Opération anti-rodéo dans le parc Jean Verlhac le 13 mai 2022 (c) Elias Muhlstein

Un go fast avec 300 kilos de résine de can­na­bis inter­cepté sur l’A7 par la PJ de Grenoble, quatre per­sonnes mises en examen

Un go fast avec 300 kilos de résine de can­na­bis inter­cepté sur l’A7 par la PJ de Grenoble, quatre per­sonnes mises en examen

EN BREF – Trois véhi­cules remon­tant d’Espagne en go fast ont été inter­cep­tés avec à bord plus de 300 kilos de résine de can­na­bis, ce mardi 11 octobre 2022, sur l’A7, à hau­teur de Portes-lès-Valence, par la police judi­ciaire de Grenoble. Trois hommes et une femme, âgés de 31 à 47 ans, ont été inter­pel­lés par les poli­ciers, qui ont saisi plus de 2 kilos de cocaïne au domi­cile de l’un d’entre eux, à Tullins. Ce der­nier ainsi que les deux autres hommes inter­pel­lés, ori­gi­naires quant à eux de Saint-Étienne, ont été mis en exa­men, puis pla­cés en déten­tion pro­vi­soire ce ven­dredi 14 octobre. La qua­trième sus­pecte, elle aussi Stéphanoise, a été mise en exa­men éga­le­ment, mais pla­cée sous contrôle judiciaire.

[Article mis à jour ven­dredi 14 octobre 2022 à 18 h 25] Joli coup de filet réa­lisé par le déta­che­ment de l’Office anti-stu­pé­fiants (Ofast) du ser­vice de police judi­ciaire (SPJ) de Grenoble. Ce mardi 11 octobre 2022, les poli­ciers ont inter­cepté sur l’au­to­route A7, à hau­teur de l’aire de Portes-lès-Valence (Drôme), un go fast convoyant plus de 300 kilos de résine de can­na­bis, indique le pro­cu­reur de la République de Grenoble Éric Vaillant, confir­mant une infor­ma­tion du Dauphiné libéré.

Un go fast avec 300 kilos de résine de cannabis intercepté sur l'A7. © Google Maps (capture d'écran)

Les trois véhi­cules ont été inter­cep­tés à hau­teur de l’aire de Portes-lès-Valence, sur l’au­to­route A7. © Google Maps (cap­ture d’écran)

Le convoi, qui remon­tait la val­lée du Rhône en pro­ve­nance d’Espagne, était consti­tué de trois véhi­cules, selon le quo­ti­dien régio­nal : deux voi­tures ouvreuses et une troi­sième trans­por­tant la mar­chan­dise. « Les poli­ciers ont pro­cédé à la sai­sie dans le véhi­cule “por­teur” de 305 kilos de résine de can­na­bis, repré­sen­tant une valeur mini­mum à la vente au détail de 1,5 mil­lion d’eu­ros », rap­porte le magistrat.

Trois hommes, âgés de 35 à 47 ans, et une femme, âgée de 31 ans, ont été inter­pel­lés au cours de l’o­pé­ra­tion, avant d’être pla­cés en garde à vue. « La per­qui­si­tion au domi­cile d’un des trois hommes, à Tullins (Isère), a amené la décou­verte de 2,24 kilos de cocaïne, repré­sen­tant une valeur mini­mum à la vente au détail de 134 000 euros », ajoute le procureur.

« Cette sai­sie s’ins­crit dans un tra­fic de stu­pé­fiants de très grande ampleur impli­quant de nom­breuses impor­ta­tions entre la France et d’autres pays euro­péens, notam­ment l’Espagne, depuis novembre 2021. »

Le sus­pect isé­rois, consi­déré comme « l’or­ga­ni­sa­teur pré­sumé de ces go fast », a déjà été condamné pour des faits de tra­fic de stu­pé­fiants, confie le par­quet de Grenoble. Idem pour les deux autres hommes mis en cause, ori­gi­naires – comme la femme – de Saint-Étienne. Pour les enquê­teurs, leur domi­ci­lia­tion pour­rait d’ailleurs indi­quer que la résine de can­na­bis était des­ti­née à ali­men­ter à la fois les agglo­mé­ra­tions de Grenoble et de Saint-Étienne.

« Cette sai­sie s’inscrit dans un tra­fic de stu­pé­fiants de très grande ampleur impli­quant de nom­breuses impor­ta­tions entre la France et d’autres pays euro­péens, notam­ment l’Espagne, depuis novembre 2021″, pré­cise Éric Vaillant. Elle fait ainsi suite à une longue enquête menée par le déta­che­ment Ofast de la PJ, dans le cadre d’une infor­ma­tion judi­ciaire ouverte par le par­quet de Grenoble, le 17 décembre 2021.

Les trois hommes incar­cé­rés, la femme pla­cée sous contrôle judiciaire

Présentés ce ven­dredi 14 octobre devant le magis­trat ins­truc­teur, à l’is­sue de leur garde à vue, les trois hommes ont été mis en exa­men pour acqui­si­tion, déten­tion, trans­port, offre ou ces­sion et impor­ta­tion de pro­duits stu­pé­fiants (can­na­bis, cocaïne, héroïne), ainsi qu’association de mal­fai­teurs. Ils ont tous les trois été pla­cés en déten­tion provisoire.

Conformément aux réqui­si­tions du par­quet, la femme a quant à elle été mise en exa­men des chefs de déten­tion, trans­port, impor­ta­tion de pro­duits stu­pé­fiants, asso­cia­tion de mal­fai­teurs. Elle a en revanche été pla­cée sous contrôle judi­ciaire, et non incar­cé­rée comme ses trois complices.

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Un octogénaire victime d'un coup de couteau à Échirolles, la police décrit une agression "hors-normes"
Trafic de résine de can­na­bis entre l’Espagne et Grenoble : un go fast inter­cepté sur l’A7, plus de 60 kilos sai­sis, trois sus­pects interpellés

FOCUS - Ce vendredi 1er avril 2022, un go fast remontant d'Espagne en direction de l'agglomération grenobloise a été intercepté au péage de Valence-sud (Drôme), Lire plus

Illustration d'un douanier. © Obatala-photography/Shutterstock
Deux Grenoblois reve­nant d’Espagne en go fast inter­cep­tés avec 143,5 kilos de can­na­bis à la sor­tie de Valence

FLASH INFO - Deux véhicules remontant d'Espagne en go fast sur l'A7 ont été interceptés à la sortie de Valence, dans la nuit du mardi Lire plus

Opération anti-rodéo dans le parc Jean Verlhac le 13 mai 2022 (c) Elias Muhlstein
Grenoble : la police inter­cepte un convoi avec 200 kilos de résine de can­na­bis des­ti­nés au quar­tier de la Villeneuve

FLASH INFO - Le service de police judiciaire (SPJ) de Grenoble a intercepté, ce lundi 12 septembre 2022 au matin, au péage de Valence-Sud, un Lire plus

Près de 252 kilos de résine de cannabis ont été saisis au cours de l'opération menée dans la nuit du 16 au 17 mai 2022 par les policiers de l'Office anti-stupéfiants du SPJ de Grenoble, aidés de leurs collègues lyonnais. © Parquet de Grenoble
Trafic entre l’Espagne et Grenoble : plus de 250 kg de résine de can­na­bis sai­sis, deux sus­pects inter­pel­lés et mis en examen

FIL INFO - Un Grenoblois de 46 ans et un chauffeur routier marocain de 31 ans, mis en cause dans un trafic de stupéfiants entre Lire plus

© DDSP 38 (montage)
Grenoble : plus de 32 kilos de can­na­bis sai­sis, de nom­breuses armes et muni­tions décou­vertes et trois sus­pects interpellés

FLASH INFO - Une femme de 19 ans et deux hommes de 19 et 24 ans ont été interpellés, ce lundi 2 mai 2022, par Lire plus

© DDSP 38
Mistral : cinq sus­pects mis en exa­men après la sai­sie d’une tren­taine de kilos de can­na­bis et d’un arse­nal d’armes

FOCUS - Deux nouveaux suspects - une femme de 20 ans et un homme de 28 ans - ont été interpellés, ce jeudi 5 mai Lire plus

Flash Info

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !