Vercors Music Festival 2021. © Lila Azeu

Le Vercors Music Festival reprend sa forme ori­gi­nelle avec 22 concerts du 1er au 3 juillet 2022 à Autrans et Méaudre

Le Vercors Music Festival reprend sa forme ori­gi­nelle avec 22 concerts du 1er au 3 juillet 2022 à Autrans et Méaudre

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Après deux années per­tur­bées par la crise sani­taire, le Vercors Music Festival reprend sa forme ori­gi­nelle. Organisé par l’as­so­cia­tion Vercors en scène, le fes­ti­val entend une nou­velle fois mettre en valeur le meilleur des musiques actuelles avec des têtes d’af­fiche mais aussi des groupes émer­gents. Au pro­gramme ? Pas moins de 22 concerts d’es­thé­tiques dif­fé­rentes durant trois jours, sur deux scènes à Autrans et une à Méaudre. Le tout pour une ouver­ture au plus grand nombre, dans un souci d’ac­ces­si­bi­lité et de pré­ser­va­tion du cadre natu­rel du festival.

Au rang des grands évè­ne­ments musi­caux de la région Auvergne-Rhône-Alpes, le Vercors Music Festival revient pour la hui­tième année dans le cadre idyl­lique du mas­sif isé­rois. Organisé par l’association Vercors en scènes et label­lisé réseau Spedidam1Société de per­cep­tion et de dis­tri­bu­tion des droits des artistes-inter­prètes, il se tien­dra à Autrans et à Méaudre du 1er au 3 juillet 2022, après deux édi­tions per­tur­bées par la crise sanitaire.

« Cette 8e édi­tion du Vercors Music Festival pro­met de belles décou­vertes musi­cales tout en res­pec­tant l’ADN de ses valeurs d’ouverture au plus grand nombre et d’accessibilité dans un cadre natu­rel », pro­met ainsi l’organisation.

Présentation du Vercors Music Festival le 7 avril 2002 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Présentation du Vercors Music Festival le 7 avril 2022 à Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Il y a eu une édi­tion 2020 inexis­tante. L’année 2021 était celle de la reprise. Je retrouve en 2022 le fes­ti­val dans la confi­gu­ra­tion que j’ai connue à mes débuts en 2019 », explique Antoine Gérin, co-pro­gram­ma­teur de l’é­vé­ne­ment. En l’oc­cur­rence, deux scènes sur les espace payants d’Autrans, et une autre, offerte en accès libre, à l’Avant-scène sur la com­mune de Méaudre.

Concernant la pro­gram­ma­tion ? « Nous avons pu concré­ti­ser tout ce que nous avions sou­haité grâce à Vercors en scène, la Spedidam et la Cuvée gre­no­bloise », assure Antoine Gérin. « Nous pro­po­sons ainsi au public une pro­gram­ma­tion qui cor­res­pond à l’i­den­tité du fes­ti­val, avec des artistes de renom­mée natio­nale voire inter­na­tio­nale, pour­suit-il. Mais aussi des artistes émer­gents pro­ve­nant de toute la France et, bien sûr, de l’Isère. C’est d’ailleurs l’une de nos mis­sions que de pro­mou­voir de nou­veaux talents. »

Vercors Music Festival : 22 concerts sur trois scènes à Autrans et à Méaudre

Dans cette logique, Antoine Gérin annonce 22 concerts aux dif­fé­rentes esthé­tiques. Dont, en ouver­ture, le ven­dredi 1er juillet sur la scène du foyer à Autrans, les Tourangeaux du groupe Ez3kiel pro­dui­sant une musique hybride, entre folk, élec­tro­nique et rock orga­nique. « Ils créent ce que l’on pour­rait sans rou­gir appe­ler la post-chan­son fran­çaise », assurent les organisateurs.

Autre invité sur la même scène pour le coup d’en­voi du fes­ti­val : The Doug. « On le décrit comme un rap­peur mais vous aurez une autre opi­nion », pro­met sans réserve Antoine Gérin. Suivra encore un autre rap­peur : Lombre qui tient peut-être son nom de « la noir­ceur sai­sis­sante de ses textes », qui débouchent tou­te­fois « sur une lueur et une note posi­tive », com­mentent les programmateurs.

