Bannière NL JEP 2021
Festival Détours de Babel. © Détours de Babel

Après une saison culturelle 2020 – 2021 chaotique, la 11e édition des Détours de Babel reprend son itinérance musicale

Après une saison culturelle 2020 – 2021 chaotique, la 11e édition des Détours de Babel reprend son itinérance musicale

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Après le chaos culturel 2020 – 2021, la 11e édition du festival Détours de Babel portée par le Centre international des musiques nomades reprend son itinérance musicale du 5 septembre au 8 octobre 2021. Avec pas moins de 100 rendez-vous transculturels dans 27 lieux de 15 communes de l’agglomération grenobloise et de l’Isère, le festival invite à nouveau son public à flâner aux détours des formes contemporaines du jazz et des musiques du monde.

À l’ins­tar de moult évé­ne­ments cultu­rels, le fes­ti­val des Détours de Babel porté par Centre inter­na­tio­nal des musiques nomades (CIMN) a subi de plein fouet l’onde de choc de la crise sani­taire. Annulé en 2020 puis reporté du fait de l’ir­rup­tion du variant Delta au prin­temps 2021, le fes­ti­val a fait le gros dos pour ne pas repor­ter sa 11e édi­tion et gar­der le lien avec son public.

Après avoir pro­posé des ren­dez-vous numé­riques prin­ta­niers, le fes­ti­val reprend son iti­né­rance musi­cale à tra­vers une édi­tion excep­tion­nelle s’é­ti­rant du 5 sep­tembre au 8 octobre 2021. Au pro­gramme ? Pas moins de 100 ren­dez-vous trans­cul­tu­rels dans 27 lieux de 15 com­munes de l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise et de l’Isère.

Festival Détours de Babel au théâtre Sainte-Marie-d'en-Bas. DR

Festival Détours de Babel au théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas. DR

« J’ai réussi à recons­truire 95 % de tout ce qui était prévu au prin­temps », se féli­cite Benoît Thiebergien, le direc­teur artis­tique des Détours de Babel. En l’oc­cur­rence, « un vrai casse-tête »  en forme de puzzle entre « les tour­nées inter­na­tio­nales impos­sibles à remon­ter » et les concerts à rem­pla­cer voire reca­ser au débotté. Dans l’in­ter­valle, « nous avons laissé les portes du théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas ouvertes pour que des groupes puissent venir y tra­vailler et y répé­ter en per­ma­nence », explique le direc­teur artistique.

Les brunchs : « des petits festivals dans le festival »

« L’ADN du fes­ti­val c’est faire se croi­ser, se ren­con­trer des formes contem­po­raines du jazz et des musiques du monde. C’est le champ esthé­tique qui nous inté­resse, on n’y déroge pas ». Au titre des déve­lop­pe­ments déjà lar­ge­ment explo­rés lors des édi­tions pré­cé­dentes, les fameux brunchs domi­ni­caux plé­bis­ci­tés par le public1Durant une jour­née, concerts, spec­tacles, per­for­mances, ins­tal­la­tions artis­tiques se répar­tissent dans dif­fé­rents espaces du lieu d’accueil. Une manière de pro­po­ser des temps de convi­via­lité à tra­vers un che­mi­ne­ment libre des par­cours musi­caux. Dont le tout pre­mier aura lieu ce 5 sep­tembre à Fort Barreaux, tout comme lors de la clô­ture de l’é­di­tion 2019 des Détours de Babel.

En avant-première du festival Détours de Babel, le premier brunch aura lieu à fort Barraux ce dimanche 5 septembre 2021. DR

En avant-pre­mière du fes­ti­val Détours de Babel, le pre­mier brunch aura lieu à fort Barraux ce dimanche 5 sep­tembre 2021. DR

« Je tiens beau­coup à ces petits fes­ti­vals dans le fes­ti­val. C’est pour ça que nous allons à nou­veau inves­tir le fort pour un brunch XXL avec plus de 20 concerts », pro­met Benoît Thiebergien. Ce pour une avant-pre­mière avant que le fes­ti­val n’a­dopte son rythme de croi­sière à comp­ter du mardi 14 sep­tembre. Entre temps, l’or­ga­ni­sa­tion en pro­fi­tera pour mon­ter une expo­si­tion de sculp­tures sonores au musée de pein­ture de la place de Verdun.

« Nous déve­lop­pons aussi de plus en plus de pro­jets par­ti­ci­pa­tifs asso­ciant des ama­teurs et des pro­fes­sion­nels qui tra­vaillent toute l’an­née pour mon­trer leurs pro­jets lors du fes­ti­val », ajoute notre interlocuteur.

« Les projets internationaux ont beaucoup souffert du fait de la crise sanitaire »

Quid des moments forts de cette 11e édi­tion ? La ques­tion est tou­jours embar­ras­sante pour un direc­teur artis­tique qui, bien sûr, a du mal à faire ce genre de choix concer­nant sa propre pro­gram­ma­tion. « Il y a des têtes d’af­fiches, des musi­ciens recon­nus dans le monde du jazz comme Dhafer Youssef, un joueur de oud tuni­sien, affirme tou­te­fois Benoît Thiebergien. Mais aussi Rabih Abou-Khalil et son jazz orien­tal ou encore le trom­pet­tiste Erik Truffaz qui pro­po­sera un set entre chants litur­giques médié­vaux et jazz. »

Dhafer Youssef, joueur de oud tunisien. © Flavien Prioreau

Dhafer Youssef, joueur de oud tuni­sien. © Flavien Prioreau

« Je pense aussi au pro­jet d’un opéra navajo pour voix, ensemble et images pro­je­tées de Thierry Pécou, un com­po­si­teur contem­po­rain autour de la culture des Navajos », ajoute Benoît Thiebergien. « Un pro­jet aty­pique à ne sur­tout pas rater ! », s’emballe le res­pon­sable de la pro­gram­ma­tion. Dans le même ordre d’i­dée, un autre pro­jet contem­po­rain d’Alexandros Markeas qui devait impli­quer un chœur fémi­nin du Bangladesh. « Compte tenu de la situa­tion sani­taire, ça a été com­pli­qué mais nous aurons tout de même quelques chan­teuses », déplore-t-il. « C’est vrai que les pro­jets inter­na­tio­naux ont beau­coup souf­fert  du fait de la crise sani­taire. J’ai dû en annu­ler trois ! », regrette-t-il.

Le passe sanitaire aura-t-il raison de la fréquentation des Détours de Babel ?

Que faut-il sur­tout ne pas rater d’autre  ? « Le pro­jet Yoshitsune actuel­le­ment en rési­dence à Saint-Marie-d’en-Bas, avec la chan­teuse japo­naise Junko Ueda et le col­lec­tif de musi­ciens alter­na­tifs lyon­nais PoiL », recom­mande vive­ment Benoît Thibergien. Quoi d’autre ? « Le saxo­pho­niste Fabrizio Cassol avec son Opus 111, qui fait réfé­rence à la sonate 32 de Beethoven qui res­semble à un rag­time2Le rag­time, prin­ci­pa­le­ment joué par des pia­nistes noirs, consti­tue la pre­mière expres­sion pure­ment ins­tru­men­tale de la musique afro-amé­ri­caine. », com­plète le pro­gram­ma­teur. Sans oublier Amada Dramé, « un magni­fique soliste de djembé man­dingue », ajoute le direc­teur du CIMN. « Mais tout le reste est bien ! », tient-il tout de même à préciser.

Le saxophoniste Fabrizio Cassol proposera son Opus 111. © Danny Willems

Le saxo­pho­niste Fabrizio Cassol pro­po­sera son Opus 111. © Danny Willems

Reste que le fes­ti­val n’é­chap­pera pas au passe sani­taire ou à la four­ni­ture du résul­tat d’un test. « Pour tous les concerts, y com­pris les brunchs à l’ex­té­rieur, et ça ça m’en­nuie beau­coup, nous devrons véri­fier le QR code, nous n’a­vons pas le choix  », pré­vient Benoît Thiebergien. « Nous ver­rons si ça a une inci­dence sur la fré­quen­ta­tion mais ça nous inquiète un peu », avoue-t-il. Et pour cause. En temps nor­mal, les Détours de Babel attirent entre 18 000 et 20 000 per­sonnes et le direc­teur de la pro­gram­ma­tion fait montre d’une cer­taine inquié­tude au regard des réser­va­tions déjà  enre­gis­trées. « En même temps, c’est la fin août, les gens rentrent de congés, nous allons assez vite voir si ça mord », relativise-t-il.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Les Détours de Babel lancent leurs rendez-vous numériques du 18 mars au 10 avril
En attendant leur festival, Les Détours de Babel proposent des rendez-vous numériques du 18 mars au 10 avril 2021

  FOCUS - Deux événements pour le prix d'un? Par prudence, le festival des Détours de Babel qui se tient habituellement au printemps a été Lire plus

Détours de Babel : le festival musical isérois est reporté en septembre 2021

  FLASH INFO – Crise sanitaire oblige, les organisateurs du festival annuel isérois Les Détours de Babel ont décidé de reporter son édition printanière à Lire plus

Leila_Martial. © Dimitri Menchikoff
Le festival Détours de Babel promet de « nouvelles saveurs mélangées » pour sa 9e édition

FOCUS - La 9e édition du festival Détours de Babel portée par le Centre international des musiques nomades va se dérouler du 15 mars au Lire plus

C'est parti pour les Détours de Babel qui proposent jusqu'au 7 avril trois semaines de voyage dans les « sons et musique d’ici et d’ailleurs » en Isère.Souad Asla, projet Lemma. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Détours de Babel : c’est parti pour trois semaines d’immersion dans un « océan de mondes sonores »

REPORTAGE VIDÉO - Les tout premiers concerts parmi les 90 programmés en Isère dans le cadre de cette 8e édition des Détours de Babel ont marqué, Lire plus

Détours de Babel 2018 : la promesse d’un « retour aux sources pour ceux qui n’ont pas froid aux oreilles »

FOCUS - Près de 90 rendez-vous inédits durant trois semaines pour « voyager dans les sons et musiques d'ici et d'ailleurs, d'hier et d'aujourd'hui ». Lire plus

La 7e édition du festival des Détours de Babel amorce sa dernière semaine d’exploration musicale des « mythes et des légendes » de toutes origines.Anass Habib Trio. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Dernière ligne droite pour les mythes et légendes revisités par les Détours de Babel

REPORTAGE VIDÉO - Le festival des Détours de Babel qui bat son plein depuis déjà une quinzaine de jours amorce sa dernière semaine d'exploration musicale Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

17/09

12h16

|

|

15/09

16h55

|

|

14/09

18h06

|

|

14/09

17h28

|

|

13/09

19h30

|

|

13/09

15h10

|

|

12/09

12h26

|

|

10/09

19h32

|

|

10/09

10h00

|

|

09/09

11h44

|

L'Oeil de Perotto - Les manifestations antipass sur Place Gre'net, vues par Marc Perotto

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Espace Aragon

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin