Extorsions avec violence à Gières : deux mineurs mis en cause

sep article

 

FLASH INFO – Deux mineurs mis en cause dans plusieurs affaires d’extorsions et de violences survenues à proximité de la gare de Gières, dans l’agglomération grenobloise, ont été déférés le 18 décembre devant un juge des enfants et placés sous strict contrôle judiciaire.

 

Hôtel de police à Grenoble © Patricia Cerinsek

Deux mineurs, auteurs d’ex­tor­sion avec vio­lence ou arme, ont été inter­pel­lés à Gières © Patricia Cerinsek

Les deux mineurs mis en cause, âgés de 15 et 17 ans au moment des faits, avaient mis au point un mode opé­ra­toire consis­tant à atti­rer des vic­times via le site de ren­contre Coco.fr, sou­ligne le pro­cu­reur de la République de Grenoble Eric Vaillant.

 

Pour ensuite les agres­ser avec vio­lence ou avec arme et leur déro­ber des biens.

 

Entre mars et août 2020, au moins cinq per­sonnes en ont ainsi été vic­times. Rebelote le 23 novembre der­nier, sans tou­te­fois pas­ser cette fois par le site de ren­contres. Leur vic­time, âgée de 16 ans, avait alors été hos­pi­ta­li­sée plu­sieurs jours, avec des séquelles jus­ti­fiant 21 jours d’ITT.

 

Après plu­sieurs mois d’investigations, les enquê­teurs de la sûreté dépar­te­men­tale de l’Isère ont fini par iden­ti­fier les auteurs. Les deux jeunes ont reconnu l’intégralité des faits qui leur étaient repro­chés.

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
1591 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.