© Joël Kermabon - Place Gre'net (capture d'écran)

STMicroelectronics Crolles : la CGT salue le pro­jet com­mun avec GlobalFoundries mais émet quelques réserves

STMicroelectronics Crolles : la CGT salue le pro­jet com­mun avec GlobalFoundries mais émet quelques réserves

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS - STMicroelectronics et GlobalFoundries ont annoncé, le 11 juillet 2022, leur projet commun d'une nouvelle unité de production de semi-conducteurs à Crolles. Un investissement de 5,7 milliards d'euros, confirmé par Emmanuel Macron lors de sa visite le lendemain sur le site isérois, avec plus de 1000 emplois créés à la clé. Pour la CGT ST France, cette "bonne nouvelle" ne doit toutefois pas masquer certaines questions cruciales, liées à l'avenir des sites de la société franco-italienne et de la filière microélectronique comme aux enjeux sociaux et environnementaux.

C'est l'une des rares voix légèrement discordantes au milieu d'un concert d'éloges unanimes. La CGT ST France a réagi à la future implantation en Isère d'une méga-fab, une nouvelle unité de production de semi-conducteurs en 300 mm, portée par STMicroelectronics et GlobalFoundries. Un projet lancé en grande pompe par Emmanuel Macron, venu visiter le site de Crolles mardi 12 juillet 2022, accompagné de plusieurs ministres.

Le président de la République a notamment annoncé un investissement de 5,7 milliards d'euros - provenant de financements publics et privés - sur cette future usine, inclus dans un plan global de 16 milliards d'euros pour l'industrie et l'innovation. Plus de 1000 emplois directs devraient par ailleurs être créés sur le site isérois. La CGT se dit donc satisfaite que "ST et l’État aient enfin pris la décision de développer en France de nouvelles capacités de production en semi-conducteurs".

La CGT satisfaite que la France et l'Europe cherchent à rattraper leur retard

En effet, "cela fait plusieurs années que nous les interpellons régulièrement sur le devenir de la filière industrielle de la microélectronique", affirme le syndicat. Lequel pointe "la dépendance de la France et plus largement de l'Europe dans ce secteur", dans un contexte de croissance de l'utilisation du numérique.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 75 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Manuel Pavard

Auteur

2 commentaires sur « STMicroelectronics Crolles : la CGT salue le pro­jet com­mun avec GlobalFoundries mais émet quelques réserves »

  1. La CGT, n’est ce pas ce syn­di­cat dont l’un des plus hauts res­pon­sables a été ministre du tra­vail de Pétain ?

    sep article
    • C’est intox qu’il fau­drait choi­sir comme pseudo, cela vous irait mieux. Plutôt que d’in­si­nuer, il serait plus hon­nête de racon­ter l’his­toire cor­rec­te­ment et jus­qu’au bout.

      Vous par­lez de René Belin, qui fut membre du bureau confé­dé­ral e la CGT jus­qu’en 1940, ani­ma­teur de la ten­dance anti­com­mu­niste ras­sem­blée der­rière la revue « Syndicats ». Après la défaite, René Belin accepte d’en­trer au gou­ver­ne­ment en tant que ministre de la Production indus­trielle et du Travail, puis secré­taire d’État au Travail jusqu” en avril 1942. Il signe la loi d’août
      1940 qui dis­sout la CGT et la CFTC, il pro­mulgue la Charte du Travail en octobre 1941 qui pré­voit la mise en place d’un
      syn­di­cat unique et obli­ga­toire, l’in­ter­dic­tion de la grève et l’en­tente entre patrons et ouvriers.

      Le par­cours de René Belin est celui d’un homme qui s’est engagé auprès de Pétain et a voulu détruire les syn­di­cats. Il est pos­sible de dis­cu­ter sur ce que furent ses moti­va­tions, mais il ne repré­sente en rien le par­cours de la CGT et la CFTC qui s’en­ga­gèrent acti­ve­ment dans la Résistance et par­ti­ci­pèrent au Conseil National de la Résistance.

      sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

© Joël Kermabon - Place Gre'net (capture d'écran)
Crolles : Emmanuel Macron en visite à STMicroelectronics pour le lan­ce­ment de la nou­velle usine de semi-conducteurs

REPORTAGE VIDEO - Emmanuel Macron s'est rendu à Crolles (Isère), ce mardi 12 juillet 2022, pour visiter le site de STMicroelectronics. Un déplacement destiné à Lire plus

Emmanuel Macron en visite ce mardi à STMicroelectronics Crolles où une nou­velle usine créera plus de mille emplois

EN BREF - Emmanuel Macron se rendra en Isère, ce mardi 12 juillet 2022, pour visiter l'entreprise STMicroelectronics, à Crolles. Le fabricant franco-italien s'associe en Lire plus

Soitec, le CEA, STMicro et GlobalFoundries s'allient autour des nouvelles technologies FD-SOI
Soitec, le CEA, STMicro et GlobalFoundries s’al­lient autour des nou­velles tech­no­lo­gies FD-SOI

FLASH INFO – Une alliance au sommet dans le monde de l’infiniment petit? C'est, en quelque sorte, ce qu'ont annoncé le CEA, GlobalFoundries, STMicroelectronics et Lire plus

Intérieur de l'usine STMicroelectronics. © Artechnic
STMicroelectronics va inves­tir 1 mil­liard d’eu­ros à Crolles pour répondre à la demande en com­po­sants électroniques

FLASH INFO - STMicroelectronics va investir 3,6 milliards d'euros, dont un milliard en Isère, en 2022, afin de répondre à la demande mondiale en composants Lire plus

Salariés en tenue à l'intérieur de l'usine STMicroelectronics de Crolles. © Artechnic
Incendies de lignes élec­triques : STMicroelectronics Crolles, un site « Seveso seuil haut » ciblé, la CGT dénonce « des actes irresponsables »

EN BREF - Les deux incendies successifs de lignes électriques, survenus dans les nuits du dimanche 3 au lundi 4 avril et du lundi 4 Lire plus

Salariés en tenue à l'intérieur de l'usine STMicroelectronics de Crolles. © Artechnic
Explosion du nombre de cas de Covid-19 à STMicroelectronics Crolles : la CGT demande de ren­for­cer les mesures de prévention

FOCUS - La CGT s'est de nouveau alarmée, ce mercredi 12 janvier 2022, de l'explosion des cas positifs de Covid-19 parmi les salariés de STMicroelectronics, Lire plus

Flash Info

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

|

11/08

11h00

|

Les plus lus

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Environnement| Un incen­die dû à la foudre ravage une ving­taine d’hec­tares de végé­ta­tion assé­chée à La Buisse près de Voreppe

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin