STMicroelectronics et Mentor, société de Siemens, s’associent dans le cadre du plan Nano 2022

sep article



 

EN BREF – STMicroelectronics et Mentor, filiale de Siemens, annoncent leur coopération au sein du plan Nano 2022. Un programme de travaux et d’investissements ambitieux en recherche et développement (R&D) dans le domaine des composants électroniques. Pour cela, les deux entreprises peuvent s’appuyer sur un environnement grenoblois en pointe dans ce secteur.

 

 

Intérieur de l'usine STMicroelectronics. © Artechnic

Intérieur de l’u­sine STMicroelectronics. © Artechnic

Mentor, édi­teur de logi­ciels d’aide à la concep­tion de cir­cuits élec­tro­niques, vient d’an­non­cer qu’il rejoi­gnait STMicroelectronics au sein de Nano 2022, pro­gramme de recherche et déve­lop­pe­ment sur la nano­élec­tro­nique (cf. enca­dré).

 

ST, l’un des lea­ders euro­péens de la micro­élec­tro­nique, et Mentor, pro­priété du groupe Siemens depuis un peu plus de quatre ans, se connaissent déjà bien. Et pour cause, ils ont déjà col­la­boré ensemble dans le cadre des plans Nano 2012 et 2017.

 

Ce par­te­na­riat signé pour les deux pro­chaines années va s’ap­puyer sur la richesse et la force des entre­prises du sec­teur en Isère. « Grenoble est l’une des places fortes autour du semi-conduc­teur et du logi­ciel », se féli­cite ainsi Jean-Marc Talbot, direc­teur recherche et déve­lop­pe­ment chez Siemens.  « L’un des objec­tifs de ce pro­gramme est aussi de ren­for­cer tout un éco­sys­tème glo­bal et natio­nal », insiste-t-il.

 

 

Coopération ST-Mentor : une nécessité pour conserver un avantage compétitif

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Festival du film France Nature Environnement
commentez lire les commentaires
1174 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Le groupe de E. PPPiolle et Monbagourou a refusé de voter le plan Nano 2022 à la Métro. Sans cette acti­vité éco­no­mique majeure, Grenoble n’exis­te­rait tout sim­ple­ment pas. Mais les EELvercolos ne tiennent pas compte de la réa­lité, ils en sont inca­pables et ne le veulent même pas.
    Après avoir tor­pillé le com­merce en fer­mant l’ac­cès au centre ville, ils ne voient pas de pro­blème à affai­blir la perle indus­trielle de la région dont vivent direc­te­ment et indi­rec­te­ment des dizaines de mil­liers de familles (y com­pris parmi les adjoints au maire). Heureusement, la Métro n’est plus sous leur dic­ta­ture, ça a donc été voté en se pas­sant d’eux.

    sep article