Les urgentistes de Voiron disent ne plus pouvoir assurer la prise en charge des patients à partir du 2 novembre

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

 

EN BREF – À compter du 2 novembre 2020, les médecins exerçant aux urgences de l’hôpital de Voiron se disent dans l’incapacité de prendre en charge les patients. Au bout du rouleau, ils n’en finissent pas d’alerter depuis des mois la direction, les élus, le public… Sur dix-huit, ils ne sont plus que neuf à faire tourner le service. Et bientôt, ils seront sept.

 

 

AU CHU de Grenoble comme à l'hôpital de Voiron, le personnel des urgences n'en finit pas de tirer la sonnette d'alarme © Patricia Cerinsek

A l’hô­pi­tal de Voiron, le per­son­nel des urgences n’en finit pas de tirer la son­nette d’a­larme. © Patricia Cerinsek

Le 2 novembre, le ser­vice des urgences de l’hô­pi­tal de Voiron sera face à une feuille blanche. « On ne sait pas com­ment on va faire pour faire un plan­ning », résume le chef de ser­vice, le doc­teur François Pinchart.

 

Dur les dix-huit méde­cins que devrait comp­ter le ser­vice, il n’en res­tait plus que onze au prin­temps der­nier. Ils ne sont aujourd’­hui plus que neuf. Et à comp­ter de jan­vier 2021, ils ne seront plus que sept.

 

Chaque année et chaque mois un peu plus, les urgences de Voiron peinent à joindre les deux bouts. Ce n’est pas faute de tirer la son­nette d’a­larme. De le pla­car­der à l’en­trée du ser­vice de l’hô­pi­tal. De deman­der audience à la direc­tion – désor­mais celle du CHU de Grenoble avec laquelle l’hô­pi­tal de Voiron a fusionné. D’aller frap­per à la porte des élus et de le faire savoir dans les rues comme en juillet der­nier. Sans fina­le­ment trou­ver plus d’é­cho.

 

 

Avec cinq médecins en burn-out, le malaise grandit

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

MC2 - A la Vie
commentez lire les commentaires
9441 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.