La préemption de la clinique mutualiste par la Métropole de Grenoble votée… par un vœu et après-coup

sep article



 

EN BREF – Les élus ont voté la préemption par la Métropole de Grenoble des murs de la clinique mutualiste. Par un vœu et après coup. De quoi faire sortir certains d’entre eux de leurs gonds quant à la méthode employée par le président de la Métro. Et s’interroger sur les garanties apportées au-delà de l’acquisition des bâtiments.

 

 

Michel Savin Métropole

Michel Savin © Nils Louna / placegrenet.fr

L’avenir de la cli­nique mutua­liste, et la déci­sion de la Métropole de Grenoble de pré­emp­ter les bâti­ments pour cou­per l’herbe sous le pied de Doctegestio ‑Avec, s’est for­ma­li­sée dans… un vœu. Pas de déli­bé­ra­tion lors du conseil com­mu­nau­taire, ce 29 jan­vier donc. Et sur­tout un débat après coup, comme s’en est agacé Michel Savin du groupe d’op­po­si­tion Communes au cœur de la métro­pole.

 

« Vous avez pris un arrêté sans en infor­mer le conseil métro­po­li­tain. Aujourd’hui, avec votre majo­rité, vous pré­sen­tez un vœu pour sou­te­nir la demande de pré­emp­tion que vous avez déjà enga­gée ! C’est prendre l’en­semble des élus métro­po­li­tains pour des godillots ! »

 

 

50 millions d’euros un prix trop lourd sur la charge locative ?

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Ligue contre le cancer
commentez lire les commentaires
1361 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.