La fanfare brésilienne Technobrass. © Vercors Music Festival

La fan­fare bré­si­lienne Technobrass. © Vercors Music Festival

Plus tard, dans la soi­rée sur la scène de la ter­rasse, se pro­dui­ront Cléa Vincent et Technobrass, une fan­fare techno bré­si­lienne de dimen­sion inter­na­tio­nale com­po­sée de sept musi­ciens. « Ce sera très dan­sant et très fes­tif pour clô­tu­rer cette pre­mière jour­née », garan­tit Antoine Gérin.

Carte blanche à Bigflo et Oli pour la der­nière jour­née du festival

Le deuxième jour, le samedi 2 juillet, mar­quera l’ou­ver­ture de la scène offerte à Méaudre avec Arabella, un qua­tuor fran­çais « por­tant le souffle d’un rock indé­pen­dant brut (indie rock) ». Suivi de R.Can, « un artiste joyeux et engagé, vrai et sin­cère navi­guant entre rap et chan­son fran­çaise », selon l’organisation.

Retour au foyer d’Autrans avec des têtes d’af­fiche telles que Deluxe, Laura Cahen et Oldelaf, alias Olivier Delafosse, « un artiste hors norme qui ne se prend pas au sérieux ». Tandis que sur la scène de la ter­rasse, se pro­dui­ront Manudigital, Eskelina – « une mer­veilleuse nou­velle pour la chan­son fran­çaise », s’en­flamme Antoine Géren – et Laurent Bardainne & Tigre d’eau douce.

Le groupe Arabella marquera l'ouverture de la scène offerte de Méaudre, le 2 juillet. © Vercors Music Festival

Le groupe Arabella mar­quera l’ou­ver­ture de la scène offerte de Méaudre, le 2 juillet 2022. © Vercors Music Festival

Enfin, le dimanche 3 juillet, jour­née mar­qué par la variété et le rap, pas moins de neuf groupes se relaie­ront sur les trois scènes. Pour l’oc­ca­sion, le fes­ti­val a donné carte blanche à Bigflo et Oli qui ont invité leurs amis et artistes pré­fé­rés. Dont Tioma, qui chante et rappe avec sa gui­tare acous­tique, Olympe, jeune rap­peuse pro­met­teuse de Clichy, ou encore la pop alter­na­tive de Maxence. Pour repré­sen­ter la scène locale, le fes­ti­val accueillera éga­le­ment ce jour-là le gre­no­blois Piero2L et le rap « sen­sible et authen­tique » d’Efrasis. Enfin, le sub­til mélange de techno, d’ambient et d’electronica du gre­no­blois Bark clô­tu­rera cette 8e édition.

Difficile de faire un choix entre chan­son, élec­tro, world, jazz et hip-hop ? Antoine Gérin nous fait part de ses coups de cœur :

Le Vercors Summer Camp, toute une palette d’ac­ti­vi­tés pour tous les âges

Le fes­ti­val ne se résume tou­te­fois pas aux concerts. C’est aussi la 5e édi­tion du Vercors Summer Camp. Soit une mul­ti­tude d’activités qui per­met­tront au public de pro­fi­ter au mieux du gran­diose décor du mas­sif du Vercors : Speed Luge, accro­branche, tyro­lienne géante, Yoga du rire, déam­bu­la­tions, expo­si­tion, foire bio, ate­liers jeune public… Autant d’ac­ti­vi­tés « pour tous les âges », assure l’or­ga­ni­sa­tion, à décou­vrir sur le site du festival.

Le cadre idyllique du Vercors Music Festival au coeur de l’écrin naturel du Massif du Vercors. © Lila Azeu

Le cadre idyl­lique du Vercors Music Festival au cœur de l’écrin natu­rel du Massif du Vercors. © Lila Azeu

En matière d’ac­ces­si­bi­lité, le Vercors Music Festival a mis les petits plats dans les grands en pré­voyant « un accueil adapté et bien­veillant » des publics en situa­tion de han­di­cap. Notamment avec une pla­te­forme adap­tée, des toi­lettes PMR2Personnes à mobi­lité réduite. et la mise à dis­po­si­tion de fau­teuils rou­lants. Par ailleurs, huit béné­voles seront dédiés à leur accueil sur le stand de sen­si­bi­li­sa­tion au han­di­cap. Autres ini­tia­tives : un par­king PMR à proxi­mité, des accès faci­li­tés, la gra­tuité pour les accom­pa­gna­teurs et une com­mu­ni­ca­tion spécifique.

Par ailleurs, dans le cadre d’un par­te­na­riat avec le Parc natu­rel régio­nal du Vercors, le fes­ti­val s’engage dans une « démarche d’éco-citoyen­neté évé­ne­men­tielle ». Ce en met­tant en avant le tissu éco­no­mique local par la valo­ri­sa­tion des pro­duc­teurs, com­mer­çants et acteurs du ter­ri­toire. Le tout visant « à réduire l’impact envi­ron­ne­men­tal inhé­rent à ce type d’évènement ».

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Spring'Alp, festival indépendant de musique électronique, revient à Grenoble pour sa deuxième édition le 7 mai 2022, après une année blanche.
Spring’Alp : le fes­ti­val de musique élec­tro­nique de retour à Grenoble le 7 mai 2022 après une année blanche

EN BREF - Pour sa deuxième édition initialement prévu en 2020, le festival indépendant Spring’Alp promet une scène électronique de qualité le 7 mai 2022 Lire plus

Festival des cultures urbaines de Voiron
Première édi­tion pour le Festival des cultures urbaines dans le Voironnais

FLASH INFO – Le Festival des cultures urbaines se tiendra pour sa première édition du 5 au 7 mai 2022. Organisé par la Ville de Lire plus

WTGF ?!
Le fes­ti­val hip-hop « Who Got The Flower ?! » de Pontcharra donne le rythme du 29 avril au 1er mai 2022

FIL INFO – Who got the flower ?! “Le plus fleuri des festivals hip-hop de Pontcharra » fait son grand retour. Organisé par l’association Nextape, il Lire plus

Tchoukar Skate Fest : neuf jours de fes­ti­val pour mettre en lumière la scène skate gre­no­bloise jus­qu’au 30 avril 2022

FOCUS - Débuté ce vendredi 22 avril 2022, le Tchoukar Skate Fest, organisé par l'association Alpine skate culture (anciennement Skatepark de Grenoble), se poursuit jusqu'au Lire plus

Festival de la BD Alp d'Huez
La BD au som­met pour le 15e fes­ti­val de l’Alpe d’Huez

FIL INFO – L’Alpe d’Huez accueille le 15e festival de la BD du vendredi 15 au dimanche 17 avril 2022. Trois jours où la BD Lire plus

Le FCG a donné, ce mercredi 13 avril 2022, le coup d'envoi de son festival de l'emploi Horizon 9, au Stade des Alpes. @ FCG
Horizon 9 : le pre­mier fes­ti­val de l’emploi du FCG se tient durant trois jours au Stade des Alpes

FLASH INFO - Le FCG organise, du mercredi 13 au vendredi 15 avril 2022, son premier festival de l'emploi et des compétences, Horizon 9, au Lire plus

Flash Info

|

08/08

19h10

|

|

08/08

12h16

|

|

07/08

10h59

|

|

07/08

10h36

|

|

06/08

16h39

|

|

06/08

14h57

|

|

05/08

11h49

|

|

05/08

9h50

|

|

04/08

17h00

|

|

04/08

12h07

|

Les plus lus

Environnement| Sécheresse : Éric Piolle pointe du doigt les « greens » de golf qui conti­nuent d’être arrosés

À voir| Fête médié­vale à Saint-Antoine-L’Abbaye : « le chan­tier des bâtis­seurs » de retour les 6 et 7 août 2022

Abonnement| Sécheresse en mon­tagne : le pas­to­ra­lisme en Belledonne en pre­mière ligne face au dérè­gle­ment climatique

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin