Appel Forêt -
Un Festival international du film nature & environnement 2020 intégralement en ligne, et 100 % gratuit

Un Festival international du film nature & environnement 2020 intégralement en ligne et gratuit

Un Festival international du film nature & environnement 2020 intégralement en ligne et gratuit

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS – Un couvre-feu, puis un reconfinement… mais l’édition 2020 du Festival international du film nature & environnement de Grenoble a tenu bon. Faute de pouvoir organiser le rendez-vous en salles, l’association France nature environnement Isère propose une édition 100 % en ligne, du 24 novembre au 5 décembre. Avec des séances (gratuites) tous les soirs… comme au cinéma !

 

 

Elle revient de loin, mais elle aura bien lieu. Alors que la 34e édi­tion du Festival inter­na­tio­nal du film nature & envi­ron­ne­ment de Grenoble cher­chait à se réin­ven­ter pour s’a­dap­ter au couvre-feu, l’an­nonce du recon­fi­ne­ment est venue s’a­jou­ter aux difficultés.

 

Un Festival du film nature & environnement 100 % en ligne.Une affiche pour une édition 100 % numérique © FNE Isère

Une affiche pour une édi­tion 100 % numé­rique © FNE Isère

Pas de quoi démo­ti­ver l’as­so­cia­tion France nature envi­ron­ne­ment Isère (ex-Frapna ), orga­ni­sa­trice de l’é­vé­ne­ment. Le fes­ti­val se tien­dra ainsi en ligne du 24 novembre au 5 décembre 2020.

 

Créé en 1976 et devenu annuel vingt ans plus tard, le Festival inter­na­tio­nal du film nature & envi­ron­ne­ment est resté fidèle à ses objec­tifs : « sen­si­bi­li­ser autre­ment le public aux enjeux de pro­tec­tion de la nature et de l’environnement », et « encou­ra­ger et récom­pen­ser la pro­duc­tion audio­vi­suelle envi­ron­ne­men­tale et natu­ra­liste de haute qua­lité ». Tout en favo­ri­sant les ren­contres et les échanges, y com­pris (et sur­tout) auprès des publics scolaires.

 

 

Les Hérissons d’or et d’argent toujours d’actualité

 

Bien sûr, cette édi­tion numé­rique du fes­ti­val cham­boule les habi­tudes. De plus, confi­ne­ment oblige, « les pro­jec­tions en salles et les ren­contres avec les équipes de réa­li­sa­tion, temps d’échanges et de ren­contres chers à notre fes­ti­val, n’ont pas pu être main­te­nues », déplore la FNE. Mais celle-ci veut gar­der l’es­prit « ren­dez-vous au cinéma » de l’é­vé­ne­ment, en pro­po­sant la dif­fu­sion des films docu­men­taires en soirée.

 

Du local à l'international, la programmation couvre de multiples aspects de la nature et de l'environnement © FNE

Du local à l’in­ter­na­tio­nal, la pro­gram­ma­tion couvre de mul­tiples aspects de la nature et de l’en­vi­ron­ne­ment. © FNE

Autre tra­di­tion tou­jours debout : le concours, et le jury. « Dans ce contexte, il nous paraît indis­pen­sable de conti­nuer à sou­te­nir les équipes de réa­li­sa­tion et à mettre en valeur leur tra­vail et leurs mes­sages », juge l’association.

 

Les Hérissons d’or et d’argent sont donc tou­jours de la par­tie. Et ceci dans plu­sieurs caté­go­ries : Nature, Environnement, Court-métrage, Coup de cœur du jury et Coup de cœur du jeune public.

 

Le jury, jus­te­ment ? Il compte la réa­li­sa­trice Pauline Aubry, le plon­geur et pho­to­graphe Rémi Masson, et la cher­cheuse Gaëlle Uzu. Ainsi que la conseillère tech­nique en déve­lop­pe­ment local (Département de l’Isère) Fabienne Cheze-Ceroni, l’in­gé­nieur fores­tier et pho­to­graphe Christophe Chauvin, et l’é­tu­diante (ambas­sa­drice du cinéma Le Club) Astrid Palmarini. Le fes­ti­val compte aussi un par­rain (hors jury): Jean-Michel Bertrand, notam­ment réa­li­sa­teur de Marche avec les loups. Un film conspué par la FDSEA… et “renié” par la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Le réalisateur du film Marche avec les loups est le parrain de l'édition 2020 du festival.

Le réa­li­sa­teur du film Marche avec les loups est le par­rain de l’é­di­tion 2020 du festival.

