Vue d'artistes du projet d'habitats inclusifs à Meylan. (c) Groupe 6Crédit : Groupe 6

Meylan accueillera le pre­mier habi­tat inclu­sif de l’Isère adapté aux seniors et aux per­sonnes souf­frant de han­di­cap psychique

Meylan accueillera le pre­mier habi­tat inclu­sif de l’Isère adapté aux seniors et aux per­sonnes souf­frant de han­di­cap psychique

FOCUS – Meylan accueillera en 2025 le pre­mier « habi­tat inclu­sif » de l’Isère, avec des loge­ments adap­tés pour les seniors et les per­sonnes souf­frant de han­di­cap psy­chique. Les dif­fé­rents réser­va­taires de loge­ments sociaux construits par Grenoble Habitat ont signé, ven­dredi 17 mars 2023, une conven­tion actant leur répar­ti­tion, selon le mode de finan­ce­ment, le type de loge­ment et le public accueilli.

Permettre à des per­sonnes âgées et à d’autres souf­frant de pro­blèmes psy­chiques de par­ta­ger des moments de vie, de loi­sirs et de convi­via­lité. Telle est l’am­bi­tion de l’habitat inclu­sif qui va voir le jour à Meylan début 2025, entre les quar­tiers des Buclos et des Aiguinards.

« C’est un pro­jet inno­vant, le pre­mier en Isère, et ambi­tieux dont nous sommes très fiers », a sou­li­gné Philippe Cardin, le maire de Meylan. La Ville est en effet à l’i­ni­tia­tive de cette struc­ture à che­val entre le loge­ment clas­sique et l’établissement médi­co­so­cial, en par­te­na­riat avec Grenoble Habitat, Grenoble-Alpes Métropole, le Département de l’Isère, la pré­fec­ture de l’Isère, Action loge­ment ser­vices et l’Association pour adultes et jeunes han­di­ca­pés (Apajh38).

« Ces habi­tats inclu­sifs viennent com­plé­ter notre capa­cité à inter­ve­nir sur tous les champs de l’immobilier »

Ces loge­ments s’adresseront aux per­sonnes auto­nomes, avec ou sans accom­pa­gne­ment, en situa­tion de han­di­cap psy­chique léger ou âgées de plus de 65 ans. Toutes devront être éli­gibles au loge­ment social, sachant que le CCAS1centre com­mu­nal d’ac­tion sociale de Meylan défi­nit actuel­le­ment les cri­tères d’é­li­gi­bi­lité des seniors.

Meylan : signature du projet « habitat inclusif »

Philippe Cardin, maire de Meylan. © Isis Laigneau – Place Gre’net

La Ville de Meylan a ainsi sou­haité mettre l’ac­cent sur l’in­clu­sion, dans le cadre d’un pro­jet immo­bi­lier plus vaste, pou­vant accueillir près de 500 loge­ments. « Ces habi­tats inclu­sifs viennent com­plé­ter notre capa­cité à inter­ve­nir sur tous les champs de l’im­mo­bi­lier », explique Barbara Schuman, pré­si­dente de Grenoble habi­tat2L’élue a, depuis, perdu sa délé­ga­tion suite à son exclu­sion avec six autres élus de la majo­rité gre­no­bloise pour leurs prises de posi­tion contre l’aug­men­ta­tion de 25% de la taxe fon­cière.. « Nous pro­po­sons, en plus des 245 loge­ments réa­li­sés sur le pro­jet, un dis­po­si­tif ambi­tieux pour mieux accom­pa­gner nos aînés et les per­sonnes en situa­tion de han­di­cap. »

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 51 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Isis Laigneau

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le Printemps des pensées consiste à ouvrir la réflexion sur des questions fondamentales de la société. L'édition 2023 accueillera notamment une table ronde pour la défense de la rivière Isère. ©Grenoble Alpes Métropole-Lucas Frangella
Meylan : une deuxième édi­tion du Printemps des pen­sées sur le thème de la nature

ÉVÉNEMENT - L'idée est simple : proposer « un événement propice à la réflexion et aux échanges » d'ordre philosophique et culturel. La Ville de Meylan Lire plus

Logement social : la Ville de Grenoble, très proche du seuil légal de 25 % vise désor­mais les 30 %

FOCUS - Neuf mois après sa délibération cadre sur le logement, la Ville de Grenoble a détaillé sa politique sur le logement social, vendredi 10 Lire plus

Une dizaine de locataires de la Société dauphinoise pour l'habitat sont venus se réchauffer dans les locaux du bailleur pour obtenir des travaux dans leurs logements, véritables passoires thermiques. © Joël Kermabon - Place Gre'net
« Passoires ther­miques » à Saint-Martin-d’Hères : des loca­taires se réchauffent à la SDH pour récla­mer la réno­va­tion de l’i­so­la­tion de leurs logements

FOCUS - Une dizaine de locataires de la SDH accompagnés de militants de l'Alliance citoyenne de Grenoble sont venus "se réchauffer" au siège de leur Lire plus

La Tronche : les loca­taires de Grenoble Habitat ras­sem­blés pour dénon­cer l’in­sa­lu­brité et la vétusté des logements

REPORTAGE - Une trentaine de locataires de Grenoble Habitat, à La Tronche, se sont rassemblés, samedi 25 février 2023, devant le 115 Grande Rue, à Lire plus

Une lettre ouverte accuse Grenoble habitat de négligence dans la gestion de ses logements à La Tronche
Une lettre ouverte accuse Grenoble Habitat de négli­gence dans la ges­tion de ses loge­ments à La Tronche

FOCUS - Signée du président de l'association Nous Tronchois Maximin Ytournel, une lettre ouverte attaque le bailleur social Grenoble Habitat sur sa gestion des logements Lire plus

La Bonne Pioche, épicerie grenobloise de produits locaux en vrac, ouvre un second magasin à Meylan
La Bonne Pioche, épi­ce­rie gre­no­bloise de pro­duits locaux en vrac, ouvre un second maga­sin à Meylan

FLASH INFO - Après une première échoppe à Grenoble, ouverte en 2016, l'épicerie de produits locaux en vrac ou consignés La Bonne pioche met le Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !