Pic d'ozone : procédure d'information-recommandation sur le bassin grenoblois et Nord-Isère

Sans sur­prise, quand le confi­ne­ment s’al­lège, la qua­lité de l’air se dégrade

Sans sur­prise, quand le confi­ne­ment s’al­lège, la qua­lité de l’air se dégrade

FLASH INFO – Sans sur­prise, ce second « confi­ne­ment » est bien parti pour avoir moins d’im­pact sur la qua­lité de l’air que le pre­mier. Au prin­temps, la réduc­tion dras­tique de l’ac­ti­vité éco­no­mique et du tra­fic rou­tier avait per­mis de consta­ter une baisse notable des émis­sions de pol­luants, et notam­ment aux abords des voiries.

Le confinement s'allège, la qualité de l'air se dégrade. Pic d'ozone : procédure d'information-recommandation sur le bassin grenoblois et Nord-Isère

La pol­lu­tion aux oxydes d’a­zote à la baisse, quoique moindre qu’au pre­mier confi­ne­ment – DR

Pour ce second épi­sode, la baisse des pol­luants auto­mo­biles est (for­cé­ment) moins marquée.

De fait, depuis la fin du mois d’oc­tobre, le tra­fic rou­tier a baissé entre 20 et 25 % en semaine, et de 50 % les week-ends.

« Ainsi, la dimi­nu­tion des taux de dioxyde d’azote est moins nette qu’en mars-avril, de l’ordre de – 40 % par rap­port à la “nor­male” des cinq der­nières années », constate Atmo, l’as­so­cia­tion char­gée de sur­veiller la qua­lité de l’air dans la région.

Ce qui est vrai pour les oxydes d’a­zote, prin­ci­pa­le­ment issus du tra­fic rou­tier, l’est net­te­ment moins pour les par­ti­cules fines, l’autre prin­ci­pale com­po­sante de la pol­lu­tion atmo­sphé­rique. Et pour cause, les pous­sières étant majo­ri­tai­re­ment issues du chauf­fage au bois, elles sont direc­te­ment tri­bu­taires de la météo.

« Au prin­temps, comme à l’automne, il ne se dégage pas une ten­dance très nette d’évolution des concen­tra­tions de par­ti­cules », convient Atmo. Résultat, la qua­lité de l’air se dégrade cet automne com­pa­ra­ti­ve­ment au prin­temps. « Il est dif­fi­cile d’évaluer la part du confi­ne­ment dans cette dégra­da­tion, notam­ment du fait du télé­tra­vail, mais l’influence du chauf­fage est en revanche indéniable ». 

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Emplois possiblement fictifs à la Région: l'opposition tire à boulets rouges sur Laurent Wauquiez
Auvergne-Rhône-Alpes : Laurent Wauquiez épin­glé pour un dépla­ce­ment confi­den­tiel au Japon, « aux frais du contribuable »

EN BREF - Le Monde a révélé, samedi 20 avril 2024, le déplacement très confidentiel de Laurent Wauquiez, en mars, au Japon. Un séjour d'une Lire plus

Grenoble : sept nou­veaux bus élec­triques mis en cir­cu­la­tion sur les lignes C3 et C4 du réseau M Tag

FOCUS - Le Smmag et M Tag ont présenté, lundi 22 avril 2024, au dépôt d'Eybens, les sept nouveaux bus électriques mis en circulation prochainement Lire plus

Risques présents et habitants inquiets: le Rapport annuel sur les risques et la résilience (Rarre) livre ses conclusions
Risques envi­ron­ne­men­taux, éco­no­miques ou sociaux : les habi­tants de la région gre­no­bloise majo­ri­tai­re­ment inquiets

FOCUS - L'Agence d'urbanisme de la région grenobloise et l'Atelier des futurs ont présenté le Rarre. Autrement dit, le Rapport annuel sur les risques et Lire plus

Après deux années en hausse, l'emploi des cadres en phase de stabilisation en Auvergne-Rhône-Alpes
Après deux années de hausse, l’emploi des cadres en phase de sta­bi­li­sa­tion en Auvergne-Rhône-Alpes

FLASH INFO - L'Apec, association pour l'emploi des cadres, a rendu publics au début du mois d'avril les résultats de son enquête annuelle sur la Lire plus

Élections euro­péennes : le Parti ani­ma­liste tient son second mee­ting de cam­pagne à Grenoble

FLASH INFO - Le Parti animaliste annonce la tenue à Grenoble de son second meeting électoral dans le cadre des élections européennes. Un mois après Lire plus

Joan Miró, Bleu II, 4 mars 1961 © Succession Miró / ADAGP, Paris 2024 © Collection Centre Pompidou, Musée national d’art moderne - Crédit photo : Centre Pompidou, MNAM-CCI/Audrey Laurans/Dist. RMN-GP
“Miró, un bra­sier de signes” : 130 chefs‑d’œuvre du peintre cata­lan, dont le trip­tyque des Bleu, expo­sés au musée de Grenoble

FOCUS - L'artiste catalan Joan Miró est à l’honneur au musée de Grenoble du 20 avril au 21 juillet 2024 avec une grande exposition temporaire Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !