Huit conseillers délégués nommés à la Métro en attendant la constitution de l’exécutif

sep article



 

FLASH INFO – Les élus de la municipalité grenobloise ne décolèrent pas face à la réélection (au forceps) de Christophe Ferrari à la tête de la Métropole de Grenoble. Qu’à cela ne tienne : celle-ci annonce la nomination de huit conseillers délégués, choisi parmi les membres du conseil métropolitain.

 

La Métro nomme huit conseillers métropolitains délégués. Christophe Ferrari a été réélu président de la Métropole de Grenoble après de longues et âpres tractations © Laure Gicquel - Place Gre'net

Christophe Ferrari a été réélu pré­sident de la Métropole de Grenoble après de longues et âpres trac­ta­tions © Laure Gicquel – Place Gre’net

 

La Métro vient d’an­non­cer la nomi­na­tion de huit conseillères et conseillers délé­gués, « dans l’attente de l’élection d’un nou­vel exé­cu­tif et afin de garan­tir la mise en œuvre des poli­tiques publiques ». Parmi les élus nomi­nés, trois appar­te­naient déjà à l’an­cien exé­cu­tif.

 

Ludovic Bustos, ancien vice-pré­sident en charge de la voi­rie, est ainsi nommé délé­gué au dia­logue social. Guy Jullien, après avoir été vice-pré­sident à l’ar­ti­sa­nat, com­merce et PME, est dési­gné délé­gué à « la rési­lience et à l’attractivité éco­no­mique ». Enfin, l’ex-vice-pré­sident aux Finances et Budget Raphaël Guerrero est nommé délé­gué au suivi et à la construc­tion bud­gé­taire.

 

Cyrille Plenet, maire de Séchilienne, est nouvelle venue au sein du conseil métropolitain © Métropole de Grenoble

Cyrille Plenet, maire de Séchilienne, est nou­velle venue au sein du conseil métro­po­li­tain © Métropole de Grenoble

Cinq autres noms sont donc des nou­veaux venus. Marc Oddon, maire de Venon, est dési­gné conseiller délé­gué aux ser­vices publics de proxi­mité. Corine Lemariey, adjointe au maire de Varces-Allières-et-Risset, est nom­mée délé­guée à la mise en œuvre du Plan local de l’habitat et aux per­sonnes vul­né­rables.

 

Cyrille Plenet, maire de Séchilienne, est délé­guée à la rési­lience agri­cole et à l’alimentation durable. Mélina Herenger, adjointe au maire de Meylan, délé­guée à la mise en œuvre du plan local d’ur­ba­nisme inter­com­mu­nal. Et Pierre Verri, maire de Gières, devient délé­gué à la mise en œuvre du Plan air cli­mat éner­gie.

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
4164 visites | 4 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 4
  1. Idem pour les nom­breux adjoints muni­ci­paux Grenoblois et conseillers nom­més par le Maire !

    sep article
  2. Pierre Verri, celui qui a béto­ni­ser et flin­gué Gières en la trans­for­mant en une exten­sion de saint mar­tin d’hères pour le pire, nommé délé­gué à la mise en œuvre du Plan air cli­mat éner­gie ? Du grand n’im­porte quoi !

    sep article
    • Voire exten­sion d’Echirolles : la cour de l’é­cole res­semble main­te­nant à une cour de pri­son avec ses murs de 12m de haut. Des espaces publics cédés à des pro­mo­teurs contre des contre­par­ties plus que dis­cu­tables. Et des excuses bidons, à moins de n’a­voir aucune prise sur le PLU. Qui plus est, élu avec 51% des voix seule­ment, grâce à un record d’abs­ten­tions à cause du Covid.

      sep article
  3. Je me deman­dais com­ment avaient été choi­sis ces 8 délé­gués. En fait, il suf­fit d’al­ler sur le site de La Métro, dont le lien figure dans l’ar­ticle, et cli­quer pour lire cet article en entier. On y trouve : « le Président de la Métropole Christophe Ferrari a nommé ven­dredi 24 juillet 8 conseillères délé­guées et conseillers délé­gués. »
    Je trouve ce pro­cédé … com­ment dirais-je … très démo­cra­tique …

    sep article