Appel Forêt -
Micro-algues des neiges. Prélèvement dans des neiges couvertes de « sang des glaciers » © Jean-Gabriel VALAY/JARDIN DU LAUTARET/UGA/CNRS

Des chercheurs grenoblois se lancent à la découverte des micro-algues des neiges en montagne

Des chercheurs grenoblois se lancent à la découverte des micro-algues des neiges en montagne

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FLASH INFO – En montagne, la neige abrite des espèces de micro-algues encore inconnues. En établissant la première carte de leur distribution en fonction de l’altitude, les chercheurs de trois laboratoires1Les trois laboratoires impliqués sont : les laboratoires de physiologie cellulaire et végétale (CNRS/CEA/INRAE/Université Grenoble Alpes) et d’écologie alpine (CNRS/UGA/USMB). Auxquels s’ajoute le Jardin du Lautaret : découverte et sciences (CNRS/UGA). du consortium grenoblois Alpalga2Le consortium Alpalga regroupe des chercheurs et chercheuses de 5 unités du CNRS Alpes. A savoir, le laboratoire de physiologie cellulaire et végétale (LPCV : CNRS/CEA/INRAE/UGA) et d’écologie alpine (LECA : CNRS/UGA/USMB). Ainsi que le laboratoire du Jardin du Lautaret : découverte et sciences (CNRS/UGA). Sans oublier l’Institut des géosciences de l’environnement (IGE : CNRS/IRD/Grenoble INP/UGA). Et aussi le centre d’étude de la neige du Centre national de recherches météorologiques (Météo-France/CNRS). viennent de poser le premier jalon de l’étude scientifique de ces micro-algues des neiges.

 

L’objectif au final ? Mieux faire connaître et pro­té­ger cet éco­sys­tème mys­té­rieux autant que menacé par le chan­ge­ment cli­ma­tique. La revue Frontiers in Plant Science a, le 7 juin der­nier, publié cette car­to­gra­phie obte­nue en pré­le­vant de l’ADN sur cinq sites alpins. Résultat ? Les micro-algues des neiges pré­sentent une répar­ti­tion en fonc­tion de l’altitude. Ce, à l’instar des her­ba­cées et des essences d’arbres dont l’étagement en mon­tagne est en revanche bien connu.

 

Prélèvement dans des neiges couvertes de « sang des glaciers » © Jean-Gabriel VALAY/JARDIN DU LAUTARET/UGA/CNRS

Prélèvement de micro-algues dans des neiges cou­vertes de « sang des gla­ciers ». © Jean-Gabriel VALAY/JARDIN DU LAUTARET/UGA/CNRS

 

Ainsi, les micro-algues vertes du genre Symbiochloris ne vivent qu’aux alti­tudes infé­rieures à 1 500 mètres. Quant aux micro-algues du genre Sanguina capables de colo­rer la neige, elles ne sont retrou­vées qu’à par­tir de 2 000 mètres d’al­ti­tude. Ce sont elles qui, à la fin du prin­temps et au grand éton­ne­ment des ran­don­neurs de pas­sage, teintent de nuances d’ocre, d’orange ou de rouge les éten­dues de neige d’ordinaire imma­cu­lées. Surnommée « sang des gla­ciers », cette colo­ra­tion résulte de la forte mul­ti­pli­ca­tion ponc­tuelle, éga­le­ment appe­lée « bloom », de ces petits êtres vivants des neiges.

 

 

Explorer les détails secrets de la vie des micro-algues des neiges

 

Hors ces mani­fes­ta­tions spec­ta­cu­laires où leur pré­sence devient visible, les micro-algues des neiges four­millent en toute dis­cré­tion dans les « océans blancs » des alti­tudes. En explo­rant les détails secrets de la vie et de l’organisation de ces com­mu­nau­tés micro­sco­piques des mon­tagnes, les scien­ti­fiques espèrent répondre à des ques­tions fondamentales.

 

« Quelles sont toutes les espèces de micro-algues peu­plant la neige ? Comment ces orga­nismes résistent-ils à des tem­pé­ra­tures et un enso­leille­ment aussi extrêmes ? Le réchauf­fe­ment cli­ma­tique favo­rise-t-il les blooms ? Quel est l’effet des blooms sur la fonte des neiges ? », énu­mèrent-ils.

 

Pour ce faire, le consor­tium Alpalga compte s’appuyer sur l’organisation et la mutua­li­sa­tion des efforts de recherche sur ces micro-algues. Et il a déjà reçu le sou­tien de l’Agence natio­nale de la recherche et de la Kilian Jornet Foundation.

 

Véronique Magnin

 

 

1 Les trois labo­ra­toires impli­qués sont : les labo­ra­toires de phy­sio­lo­gie cel­lu­laire et végé­tale (CNRS/CEA/INRAE/Université Grenoble Alpes) et d’é­co­lo­gie alpine (CNRS/UGA/USMB). Auxquels s’a­joute le Jardin du Lautaret : décou­verte et sciences (CNRS/UGA).

 

2 Le consor­tium Alpalga regroupe des cher­cheurs et cher­cheuses de 5 uni­tés du CNRS Alpes. A savoir, le labo­ra­toire de phy­sio­lo­gie cel­lu­laire et végé­tale (LPCV : CNRS/CEA/INRAE/UGA) et d’é­co­lo­gie alpine (LECA : CNRS/UGA/USMB). Ainsi que le labo­ra­toire du Jardin du Lautaret : décou­verte et sciences (CNRS/UGA). Sans oublier l’Institut des géos­ciences de l’en­vi­ron­ne­ment (IGE : CNRS/IRD/Grenoble INP/UGA). Et aussi le centre d’étude de la neige du Centre natio­nal de recherches météo­ro­lo­giques (Météo-France/CNRS).

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Véronique Magnin

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvelles jauges pour les amphis face au Covid: quel impact pour l'UGA?
Après l’Idex 1, l’Idex 2 ? À l’Université Grenoble Alpes, la course aux financements se poursuit

  FOCUS - En 2016, l'Université Grenoble Alpes décrochait l'Idex. À la clé, 100 millions d'euros sur quatre ans pour financer la recherche, la formation Lire plus

Un nouveau mode de transmission de la Covid-19 découvert à Grenoble

  EN BREF – Des scientifiques grenoblois ont découvert un nouveau mode de transmission de la Covid-19 qui implique les cellules immunitaires. Leur article scientifique, Lire plus

Admission Parcoursup : début le 19 mai
Sur fond de conflit d’intérêts, la justice annule la sélection de l’appel à projets Idex de l’Université de Grenoble

  DÉCRYPTAGE - L'ex-président de l'Université Grenoble Alpes a-t-il interféré en 2016 dans le processus d'attribution de l'appel à projets Idex doté de 20 millions Lire plus

Université de Grenoble, Medecine et Pharmacie, La Tronche © Chloé Ponset - Place Gre'net
En pleine crise sanitaire, la réforme des études de santé laisse nombre d’étudiants sur le carreau à Grenoble

  FOCUS - À Grenoble, seuls 6 % des étudiants nouvellement inscrits en médecine passeront le cap de la première année, suite à la réforme Lire plus

Les lauréats des prix Covid19 remis par l'UGA le 10 mars 2021.
Crise sanitaire : sept associations étudiantes de l’Université de Grenoble récompensées pour leur mobilisation

  FLASH INFO - L’Université Grenoble Alpes (UGA) et sa fondation ont récompensé, le 10 mars 2021, sept associations étudiantes agissant au sein de l’université Lire plus

Un forum des licences professionnelles et masters de l'UGA en ligne jeudi 4 mars 2021
Un forum des licences professionnelles et masters de l’UGA en ligne jeudi 4 mars 2021

  FLASH INFO — Restrictions sanitaires obligent, l'édition 2021 du traditionnel forum des licences professionnelles et des masters de l'Université Grenoble-Alpes se déroulera intégralement en Lire plus

Flash Info

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin