La programmation de Merci, bonsoir ! offre notamment un large choix de spectacles liés aux arts de la rue. Ici, en 2022, une représentation de la compagnie Toi d'abord. © Yassine Lemonnier

Grenoble : Mix’Arts et le Prunier sau­vage annoncent un fes­ti­val Merci, bon­soir ! plus riche que jamais

Grenoble : Mix’Arts et le Prunier sau­vage annoncent un fes­ti­val Merci, bon­soir ! plus riche que jamais

EN BREF – 25 000 : c’est le nombre de spec­ta­teurs que l’as­so­cia­tion Mix’Arts vise pour son hui­tième fes­ti­val Merci, bon­soir !, copro­duit avec le Prunier sau­vage, au Parc Bachelard. Au pro­gramme, du 19 au 23 sep­tembre 2023 : des concerts et spec­tacles à prix libre, ainsi que des ani­ma­tions ouvertes à tous. Les orga­ni­sa­teurs de ce temps fort de la vie cultu­relle locale entendent main­te­nir le cap d’une pro­gram­ma­tion ambi­tieuse, mal­gré un contexte éco­no­mique difficile.

Le sou­ve­nir est encore vivace. Mix’Arts, qui, en mai 2023, sou­hai­tait ne pro­gram­mer que des artistes fémi­nines à Bien l’Bourgeon, avait dû tout annu­ler. L’association mar­ti­né­roise indi­quait alors ne pas avoir pu s’ap­puyer sur des pré­ventes suf­fi­santes. Elle main­tient cepen­dant son ren­dez-vous de fin d’été, Merci, bonsoir !

La hui­tième édi­tion a lieu du 19 au 23 sep­tembre, en copro­duc­tion avec le Prunier sau­vage, au parc Bachelard (parc des Arts) de Grenoble. Elle fait suite à un pré-fes­ti­val qui s’est tenu du 3 au 17 sep­tembre, en lien avec plu­sieurs salles de l’ag­glo­mé­ra­tion : la Faïencerie, l’Hexagone, l’Ilyade, l’Espace 600 et le Théâtre muni­ci­pal de Grenoble.

Merci, bonsoir ! repose sur un heureux mélange des genres artistiques, avec une grande importance donnée aux arts de la rue et aux concerts. Ici, le groupe Kumbia Boruka, lors de l'édition 2022. © Yassine Lemonnier

Merci, bon­soir ! repose sur un heu­reux mélange des genres artis­tiques, avec une grande impor­tance don­née aux arts de la rue et aux concerts. Ici, le groupe Kumbia Boruka, lors de l’é­di­tion 2022. © Yassine Lemonnier

Le pro­gramme annoncé ? « Toujours plus de spec­tacles pour tous les goûts et tous les âges ». Du cirque, de la danse, des marion­nettes, du théâtre de rue ou d’ob­jets, des déam­bu­la­tions… mais aussi de nom­breux concerts. Le tout en plein air. Fidèle à ses habi­tudes, Mix’Arts pro­pose aussi des ani­ma­tions avec des par­te­naires : jeux en bois, manège à pédales et stand de maquillages. Entre autres sur­prises, une ciné-cara­vane ou une fusée-boîte de nuit !

« Pour les spec­tacles, nos jauges étant limi­tées, nous invi­tons le public à se pré­sen­ter une ving­taine de minutes avant le début de la repré­sen­ta­tion, pré­cise Fabien Givernaud, coor­di­na­teur du fes­ti­val. Pour les concerts, nous pour­rions accueillir de 5 000 à 6 000 per­sonnes ». C’est donc plus facile de trou­ver de la place au der­nier moment. Et Merci, bon­soir ! a encore une marge de pro­gres­sion en matière de fréquentation.

Spectacles et concerts : cha­cun est libre de payer ce qu’il veut

Depuis quelques années, le fes­ti­val repose sur le modèle éco­no­mique du prix libre. « Au départ, l’ac­cès était gra­tuit, mais il fal­lait un billet pour assis­ter à un spec­tacle. En 2022, quand on a com­mu­ni­qué autour du prix libre, nous avons dou­blé notre recette. » Ce qui semble vou­loir dire que, jus­qu’à pré­sent, le public “joue le jeu”. Mix’Arts reste ainsi fidèle à la logique des arts de la rue.

Comme ici en 2022 pour un spectacle du collectif Le Thyase, quelque 23 000 spectateurs ont assisté à l'édition 2022 de Merci, bonsoir ! Une fréquentation un peu plus importante est espérée en 2023. © Yassine Lemonnier

Comme ici pour un spec­tacle du col­lec­tif Le Thyase, quelque 23 000 spec­ta­teurs ont assisté à l’é­di­tion 2022 de Merci, bon­soir ! Une fré­quen­ta­tion un peu plus impor­tante est espé­rée en 2023. © Yassine Lemonnier

Comme d’autres acteurs de la culture, elle évo­lue tou­jours dans un contexte éco­no­mique dif­fi­cile. « Le bud­get de Merci, bon­soir ! est d’en­vi­ron 200 000 euros, indique Fabien Givernaud. Nous tou­chons des sub­ven­tions de la Ville, de la Métro, du Département, de la Région et de l’État, à hau­teur de 60 – 70 000 euros. Là où d’autres fes­ti­vals sont sub­ven­tion­nés à hau­teur de 80 à 90% de leur bud­get. »

Mix’Arts n’ex­clut pas, à l’a­ve­nir, de par­tir à la recherche de mécènes pri­vés. L’an passé, Merci, bon­soir ! avait attiré quelque 23 000 spec­ta­teurs. Si le beau temps est de la par­tie, l’as­so­cia­tion en espère 2 000 de plus cette fois. Elle assure que, jus­qu’à pré­sent, ce chiffre de fré­quen­ta­tion a tou­jours grimpé d’une année à l’autre.

[Photo de Une : la com­pa­gnie Toi d’a­bord, en 2022 – © Yassine Lemonnier]

Plusieurs dates à rete­nir pour la suite

Après Merci, bon­soir !, Mix’Arts pour­sui­vra sa sai­son d’au­tomne-hiver et annonce une pro­gram­ma­tion avec « des concerts endia­blés, une lec­ture musi­cale et de l’hu­mour ». L’association sera plu­sieurs fois à l’Ilyade (Seyssinet-Pariset), pour Mademoiselle K + La Meute le 14 octobre, Julian Marley + Jaly Luz le 30, Ludwig von 88 + Resto Basket le 11 novembre et Blick Bassy + Anaïs Rosso le 29.

D’autres ren­dez-vous sont pré­vus à l’Heure Bleue (Saint-Martin-d’Hères) : Djamil le Shlag + Salima Guerziz le 23 novembre, Aymeric Lompret le 15 décembre et Cali le 16. Direction éga­le­ment l’Hexagone de Meylan pour Virginie Despentes, Casey, Béatrice Dalle et Zëro le 9 décembre.

Martin de Kerimel

Auteur

2 réflexions sur « Grenoble : Mix’Arts et le Prunier sau­vage annoncent un fes­ti­val Merci, bon­soir ! plus riche que jamais »

  1. Personne ne s’est inter­rogé sur le bien-fondé de com­men­cer des concerts à 22h45 en semaine ?
    Les contri­buables qui se font esso­rer par la ville à laquelle vous deman­dez des sub­ven­tions ont par­fois des horaires de tra­vail déca­lés et ont besoin de dor­mir tôt pour atta­quer à 4h…

    L’année der­nière les basses étaient si puis­santes que les vibra­tions se réper­cu­taient dans toutes mes fenêtres jus­qu’à plus de minuit, alors je croise les doigts pour que le temps soit de notre côté cette année.

    sep article
    • Votre semaine com­mence le ven­dredi 🙂 La météo a l’air clé­mente, vous allez pou­voir pro­fi­ter d’un riche moment culturel !

      sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Annoncé au Prisme (Seyssins) le 6 décembre, le spectacle 'On vous raconte des histoires' revisite trois contes de fées pour parler de sujets sérieux comme l'écologie, la famille ou la différence. © Laure Villain
Nouvelle sai­son cultu­relle pour le binôme Seyssins – Seyssinet-Pariset

FOCUS – L'idée a fait les preuves de son efficacité : en matière culturelle, Seyssinet-Pariset et Seyssins avancent de concert. Illustration pour la saison 2023-2024, Lire plus

De l'émerveillement ? C'est notamment ce qu'on peut attendre de la programmation du Grand Angle, avec notamment le spectacle 'Les souliers rouges', programmé le 16 décembre. © Fabrice Chapuis
Voiron : le Grand Angle défend une sai­son 2023 – 2024 faite de résis­tance, d’hu­mour et d’es­thé­tiques variées

EN BREF – Des têtes d'affiche nationales et de très bons artistes locaux. Des spectacles intimistes, d'autres qui repoussent presque les murs. Des esthétiques variées Lire plus

'Bob et moi', un spectacle autour de la personnalité de Bob Marley. La Faïencerie l'annonce pour le 16 mai 2024 et affirme qu'il n'est pas indispensable de connaître le reggae pour y assister. © Loewen Photographie
La tronche : La Faïencerie débu­tera sa sai­son cultu­relle 2023 – 2024 en plein air… et pour­sui­vra en musique

EN BREF – Le lancement de saison de la Faïencerie ? Ce sera au parc de la Villa des Alpes, le 3 septembre 2023, avec Lire plus

Au coeur d'une saison éclectique, l'Heure Bleue a prévu d'accueillir une nouvelle édition du Hip Hop Never Stop Festival dès la fin de janvier 2024. Avec notamment le Pockemon Crew et son nouveau spectacle, 'De la Rue aux Jeux Olympiques'. © Matthew Totaro
Saint-Martin-d’Hères : l’Heure Bleue va invi­ter le public à fêter ses 30 ans en ouver­ture de sa sai­son 2023 – 2024

FOCUS – L'équipe de l'Heure Bleue se prépare à célébrer le trentième anniversaire de la salle martinéroise. Pour marquer cette date-clé de son histoire, elle Lire plus

Musée en musique annonce la prochaine édition de sa Folle Nuit le 20 janvier. Avec, entre autres, le Trio SR9, spécialiste du marimba. © Claudia Hansen
Musée en musique ouvrira sa sai­son 2023 – 2024 avec Maria Callas et Jean-François Zygel

FOCUS – En vacances du 7 au 27 août 2023, l'association grenobloise Musée en musique prépare déjà sa rentrée. Au programme, le 16 septembre : Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !