Prévoyant les effets de la crise sanitaire, Olivier Noblecourt propose un « plan de réparation sociale »

sep article

Notre indépendance c

 

FOCUS – Tirant les enseignements et les conséquences de la crise sanitaire, la liste d’Olivier Noblecourt a révisé sa copie électorale. Et a présenté, ce jeudi 19 juin 2020, un « plan de réparation des solidarités locales » destiné aux plus vulnérables. Un plan « concerté » proposant notamment cinq grandes mesures immédiatement applicables dans le cadre d’une commission citoyenne.

 

 

Grenoble nouvel air a présenté son plan de réparation social. © Grenoble nouvel air

© Grenoble nou­vel air

La crise sani­taire qu’a tra­ver­sée le pays a mis en lumière nombre de souf­frances et d’i­né­ga­li­tés sociales frap­pant les plus vul­né­rables. Partant, le can­di­dat Olivier Noblecourt et sa liste Grenoble nou­vel air (GNA) arri­vée qua­trième au pre­mier tour des élec­tions muni­ci­pales ont amendé et révisé leur copie élec­to­rale.

 

Prévoyant « un bilan social dou­lou­reux », Olivier Noblecourt entouré de colis­tiers pré­sen­tait ainsi, ce jeudi 18 juin 2020, un « plan de répa­ra­tion des soli­da­ri­tés locales » post-confi­ne­ment. En ques­tion ? « Le grand impensé et grand absent de cette cam­pagne des muni­ci­pales qu’est la situa­tion des plus vul­né­rables », note le can­di­dat. Une urgence sociale dont les autres can­di­dats « ne parlent soit pas, soit peu, soit mal », estime-t-il.

 

 

Un plan de réparation prévoyant cinq mesures applicables dès septembre

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
2424 visites | 5 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 5
  1. Bonjour
    Mr NOBLECOURT votre père ne vous a pas dit d’ar­rê­ter le mas­sacre. Votre poli­tique sous desto était d’une médio­crité sans nom.
    Franchement je vais te le dire une énième fois […] arrete le mas­sacre poli­tique sur la ville tu feras du bien à tous les Grenobloises et Grenoblois mais sur­tout pour nos enfants…
    Je vous ai suivi a Villeneuve pen­dant vos deux man­dats et la poli­tique que vous avez appli­qué etait plus que catas­tro­phique pour tous les habi­tants.
    SVP GO HOME.
    BENYOUB.A

    sep article
  2. Désolée pour O. Noblecourt, mais son plan pour les jeunes existe déjà dans les Missions locales et s’ap­pelle « la Garantie jeune » mis en place sous Hollande en 2012, et qui existe tou­jours
    « Ce dis­po­si­tif donne à ces jeunes la garan­tie d’une inté­gra­tion sociale et pro­fes­sion­nelle grâce à un par­cours inten­sif et per­son­na­lisé de for­ma­tion et d’ac­cès à l’emploi. »
    Le CCAS a agi pen­dant le confi­ne­ment pour dis­tri­buer de la nour­ri­ture et conti­nue encore à agir, bien que le vice-pré­sident n’est plus Noblecourt depuis 2014 mais Denoyelle encore pour une semaine.
    Et M. Noblecourt aurait dû lire le pro­gramme de son adver­saire pour le cri­ti­quer le volet social, ça lui aurait évité de dire qu’il n’exis­tait pas.

    sep article
    • @ « Utilisateur Bibliothèque » : pou­vez-vous nous com­mu­ni­quer ce pro­gramme social ? C’est un scoop qui a échappé à tout le monde ! La cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion de l’é­quipe Piolle est déme­su­rée sur le slo­gan « Ici c’est Grenoble », avec le por­trait d’é­lus pari­siens et bar­ce­lo­nais qui ont besoin du vote écolo, mais sans jamais aucune men­tion à ce pro­gramme fan­tôme. #Ausecours #Enfumageàtouslesétages #démo­ga­gieé­co­lo­ra­di­cale #Grenobleméritemieuxqueça

      sep article
  3. sep article