Des demandeurs d’asile à Grenoble remis à la rue après s’être mal comportés en centre d’accueil

sep article



 

FOCUS – Douze demandeurs d’asile se voient refuser un hébergement d’urgence dans l’agglomération grenobloise. Raison invoquée par la préfecture de l’Isère ? Ils ne méritent plus l’aide de l’État, après s’être mal comportés dans un centre d’accueil. Inacceptable pour l’association Droit au logement qui estime que « mauvais comportement » ou pas, l’accueil doit être inconditionnel.

 

 

Des militants du Dal et des demandeurs d'asile manifestent devant la mairie de Grenoble, vendredi 2 octobre 2020 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net.

Des mili­tants du Dal et des deman­deurs d’a­sile ont mani­festé devant la mai­rie de Grenoble, ven­dredi 2 octobre 2020 © Séverine Cattiaux – Place Gre’net.

Depuis le ven­dredi 2 octobre, trois familles de deman­deurs d’asile venues de Macédoine et de Serbie sont à la rue. Au total, douze per­sonnes, dont deux ado­les­cents mineurs. Avec l’aide des mili­tants asso­cia­tifs, ils ont récu­péré des tentes et cou­ver­tures et se sont ins­tal­lés dans un parc de Grenoble, où ils dorment dehors.

 

Voilà plu­sieurs semaines que ces trois familles s’étaient réfu­giées sous les esca­liers du cinéma Pathé Chavant. Mais l’oc­cu­pa­tion des squat­teurs a fini par deve­nir encom­brante…

 

 

« Des seaux d’excréments à la vue de tous »

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
8735 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. Mal com­por­tés = expul­sion du ter­ri­toire.

    sep article
  2. à quand l’ex­pul­sion ? Les deux pays ne sont pas en guerre. Les migrants éco­no­miques illé­gaux et clo­chards ont la voca­tion d’être expul­sés avec l’in­ter­dic­tion du ter­ri­toire.

    sep article
  3. sep article