Actualité

Deuxième édition du Mois de la nuit, avec le Jour de la nuit en point culminant, du 1er au 31 octobre

Mois de la nuit : nou­velle édi­tion orga­ni­sée dans la région gre­no­bloise avec le Jour de la nuit en point d’orgue

Mois de la nuit : nou­velle édi­tion orga­ni­sée dans la région gre­no­bloise avec le Jour de la nuit en point d’orgue

FOCUS – La Métropole de Grenoble, Espace Belledonne et les Parcs natu­rels régio­naux du Vercors et de la Chartreuse s’u­nissent pour une deuxième édi­tion du Mois de la nuit, du 1er au 31 octobre 2022. Une série de ren­dez-vous sur une cin­quan­taine de com­munes pour mettre en avant le patri­moine étoilé et la lutte néces­saire contre la pol­lu­tion lumineuse.

« Permettre au plus grand nombre de nos com­munes et par­te­naires de se mobi­li­ser pour sen­si­bi­li­ser leur popu­la­tion aux impacts de l’éclairage noc­turne ». C’est ainsi que la Métropole de Grenoble pré­sente les objec­tifs du Mois de la nuit. Une série d’a­ni­ma­tions dont la deuxième édi­tion se tient du 1er au 31 octobre 2022 avec, en point d’orgue, le Jour de la nuit prévu le 15 octobre.

Grenoble et ses lumières, mais pas ses étoiles, la nuit. © Sylvain Frappat - Ville de Grenoble

Grenoble et ses lumières, mais pas ses étoiles, la nuit. © Sylvain Frappat – Ville de Grenoble

La Métropole n’est pas seule dans l’a­ven­ture, puisque le Mois de la nuit asso­cie éga­le­ment l’Espace Belledonne et les parcs natu­rels régio­naux du Vercors et de la Chartreuse. Quatre par­te­naires qui reven­diquent « le ciel étoilé, de même que les espèces noc­turnes qui nous entourent, [comme un] remar­quable patri­moine natu­rel mon­ta­gnard, riche et fra­gile ». Un patri­moine menacé par la pol­lu­tion lumineuse.

Plus de quatre-vingts événements

Au pro­gramme du Mois de la nuit, plus de quatre-vingts évé­ne­ments sur une cin­quan­taine de com­munes. Parmi les­quels des obser­va­tions du ciel noc­turne étoilé (le 1er octobre à Beauvoir-en-Royans, le 15 octobre à Grenoble), des expo­si­tions, des confé­rences (« Trame noire et pol­lu­tion lumi­neuse » le 12 octobre à Fontaine), un pla­né­ta­rium iti­né­rant… et (beau­coup) d’autres ren­dez-vous encore à retrou­ver en ligne.

Le Mois de la nuit 2022 propose plus de quatre-vingts événements du 1er au 31 octobre. © Mois de la nuit

Le Mois de la nuit 2022 pro­pose plus de quatre-vingts évé­ne­ments du 1er au 31 octobre. © Mois de la nuit

À l’oc­ca­sion du Jour de la nuit, les com­munes de La Pierre, Noyarey, Saint-Andréol, Saint-Égrève, Saint-Étienne-de-Crossey, Saint-Martin-d’Hères (uni­que­ment sur le cam­pus) ou Séchilienne par­ti­cipent à l’o­pé­ra­tion du samedi 15 octobre et pro­cè­de­ront à l’ex­tinc­tion des éclai­rages publics. Tout comme Vaujany, mais avec un temps de déca­lage puisque l’ex­tinc­tion des feux y est pré­vue le 21 octobre.

Une com­mune n’aura pas besoin de par­ti­ci­per à l’o­pé­ra­tion : la Ville de Meylan a en effet adopté un plan d’ex­tinc­tion de l’é­clai­rage public à par­tir du 3 octobre. Une cou­pure effec­tive entre 1 heure et 5 heures du matin, et même entre 23 heures et 6 heures dans cer­taines par­ties de la ville (à par­tir du 23 octobre). Un pro­jet dans les car­tons depuis un an, accé­léré par la hausse du coût de l’énergie.

Des actions enga­gées sur les territoires

Le Mois de la nuit est aussi l’oc­ca­sion pour les ter­ri­toires enga­gés de mettre en avant leurs propres actions de réduc­tion de la pol­lu­tion lumi­neuse. La Métropole rap­pelle ainsi ses objec­tifs de « réduire la consom­ma­tion éner­gé­tique de l’éclairage public de 60 % », et de « faire croître de 10 à 25 % le nombre de points lumi­neux éteints la nuit » sur ses com­munes. Le tout en tablant sur 21 à 38 mil­lions d’eu­ros d’é­co­no­mie sur 2020 – 2035.