 

Les écoles du dépar­te­ment sont éga­le­ment mises à contri­bu­tion. Là encore, pas de pro­jec­tions en salles, mais 29 séances sco­laires réser­vées aux enfants. En tout, 300 classes sont ins­crites pour cette année 2020, soit 7650 élèves et accom­pa­gnants. Ceux-ci seront invi­tés à élire leur film pré­féré, qui rece­vra le Hérisson du Coup de cœur du jeune public. « Une façon de leur faire por­ter un regard cri­tique sur les films, mais aussi [un] pre­mier pas dans la citoyen­neté », estime la FNE.

 

 

Un Festival du film nature & environnement sous le signe de la diversité

 

Quid de la pro­gram­ma­tion ? Treize films sont en com­pé­ti­tion, sept dans la caté­go­rie Environnement et six dans la caté­go­rie Nature. Plus dix films pré­sen­tés dans la caté­go­rie des Courts-métrages. De quoi pro­po­ser chaque soir du fes­ti­val plu­sieurs séances (gra­tuites), cha­cune consa­crée à un thème pré­cis. Qu’il s’a­gisse de la pol­lu­tion, de « regards sur le local », de la science ou de la rési­lience. Le tout à retrou­ver sur la pla­te­forme Kinow, via le site du festival.

 

La faune sous-marine est à l'honneur du « conte scientifique » La Cité des mérous sombres

La faune sous-marine est à l’hon­neur du « conte scien­ti­fique » La Cité des mérous sombres

 

On l’aura com­pris, la diver­sité est de mise dans la pro­gram­ma­tion. À l’af­fiche, entre autres : le nau­frage du pétro­lier Erika et ses 400 km de côtes bre­tonnes souillées (Erika, au nom de la mer). Un « conte scien­ti­fique sur la sen­si­bi­lité et l’intelligence de nos amis à écailles » (La Cité des mérous sombres). Ou encore un ques­tion­ne­ment sur l’in­té­gra­tion des insectes dans notre ali­men­ta­tion occi­den­tale (Des insectes dans l’as­siette).

 

La pro­gram­ma­tion com­plète, dates et horaires sont à retrou­ver sur le site du Festival inter­na­tio­nal du film nature & environnement.

 

Florent Mathieu

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Dix-sept EPCI de l'Isère ont signé un contrat de relance pour la transition écologique avec l'État et le Département. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Transition écologique : 17 intercommunalités de l’Isère ont signé un contrat de relance avec l’État et le Département

FOCUS - Dix-sept établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) de l'Isère ont signé un contrat de relance pour la transition écologique avec l'État et le Lire plus

Après six mois de travaux, la place Victor Hugo a rouvert au public. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : après six mois de travaux, la place Victor-Hugo rouvre au public

FOCUS - Après six mois de travaux, la place Victor-Hugo à Grenoble a rouvert son espace au public ce vendredi 16 juillet 2021. Plus végétale, Lire plus

Atelier jardinage au jardin éco-pédagogique de la commune de Vif © Cultivons nos toits
Une troisième ferme urbaine va voir le jour sur un terrain situé entre les Villeneuve de Grenoble et d’Échirolles

FLASH INFO - La Ville de Grenoble a décidé de mettre un terrain à disposition de l'association Collectif autonomie alimentaire de Grenoble et ses environs, Lire plus

Signalisation d'une zone à faibles émissions. © Grenoble-Alpes Métropole
Zone à faibles émissions : Éric Piolle veut aller plus vite que la loi Climat

FOCUS - La zone à faibles émissions mobilité (ZFE-m) était au centre d'une question orale portée par l'élue d'opposition Émilie Chalas lors du conseil municipal de Lire plus

DR
La Métropole de Grenoble acte la mise en place d’une stratégie en faveur de la production d’hydrogène

FOCUS - La Métropole de Grenoble a acté la mise en place d'une stratégie en faveur de la production d'hydrogène, au cours du conseil du Lire plus

plan fraîcheur brumisateurs
Face aux hausses de température, la Ville de Grenoble mise sur un plan fraîcheur en milieu urbain

FOCUS - La Ville de Grenoble a mis en place un plan fraîcheur pour l’été 2021. Le but ? Rendre plus vivable la ville face Lire plus

Flash Info

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

|

22/07

19h24

|

|

16/07

23h31

|

|

16/07

20h42

|

|

16/07

11h33

|

|

15/07

15h50

|

|

14/07

13h45

|

|

13/07

22h27

|

|

13/07

12h52

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin