Grenoble : l’a­mé­na­ge­ment du Sud Washington et l’ex-siège de l’US Abbaye, objets de litiges entre la Ville et des habitants

Grenoble : l’a­mé­na­ge­ment du Sud Washington et l’ex-siège de l’US Abbaye, objets de litiges entre la Ville et des habitants

FOCUS - L'union de quartier Abbaye-Jouhaux et les conseils syndicaux du secteur s'opposent à la Ville de Grenoble sur le projet d'aménagement de l'avenue Washington, dont les travaux doivent se dérouler à l'été 2023. Les premiers déplorent un manque de places de stationnement tandis que la mairie souhaite une rue plus apaisée et plus verte. Ces habitants réclament par ailleurs la reprise de la procédure de démolition - en bonne voie selon la Ville - de l'ex-siège de l'US Abbaye. Désertés par le club de football en 2018, les locaux sont en effet devenus insalubres, dégradés et souvent squattés.

C'est une réunion publique organisée par la Ville de Grenoble, le 31 janvier 2023, qui a mis le feu aux poudres. La municipalité y présentait son projet d'aménagement de l'avenue Washington, et notamment du Sud Washington, cette partie du quartier de l'Abbaye jouxtant le stade et le gymnase Argouges. Un secteur plutôt calme et résidentiel, selon ses habitants qui, pour certains d'entre eux, s'inquiètent néanmoins des nuisances potentielles liées à ce réaménagement.

Polémique sur l'aménagement du Sud Washington à Grenoble

Eric Morin, Joseph Noguera et André Rocher, présidents respectifs de conseils syndicaux, Jean-Noël Pusel, président de l'union de quartier, et une habitante, tous en première ligne de la contestation du projet d'aménagement de l'avenue Washington. © Manuel Pavard - Place Gre'net

Parmi les principaux problèmes soulevés notamment par l'union de quartier Abbaye-Jouhaux et les conseils syndicaux, figure la circulation automobile. Et en particulier, un afflux de voitures dû aux sportifs fréquentant le stade et le gymnase. Jusque-là, il n'y avait pas de marquage au sol, les automobilistes se garant alors en épis. Mais le plan de la Ville - dont les travaux sont prévus à l'été 2023 - risque d'aggraver la situation, craignent ces résidents.

"Les 49 places sont nettement insuffisantes par rapport aux besoins"

Les services municipaux ont en effet "commencé l'aménagement, sur la partie nord, avec des places de stationnement dans le sens de la circulation. Ce qui réduit le nombre de places", constate André Rocher, président du conseil syndical du Poincaré. Actuellement, 27 places ont déjà été réalisées sur la partie nord de l'avenue Washington et 22 sont programmées sur la partie sud. Soit un total de 49 places de stationnement au terme du projet.

Polémique sur l'aménagement du Sud Washington à Grenoble

Le plan de la Ville prévoit des places de stationnement dans le sens de circulation, sur l'avenue Washington, alors que certains habitants souhaiteraient plutôt des places en épis. © Manuel Pavard - Place Gre'net

"C'est nettement insuffisant par rapport aux besoins", déplore André Rocher. Car, ajoute-t-il, "le soir et le week-end, on dépasse régulièrement la centaine de véhicules garés". L'union de quartier et les conseils syndicaux ont donc formulé deux propositions : "sur la partie sud, implanter des places en épis et non dans le sens de la circulation, et créer un parking à l'arrière du Mayflower" - immeuble de logements sociaux érigé à l'extrémité sud de l'avenue.

Controverse sur la création d'un parking de plus sur l'avenue Washington

Pour ces habitants, cette seconde solution est aujourd'hui tout à fait envisageable. De fait, le terrain situé derrière le Mayflower était à l'origine destiné à accueillir de l'accession en propriété. Mais "le projet porté par le promoteur Dauphilogis a capoté, faute de candidats suffisants", explique André Rocher.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 71 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le Grand collectif organise "Encore une fête" les 24 et 25 juin quartier de l'Abbaye à Grenoble
Le Grand col­lec­tif orga­nise « Encore une fête » les 24 et 25 juin quar­tier de l’Abbaye à Grenoble

FLASH INFO – Voici un an que le Grand collectif a élu domicile dans un immeuble du quartier Abbaye de Grenoble, place Charpin. Une installation Lire plus

Grave accident entre un vélo et un camion-benne boulevard Édouard-Rey à Grenoble jeudi 9 juin
Grenoble : homme de 43 ans tué par balles en pleine rue dans le quar­tier de l’Abbaye, un appel à témoins lancé

EN BREF - Un homme de 43 ans a été tué par balles en pleine rue dans le quartier de l'Abbaye, à Grenoble, mercredi 31 Lire plus

La Métropole maintient le cap des projets d'hébergements d'urgence sur l'Abbaye malgré le retrait de l'État
La Métropole main­tient le cap des pro­jets d’hé­ber­ge­ment d’ur­gence sur l’Abbaye mal­gré le retrait de l’État

EN BREF – La Métropole déplore le retrait de l'État d'un projet d'hébergement d'urgence initié en début d'année 2021. Mais affirme sa volonté de poursuivre Lire plus

Le quartier de l'Abbaye et la Ville de Grenoble inaugurent une terrasse ludique et un frigo solidaire
La Ville de Grenoble inau­gure une ter­rasse ludique et un frigo soli­daire dans le quar­tier de l’Abbaye

FOCUS - La Ville de Grenoble a inauguré deux projets issus de son budget participatif mercredi 27 octobre 2021, dans le quartier de l'Abbaye: une Lire plus

Abbaye, place de la comune, drone © Sylvain Frappat - Thierry CHENU, Ville de Grenoble 2019
Cité de l’Abbaye : par­ti­ci­pa­tion « excep­tion­nelle » de la Ville de Grenoble à Grenoble Habitat pour réha­bi­li­ter 32 loge­ments sociaux

FLASH INFO - Par une délibération du conseil municipal de ce 12 juillet 2021, la Ville de Grenoble a décidé d'apporter une participation financière « Lire plus

ZFE pour les voi­tures : l’Union de quar­tier Berriat s’op­pose à la Métropole de Grenoble au nom d’une « injus­tice sociale » et d’une « arnaque écologique »

DÉCRYPTAGE - L'Union de quartier Berriat organisait, ce vendredi 2 décembre 2022, au soir, à la Maison des habitants Chorier Berriat, une réunion publique sur Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !