Appel Forêt -
La crèche de Sassenage. © Tim Buisson – Place Gre’net

Tensions, absentéisme, départ de la directrice… Situation de crise à la crèche des Lucioles de Sassenage

Tensions, absentéisme, départ de la directrice… Situation de crise à la crèche des Lucioles de Sassenage

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Le maire de Sassenage a décidé de ne pas renouveler le contrat de Marie-Pierre Hermoso, à la tête du centre multi-accueil de la ville depuis deux ans. Un audit privé et le rapport de la médecine du travail remettent en cause ses méthodes de management. L’ambiance dans l’équipe est particulièrement dégradée depuis 2017 et nuit au bon fonctionnement de la structure. Mais Marie-Pierre Hermoso conteste les conclusions de la mairie et ne compte pas en rester là.

 

 

« Il fal­lait un fusible et le fusible, c’é­tait moi », lâche Marie-Pierre Hermoso, qui ne déco­lère pas depuis qu’elle a appris le non-renou­vel­le­ment de son contrat en tant que direc­trice de la crèche des Lucioles, à Sassenage. Une centre multi-accueil qui dis­pose d’une tren­taine d’a­gents pour accueillir soixante enfants de trois mois à 4 ans.

 

Marie-Pierre Hermoso, coordinatrice petite enfance et directrice du multi-accueil de Sassenage. Photo DR

Marie-Pierre Hermoso, coor­di­na­trice petite enfance et direc­trice du multi-accueil de Sassenage. DR

Tout avait pour­tant bien démarré en mars 2019, lors­qu’elle a pris la direc­tion de la crèche. À l’époque, les équipes ont accueilli « cha­leu­reu­se­ment » cette infir­mière de for­ma­tion, jusque-là direc­trice en struc­ture petite enfance à Échirolles, rap­porte le jour­nal muni­ci­pal.

 

Rapidement, elle a dû impul­ser des chan­ge­ments deman­dés par la mai­rie au sein de la crèche afin de la mettre aux normes. « C’était une mis­sion com­plexe et elle le savait en arri­vant, concède Christian Coigné, le maire de Sassenage. On sor­tait d’une direc­tion rigide ».

 

 

Des tensions ont émergé avec l’équipe au centre multi-accueil

 

Marie-Pierre Hermoso a d’a­bord dû mettre en place un plan de pré­ven­tion des risques psy­cho-sociaux (RPS) dès son arri­vée. Une obli­ga­tion depuis 2014, selon l’ar­ticle de la loi de moder­ni­sa­tion sociale. « Normalement, la mai­rie, comme toute grande entre­prise au niveau de son ser­vice res­sources humaines, aurait dû mettre en place un plan d’ac­tion, un plan d’ac­com­pa­gne­ment et un plan de pré­ven­tion des pro­fes­sion­nels », explique-t-elle. Mais rien n’a été mis en place. Des man­que­ments de la muni­ci­pa­lité rele­vés dans les rapports.

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 73 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Tim Buisson

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La Ville de Grenoble annonce des mesures de "déprécarisation" pour ses agents éducation et jeunesse
La Ville de Grenoble annonce des mesures de « déprécarisation » pour ses agents éducation et jeunesse

FLASH INFO — "Poursuivre l’effort de déprécarisation des agent-es et améliorer leurs conditions de travail". Tel est le programme annoncé par la Ville de Grenoble Lire plus

Rassemblement intersyndical contre le maintien des épreuves du baccalauréat 2021

FIL INFO – La dénonciation du maintien des épreuves du baccalauréat était au centre du rassemblement de professeurs devant le rectorat de Grenoble ce jeudi Lire plus

Pour garder sa capacité d'investir, la Métro a choisi d'échelonner le rachat des actions que la ville de Grenoble détient dans Gaz Électricité de Grenoble.
Gaz électricité de Grenoble au secours de la Tag ? La redistribution des dividendes fait des étincelles

  FOCUS – À Grenoble, les dividendes de Gaz électricité de Grenoble, détenue à majorité par la Ville et la Métro, seront redistribués pour venir Lire plus

Mobilisation des salariés de Teisseire sur le site de Crolles. Photo DR
Inquiets pour l’avenir de leur usine à Crolles, les salariés de Teisseire entament une grève reconductible

  EN BREF - Les salariés de l'entreprise Teisseire basée à Crolles ont entamé une grève reconductible jeudi 8 avril. Ils souhaitent "un dialogue plus Lire plus

Manifestation contre la réforme de l'Assurance-Chômage samedi 10 avril 2021. © Tim Buisson – Place Gre’net
Grenoble : plusieurs centaines de manifestants dans la rue pour protester contre la réforme de l’Assurance-chômage

  REPORTAGE - Près de 500 personnes ont défilé dans les rues de Grenoble pour protester contre la réforme de l'Assurance-chômage qui doit entrer en Lire plus

Le site de l'usine FerroPem en Savoie. Photo DR
Fermetures d’usines Ferropem en Isère et Savoie : 352 emplois menacés, des élus montent au créneau

  FOCUS - Le comité d'entreprise européen de FerroGlobe, dont FerroPem est une filiale, a détaillé son plan de restructuration, le 20 mars 2021. Les usines Lire plus

Flash Info

|

31/07

20h28

|

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin