Nouveau mouvement de grève et de manifestation à Grenoble jeudi 4 février

sep article



 

FIL INFO — Une nouveau mouvement de grève et de manifestation contre la politique du gouvernement est prévu ce jeudi 4 février. À Grenoble, les manifestants se retrouveront place de la gare à partir de 10 heures. Si le mouvement est national, il n’inclut pas moins des spécificités locales, avec un appel des salariés « disponibles » de la Tag à se mobiliser.

 

 

« Seule alter­na­tive à la poli­tique de ce gou­ver­ne­ment : s’organiser pour gagner sur nos reven­di­ca­tions », clament les orga­ni­sa­tions por­teuses du mou­ve­ment natio­nal de grève et de mani­fes­ta­tion orga­nisé ce jeudi 4 février. En Isère, les syn­di­cats CGT, FSU, Force ouvrière et Solidaires, ainsi que les étu­diants et lycéens de l’UEG, l’Unef et l’UNL, donnent ainsi ren­dez-vous aux mani­fes­tants devant la gare de Grenoble à par­tir de 10 heures.

 

Nouveau mouvement de grève et de manifestation à Grenoble jeudi 4 février ©Manon Heckmann - Place Gre'net

Nouveau mou­ve­ment de grève et de mani­fes­ta­tion à Grenoble jeudi 4 février 2021. © Manon Heckmann – Place Gre’net

 

« Malgré les consé­quences éco­no­miques, sociales, envi­ron­ne­men­tales et désor­mais sani­taires des poli­tiques ultra­li­bé­rales menées depuis des années, le gou­ver­ne­ment per­siste et signe dans sa stra­té­gie du choc », dénoncent les syn­di­cats. Pour qui les mesures prises contre la pan­dé­mie « pro­tègent les inté­rêts des plus aisé.e.s et des grands groupes au détri­ment des salarié.e.s et de l’ensemble de la popu­la­tion ».

 

« En guise de soli­da­rité, les action­naires et les patrons des grosses entre­prises béné­fi­cient de réduc­tions d’impôts et de mil­liards d’euros pour la “relance”, alors même qu’ils mul­ti­plient les plans de licen­cie­ments », juge ainsi l’in­ter­syn­di­cale. Tandis que les tra­vailleurs indé­pen­dants et sala­riés de la culture, du tou­risme ou de l’hô­tel­le­rie souffrent des res­tric­tions. Le tout avec un point d’in­dice des fonc­tion­naires gelé et un Smic reva­lo­risé de seule­ment 1 %.

 

 

Les personnels de la Tag appelés à manifester

 

Les reven­di­ca­tions ? Les syn­di­cats exigent « l’ar­rêt des plans de sup­pres­sions d’emplois et des licen­cie­ments » mais aussi une reva­lo­ri­sa­tion des salaires comme des retraites et des minima sociaux. De même que des aides de l’État « uni­que­ment pour le main­tien et la créa­tion d’emploi », la créa­tion mas­sive de postes dans le ser­vice public, « la fin du pillage de la Sécurité sociale » ou encore le retrait défi­ni­tif de la réforme des retraites.

 

Les organisations étudiantes appellent à la mobilisation. © Tim Buisson – Place Gre’net

Les orga­ni­sa­tions étu­diantes appellent à la mobi­li­sa­tion. © Tim Buisson – Place Gre’net

Comme tou­jours, en rai­son de « l’impossibilité de garan­tir par avance la préparation/mise en chauffe, le ser­vice des repas et l’encadrement des enfants », la Ville de Grenoble annonce l’an­nu­la­tion de la res­tau­ra­tion sco­laire le jeudi 4 février.

 

Quant à l’ac­cueil des enfants avec un repas froid (fourni par les parents) et à la gar­de­rie du matin et au péri­sco­laire, ils ne seront pos­sibles que si les per­son­nels sont en nombre suf­fi­sant. Les familles sont donc invi­tées à se ren­sei­gner auprès des agents.

 

Pas de grève annon­cée sur le réseau Tag, mais le syn­di­cat FO n’en incite pas moins les « per­son­nels dis­po­nibles » à par­ti­ci­per à la mani­fes­ta­tion. Et ceci (tou­jours) en rai­son d’une pos­sible réduc­tion de l’offre de trans­ports. Si une réunion avec le Smmag le 28 jan­vier a quelque peu ras­suré les syn­di­cats, ceux-ci n’en appellent pas moins à res­ter mobi­li­sés, en évo­quant  « des paroles sans aucune garan­tie pour l’avenir ».

 

Florent Mathieu

 

Réduire ses déchets
commentez lire les commentaires
3647 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.