La Métropole de Grenoble veut diminuer l'impact de l'éclairage public sur l'observation du ciel nocturne... et la facture d'électricité pour les communes. © Paul Turenne - Place Gre'net

La Métropole de Grenoble veut dimi­nuer l’im­pact de l’é­clai­rage public sur l’ob­ser­va­tion du ciel noc­turne… et la fac­ture d’élec­tri­cité pour les com­munes. © Paul Turenne – Place Gre’net

Côté Chartreuse, « 65 % des com­munes du Parc pra­tiquent l’extinction noc­turne. D’autres com­munes, plus urbaines, pra­tiquent éga­le­ment la gra­da­tion lumi­neuse », décrit le Parc natu­rel régio­nal. Même constat pour le ter­ri­toire de Belledonne, où l’Espace Belledonne veut faire figu­rer le ciel étoile parmi « les patri­moines cultu­rels, natu­rels et pay­sa­gers » à préserver.

Enfin, le Parc natu­rel régio­nal du Vercors annonce pré­pa­rer sa can­di­da­ture « au label de Réserve inter­na­tio­nale de ciel étoilé ». Un label inter­na­tio­nal, créé aux États-Unis, qui pré­sup­pose « une zone cœur très peu éclai­rée et une zone péri­phé­rique dont l’éclairage noc­turne est limité et enca­dré ». Et implique donc la par­ti­ci­pa­tion des 39 com­munes de la par­tie sud des Haut-Plateaux du Vercors, au tra­vers de la signa­ture d’une charte d’engagement.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

© Christian Morel / Ville de Meylan
Meylan : la Ville va éteindre l’é­clai­rage public dans ses rues, durant la nuit, à par­tir d’oc­tobre 2022

FOCUS - La Ville de Meylan proposera au conseil municipal, ce lundi 26 septembre 2022, une délibération sur l'extinction nocturne de l'éclairage public. Celui-ci sera Lire plus

Vingt-trois maires de la Métropole ont signé la charte d'engagement lumière visant à réduire la pollution lumineuse. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Pollution lumi­neuse : vingt-trois com­munes de la Métropole de Grenoble s’en­gagent à tra­vers une charte

FOCUS - Vingt-trois communes de la Métropole ont signé, ce mardi 6 juillet 2021, une charte pour limiter la pollution lumineuse et la consommation énergétique Lire plus

Pollution lumi­neuse : la Frapna a relevé 840 irré­gu­la­ri­tés en Rhône-Alpes, dont 126 à Grenoble

FIL INFO – Près de 840 irrégularités observées sur le territoire Rhône-Alpes, dont 284 en Isère et 126 à Grenoble même. De quoi s'agit-il ? Des Lire plus

Jour de la nuit 2021: des citoyens éteignent eux-mêmes 41 enseignes lumineuses
Jour de la nuit 2021 : des citoyens éteignent eux-mêmes 41 enseignes lumineuses

FLASH INFO — Des citoyens à l'assaut des enseignes lumineuses? C'est ce qui s'est passé dans la nuit du samedi 9 au dimanche 10 octobre, Lire plus

Festivités et animations autour du Jour de la nuit samedi 9 octobre... et du Mois de la nuit
Festivités et ani­ma­tions autour du Jour de la nuit samedi 9 octobre… et du Mois de la nuit

FIL INFO — Vingt-sept communes de la Métropole et au-delà participent au Jour de la nuit samedi 9 octobre, en éteignant tout ou partie de Lire plus

Les Jeunes Ecologistes de Grenoble organisent ce mardi 4 avril 2017 une nuit de l'action pour lutter contre le gaspillage d'énergie et la pollution visuelle
Jour de la nuit : Grenoble sera plon­gée dans le noir… une demi-heure

Samedi 8 octobre, à l'occasion du Jour de la nuit, Grenoble sera plongée très momentanément dans le noir. Objectif de cette déclinaison locale de l'opération nationale Lire plus

Flash Info

|

20/06

19h54

|

|

19/06

17h16

|

|

19/06

11h28

|

|

19/06

8h08

|

|

18/06

21h58

|

|

18/06

14h24

|

|

18/06

10h25

|

|

14/06

8h26

|

|

13/06

18h43

|

|

13/06

16h07

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Des élec­tions légis­la­tives… sous le signe de la confusion ?

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution

Politique| Hugo Prévost, can­di­dat Nouveau Front popu­laire sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère : « une démons­tra­tion de force républicaine »

Agenda

Je partage !