Le festival grenoblois programme une exposition, des films et une lecture musicale pour son édition 2023, à partir du 28 janvier. © RbGP

Une Belle Saloperie : le “vrai-faux” fes­ti­val gre­no­blois est de retour à par­tir du samedi 28 jan­vier 2023

Une Belle Saloperie : le “vrai-faux” fes­ti­val gre­no­blois est de retour à par­tir du samedi 28 jan­vier 2023

ÉVÉNEMENT – Une expo­si­tion, une carte blanche côté cinéma et une lec­ture musi­cale : tel est le pro­gramme 2023, inso­lite par essence, d’Une Belle Saloperie, (simili-)festival gre­no­blois à nul autre pareil. Surprises en vue et décryp­tage indispensable.

Ses orga­ni­sa­teurs assument : Une Belle Saloperie, c’est pour eux « un fes­ti­val qui n’en est pas vrai­ment un ». Lancé en 2018 et se dérou­lant à Grenoble, l’é­vé­ne­ment annonce sa cin­quième édi­tion à par­tir du 28 jan­vier 2023. « Nous sommes pas­sés au tra­vers des divers confi­ne­ments depuis la créa­tion : un bel exploit ! », se féli­citent ainsi Gaëlle de la librai­rie gre­no­bloise Les Modernes1Librairie située au 6 rue Lakanal et Richard de l’ate­lier Octobre, situé à Saint-Martin-le-Vinoux.

Ce duo fon­da­teur de l’as­so­cia­tion RbGp est par ailleurs aussi à l’i­ni­tia­tive du Microsaloon de Grenoble, consa­cré au sec­teur de la microé­di­tion, et du fes­ti­val Vomi Paillettes, des­tiné aux plus jeunes.

Parmi les découvertes possibles de cette édition 2023 d'Une Belle Saloperie, les oeuvres étranges de Jean-Marcel Busson. Rendez-vous à la librairie Les Modernes (Grenoble) à partir du 28 janvier. © Jean-Marcel Busson

Parmi les décou­vertes pos­sibles de cette édi­tion 2023 d’Une Belle Saloperie, les œuvres étranges de Jean-Marcel Busson. Rendez-vous à la librai­rie Les Modernes à par­tir du 28 jan­vier 2023. © Jean-Marcel Busson

Pour ce qui est d’Une Belle Saloperie, ils entendent bien se renou­ve­ler. « Au départ cen­trés sur les repré­sen­ta­tions du corps dans la microé­di­tion, nous avons évo­lué vers des pro­po­si­tions plus libres et plus ouvertes que cette thé­ma­tique que l’on trou­vait redon­dante », expliquent les deux organisateurs.

Au pro­gramme, cette année : « Des pro­po­si­tions tout à trac, un peu fou­traques, des choses bizarres qui nous ques­tionnent, des images qui nous plaisent, des artistes que l’on aime et d’autres que l’on découvre ». Une démarche qui ne peut que titiller l’i­ma­gi­naire et la curio­sité – bien pla­cée – d’un public averti, à la recherche d’une cer­taine ori­gi­na­lité culturelle.

Premiers invi­tés : un artiste mul­ti­cartes et un connais­seur de films rares

Cette année, RbGp reçoit d’a­bord pour une expo­si­tion aux Modernes Jean-Marcel Busson, un artiste pré­senté comme « mul­ti­cartes et en pleine ascen­sion ». Lors de son ver­nis­sage du samedi 28 jan­vier (à 18 heures), celui-ci « dévoi­lera une par­tie de son cabi­net ico­no­claste et poly­morphe, dans la vitrine, sur le mur et à l’é­tage-gale­rie de la librai­rie ». D’après ses hôtes, ses œuvres consti­tuent « un remède à l’a­mer­tume en cette sombre période ». Elles res­te­ront visibles jus­qu’à la fin du mois de février.

Dimanche 29 janvier, Une Belle Saloperie se poursuit au Train Fantôme (avenue de Vizille, à Grenoble) avec une série de films surprises. Une expérience en soi. © Alain Della Negra et Kaori Kinoshita.

Dimanche 29 jan­vier, Une Belle Saloperie conti­nue au Train Fantôme (ave­nue de Vizille, à Grenoble). Au pro­gramme : une série de films sur­prises. © Alain Della Negra et Kaori Kinoshita.

Dimanche 29 jan­vier, Une Belle Saloperie se pour­suit avec le sep­tième art. Rendez-vous au Train Fantôme (23, ave­nue de Vizille), à 15 heures. Carte blanche sera lais­sée à Damien Grimbert, grand connais­seur du sujet et ama­teur de films rares. Qu’attendre de ses choix ? Le secret est pour l’heure bien gardé, mais RbGp garan­tit « du cinéma en roue libre, avec une pro­gram­ma­tion bien poin­tue ». Les curieux se frot­te­ront à « un avant-goût de la fin annon­cée d’une civi­li­sa­tion, adou­cie par les cakes vegan de Gaëlle ». Tout un programme…

Dernier ren­dez-vous de cette édi­tion 2023 d’Une Belle Saloperie : la « lec­ture per­for­mée » d’Adrien Durand et Ben Lupus, samedi 4 février, à 18 heures, au Ciel (2, rue géné­ral Marchand). C’est-à-dire ? « Entre lec­ture musi­cale et mas­ter­class, Adrien pré­sen­tera son tra­vail de tra­duc­teur et d’é­di­teur de L’histoire secrète de Kate Bush (et l’art étrange de la pop), ouvrage alors inédit en fran­çais (…), ainsi que la géniale revue Le Gospel, dont il est l’é­minent fon­da­teur. »

[Crédit de la photo de une : RbGp]

Martin de Kerimel

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Au coeur du festival, le Grand Théâtre de Grenoble programme notamment Nos mouvements incessants, un spectacle du chorégraphe Abdou N’Gom. À découvrir le 31 janvier, à 20 heures. DR
Never Stop Festival : le hip-hop retrouve ses quar­tiers d’hi­ver à Saint-Martin-d’Hères et dans l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

ÉVÈNEMENT - Never Stop : le nom du festival de hip-hop né à Saint-Martin-d'Hères donne envie de ne plus s'arrêter de danser. Du 19 janvier Lire plus

La salle de spectacle La Source, avenue Lénine, à Fontaine. © Léa Raymond - placegrenet.fr
Musique, théâtre, spec­tacles jeune public : plein de bonnes choses à venir à la Source de Fontaine

FOCUS - À deux pas du tram A, la Source – à Fontaine – est l'une des belles salles de l'agglomération grenobloise. Son année 2023 Lire plus

Mouchoirs et bro­de­ries s’ex­posent à la librai­rie Les Modernes de Grenoble jus­qu’au 26 février

FLASH INFO — "Avant que de parler, prenez-moi ce mouchoir", écrivait Molière dans son Tarfuffe. Mais les mouchoirs qu'expose la librairie Les Modernes de Grenoble Lire plus

Flash Info

|

30/01

19h26

|

|

30/01

18h22

|

|

30/01

17h46

|

|

30/01

17h10

|

|

30/01

12h18

|

|

28/01

17h12

|

|

27/01

8h30

|

|

25/01

16h10

|

|

25/01

15h18

|

|

25/01

11h21

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence qui a beau­coup fait par­ler d’elle »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Agenda

Je partage !