Un homme retrouvé mort, égorgé dans le quartier Teisseire à Grenoble

sep article



 

FLASH INFO – Un homme âgé de 52 ans a été retrouvé mort en début d’après-midi ce 22 février dans le quartier Teisseire de Grenoble. Il a été victime d’un coup, vraisemblablement de cutter, porté à la gorge.

 

La victime a été retrouvée mortellement blessée dans le quartier Teisseire de Grenoble. © Patricia Cerinsek - Place Gre'net

La vic­time a été retrou­vée mor­tel­le­ment bles­sée à la gorge au 51 rue Georges de Menteyer dans le quar­tier Teisseire de Grenoble. © StreetView – Google

Il était un peu plus de 13 heures quand les secours ont été appe­lés sur les lieux, au 51 rue Georges de Manteyer dans le quar­tier Teisseire, un des quar­tiers sen­sibles de Grenoble.

 

La vic­time, de natio­na­lité fran­çaise et rési­dant dans le quar­tier, par ailleurs incon­nue des ser­vices de jus­tice, gisait sur la voie publique, égor­gée.

 

Faute de témoins, les poli­ciers ne dis­po­saient dans la soi­rée d’au­cun ren­sei­gne­ment sur l’au­teur du coup mor­tel. Seul un cut­ter a été trouvé à proxi­mité de la vic­time, pro­ba­ble­ment l’arme du crime pour les poli­ciers.

 

La police judi­ciaire a été sai­sie d’une enquête en fla­grance du chef d’homicide volon­taire. Une autop­sie de la vic­time est pré­vue mardi 23 février. « A ce stade des inves­ti­ga­tions, les cir­cons­tances plus pré­cises de ce décès res­tent indé­ter­mi­nées », sou­ligne la pro­cu­reur de la République adjointe Céline Nainani.

 

 

Réduire ses déchets
commentez lire les commentaires
3307 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.