Un riche programme attend la Ligue Impro 38 basée à Fontaine, notamment une rencontre avec des pratiquants du Québec en mars 2023.

Ligue Impro 38 : trente ans et une acti­vité débordante !

Ligue Impro 38 : trente ans et une acti­vité débordante !

FOCUS – Alors que la Ligue Impro 38 vient de célé­brer son anni­ver­saire en grande pompe en cette fin d’an­née 2022, un très riche pro­gramme attend la com­pa­gnie ces pro­chains mois. En point d’orgue : une ren­contre fes­tive avec d’autres pra­ti­quants venus du Québec, en mars 2023.

Les membres de la Ligue Impro 38 ont le sou­rire. Après avoir fêté leurs trente ans du 31 octobre au 5 novembre 2022, ils pré­parent acti­ve­ment la suite. Prochaine sor­tie ? Le lundi 7 novembre au Loco Mosquito, rue Thiers, à Grenoble.

Le prin­cipe est simple : les spec­ta­teurs décident des thèmes pos­sibles et sont cen­sés assu­rer l’am­biance – un verre étant offert aux plus méri­tants. Sur scène, un musi­cien et deux comé­diens doivent quant à eux inven­ter une his­toire à par­tir de chaque sujet tiré au sort.

Un riche programme attend la Ligue Impro 38 basée à Fontaine, notamment une rencontre avec des pratiquants du Québec en mars 2023.

Il existe de nom­breuses formes d’im­pro. Les comé­diens de la Ligue Impro 38 passent donc régu­liè­re­ment du jeu en solo à la créa­tion de scènes de groupe. Ils orga­nisent éga­le­ment des matchs entre com­pa­gnies. © Brigitte Designolle

L’impro pour le plai­sir de racon­ter des histoires

Bruno Caillaud, membre de la Ligue Impro 38 depuis le début, y est entré comme tech­ni­cien. S’il conti­nue d’as­su­rer un impor­tant tra­vail en cou­lisse, désor­mais, il monte régu­liè­re­ment sur les planches.

« C’est venu assez vite, raconte-t-il. J’ai fait la connais­sance d’Alain Fert, le créa­teur de la Ligue 38, qui m’a pro­posé de par­ti­ci­per aux entraî­ne­ments et de jouer un peu. Entouré d’une belle équipe, j’ai pris le virus. Tout vient de la cama­ra­de­rie et du plai­sir à se retrou­ver pour racon­ter des his­toires ensemble ».

D’après lui, le plus impor­tant est de savoir dire oui aux idées des autres. Le reste est affaire d’en­vie et de tra­vail, selon des tech­niques inven­tées à la fin des années 70 au Québec, la “Terre pro­mise” de l’impro.

Une dis­ci­pline qu’ont ima­gi­née de joyeux drilles sou­cieux de rem­plir les salles de spec­tacle autant que l’é­taient les pati­noires. Ici comme ailleurs, le décor des matchs d’im­pro s’ins­pire de celui des arènes de hockey.

L'impro en plein air ? C'est possible aussi. Les comédiens de la Ligue 38 aiment souvent organiser des sessions d'imposture, sans prévenir quiconque avant de commencer à jouer. DR

L’impro en plein air ? C’est pos­sible aussi. Les comé­diens de la Ligue 38 aiment sou­vent orga­ni­ser des ses­sions d’im­pos­ture, sans pré­ve­nir qui­conque avant de com­men­cer à jouer. DR

La néces­sité d’être obser­va­teur, à l’é­coute des autres, pour l’impro

« Ce qui avait été lancé sous une forme expé­ri­men­tale a fina­le­ment fait le tour du monde », assure Jérôme Mattos, force vive de la Ligue isé­roise depuis 27 ans. Et qui se réjouit de la vita­lité de son art dans le département.

L’occasion de rap­pe­ler que ses amis et lui forment, en tant que pro­fes­sion­nels, entre 150 et 180 élèves par an, en ate­liers ou lors de stages. Il a d’ailleurs per­son­nel­le­ment eu l’opportunité de don­ner des cours en Corée du Sud, auprès d’é­tu­diants fran­co­phones. « On a connu une belle année 2022, pré­cise-t-il. J’espère qu’on conti­nuera ainsi en 2023 ».

Pour cela, la Ligue peut notam­ment comp­ter sur son admi­nis­tra­trice, Sylvie Hennequin, adhé­rente depuis 2005. Evoquant la pas­sion qui l’a­nime, elle dévoile quelques ficelles du métier. « Contrairement à ce que cer­tains pensent, un bon impro­vi­sa­teur n’est pas néces­sai­re­ment quel­qu’un qui a la tchatche. C’est d’a­bord une per­sonne qui écoute et est atten­tive à beau­coup de choses, y com­pris sur le plan visuel. »

Et dévo­quer un ami très timide quand il avait com­mencé. « Sur scène, il ne fai­sait rien d’autre que de regar­der ses chaus­sures. Il pen­sait ne jamais y arri­ver, mais aujourd’­hui, il est très à l’aise devant des salles de 600 per­sonnes. »

Sylvie tient à saluer l’en­semble des clients fidèles de la Ligue, ins­ti­tu­tions, entre­prises ou écoles. « Ils nous confient tou­jours de très belles mis­sions. Nous allons tout faire pour conser­ver ce lien pri­vi­lé­gié que nous entre­te­nons avec eux ».

Pas ques­tion pour autant d’ou­blier le grand public. La troupe annonce d’ores et déjà des évé­ne­ments à son atten­tion jus­qu’au début du mois de juillet 2023. Rendez-vous est pris pour d’autres aven­tures : « Notre pre­mier but reste de faire rêver les gens ».

Martin de Kerimel

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Grenoble accueille les Assises nationales de l'improvisation théâtrale du 29 au 31 octobre
Grenoble accueille les Assises natio­nales de l’im­pro­vi­sa­tion théâ­trale du 29 au 31 octobre

FLASH INFO — Pour leur troisième édition, les Assises nationales de l'improvisation théâtrale organisées par Improfrance se déroulent à Grenoble du 29 au 31 octobre. Lire plus

Ludovic Lecordier. © Nils Louna -placegrenet.fr
Spontanez-vous : l’im­pro en entreprise

ENTRETIEN - Créé il y a plus d'un an par Ludovic Lecordier, Spontanez-vous, organisme de formation à la communication orale, développe son offre à destination Lire plus

Café-théâtre La basse-Cour. DR
Le café-théâtre gre­no­blois La Basse-Cour confiant dans son nou­veau départ

EN BREF - Tandis que les mesures sanitaires s’assouplissent pour le plus grand bonheur des gérants de lieux culturels, le café-théâtre associatif La Basse-Cour croit Lire plus

Le Big band de Fontaine proposera un hommage à Herbie Hancock le 5 février 2002 à La Source. © La Source
La Source de Fontaine pro­pose une « bulle d’air cultu­relle » pour ce début 2022

FOCUS - La salle de spectacles La Source de Fontaine souhaite créer une « bulle d'air culturelle » pour ce premier trimestre 2022 encore marqué Lire plus

Flash Info

|

07/12

23h28

|

|

07/12

12h09

|

|

07/12

9h07

|

|

06/12

18h26

|

|

06/12

8h01

|

|

05/12

15h08

|

|

03/12

12h09

|

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

18h57

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 49 : « Le RER métro­po­li­tain grenoblois »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Agenda

Je partage !