Cinéma, musique électro, ombres chinoises, théâtre.... c'est un spectacle hybride que la compagnie invite le public à découvrir. © Yannick Bouverot

Harakiri : les Barbarins Fourchus revi­sitent un clas­sique de Fritz Lang les 9 et 10 novembre

Harakiri : les Barbarins Fourchus revi­sitent un clas­sique de Fritz Lang les 9 et 10 novembre

ÉVÉNEMENT – Connu pour son audace créa­tive, le col­lec­tif gre­no­blois Les Barbarins Fourchus s’empare d’une adap­ta­tion de Madame Butterfly pour pro­po­ser un ciné-concert unique en son genre. Un spec­tacle hybride pro­grammé à la Salle Noire.

Il y a une vie avant Métropolis, mer­veille du cinéma muet asso­cié au nom de Fritz Lang. Mais mer­credi 9 et jeudi 10 novembre 2022, les Barbarins Fourchus trans­forment en ciné-concert l’un de ses opus plus anciens, sorti alors que le réa­li­sa­teur n’a­vait que 29 ans. Harakiri pour­rait éga­le­ment conve­nir aux pas­sion­nés d’art lyrique : il reprend l’his­toire de Madame Butterfly, le célèbre opéra de Giacomo Puccini (1904).

Pour accompagner les images d'un film muet sorti en 1919, les Barbarins Fourchus n'hésitent pas à déployer d'importants moyens scéniques. L'étonnement et l'émotion peuvent ainsi naître de la rencontre des disciplines artistiques. © Yannick Bouverot

Pour accom­pa­gner les images d’un film muet sorti en 1919, les Barbarins Fourchus n’hé­sitent pas à déployer d’im­por­tants moyens scé­niques. En ciné-concert, l’é­ton­ne­ment et l’é­mo­tion peuvent ainsi naître de la ren­contre des dis­ci­plines artis­tiques. © Yannick Bouverot

Harakiri : de l’o­péra clas­sique… au ciné-concert contemporain

Quinze ans plus tard, même adapté par un cinéaste alle­mand, le drame musi­cal ita­lien n’a rien perdu de son inten­sité. Il revient sur la des­ti­née pathé­tique d’une femme qui, amou­reuse d’un homme occi­den­tal, n’a plus que d’autre choix que de se sui­ci­der quand cet offi­cier de marine étran­ger l’abandonne.

Les Barbarins Fourchus ont trans­formé cet immense clas­sique en un ciné-concert éton­nant de moder­nité, comme on en voit encore trop peu dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise. Évidemment, Harakiri est un peu pointu et plu­tôt per­ché, mais l’as­pect expé­ri­men­tal de la démarche séduira sans mal les spec­ta­teurs aventureux.

Surprise : contrai­re­ment à tout ce qui l’en­toure, le film reste tou­jours d’une grande sobriété. C’est le dis­po­si­tif scé­nique qui fait donc toute la dif­fé­rence entre une séance clas­sique et ce que pro­pose Der Zoologe von Berlin, l’é­ma­na­tion des Barbarins Fourchus à l’i­ni­tia­tive de ce drôle de spectacle.

Théâtre, ombres chi­noises, dia­po­si­tives et musique élec­tro : les artistes ont tra­vaillé dur pour par­ve­nir à ce résul­tat et mettre en valeur des images vieilles de plus d’un siècle. Des images colo­rées, puisque le tra­di­tion­nel noir et blanc cède sa place à des mono­chromes jaunes, verts, bleus, oranges ou roses.

Mercredi 9 et jeudi 10 novembre 2022 à 20 h 30 à la Salle Noire, 17 rue des Arts et Métiers à Grenoble

Martin de Kerimel

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les Barbarins Fourchus ont affronté les Musiciens du Louvre au cours d'une « Bataille baroque » décomplexée à la Salle noire. © Joël Kermabon - Place Gre'net
« Bataille baroque » lou­foque et décom­plexée entre les Barbarins four­chus et les Musiciens du Louvre

REPORTAGE VIDÉO - Le trio Barok des Barbarins fourchus a affronté un quatuor des Musiciens du Louvre lors d'une « Bataille baroque », ce samedi Lire plus

La création Der Zoologe von Berlin au programme des Barbarins Fourchus de ce premier trimestre 2022. © Barbarins Furchus
« Musique, rire et phi­lo­so­phie », la tri­lo­gie pro­gram­ma­tique de la com­pa­gnie des Barbarins Fourchus

FOCUS - La compagnie grenobloise des Barbarins Fourchus, à l'instar de nombreux acteurs du spectacle vivant, a entamé cette année 2022 au rythme des annulations Lire plus

Les Barbarins fourchus © Jean-Pierre Angéi
Le Moderne clas­sique des Barbarins four­chus : une créa­tion aux airs de joyeuse rétrospective

FOCUS – Nouvelle création des Barbarins fourchus, le « Moderne classique », samedi 21 et dimanche 22 janvier à la Salle noire, plonge dans les racines du Lire plus

Flash Info

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !