Alliance à Échirolles entre Alban Rosa et Thierry Monel : un « non-sens » pour le colis­tier Ahmed Lahcine… et le PS

Alliance à Échirolles entre Alban Rosa et Thierry Monel : un « non-sens » pour le colis­tier Ahmed Lahcine… et le PS

EN BREF – C’est une des villes clés de ce second tour des muni­ci­pales en Isère. Échirolles déchaîne les pas­sions… et les ten­sions depuis main­te­nant plu­sieurs mois. Nouvel épi­sode avec la fusion entre les listes d’Alban Rosa (LFI) et Thierry Monel (Génération‑s). Une alliance au goût amer pour Ahmed Lahcine, ancien colis­tier de Thierry Monel. Mais aussi pour le parti socia­liste qui n’a pas man­qué de réagir.

La liste de Thierry Monel s'apprête à rallier celle d'Alban Rosa © Thomas Courtade - Place Gre'net

La liste de Thierry Monel ral­lie celle d’Alban Rosa. © Thomas Courtade – Place Gre’net

La cam­pagne des muni­ci­pales bat son plein à Échirolles. Et pour cause : le pre­mier tour n’a pas per­mis d’é­ta­blir une hié­rar­chie claire, mal­gré le score impor­tant de Renzo Sulli (30 % des voix). Le maire sor­tant doit notam­ment faire face à la concur­rence de son adjoint à l’é­co­no­mie, Alban Rosa. Or, le can­di­dat sou­tenu par LFI et EELV vient d’en­re­gis­trer le sou­tien de Thierry Monel, ancien pre­mier adjoint de Renzo Sulli qui, avec ses 8 % obte­nus au pre­mier tour, n’a pas pu accé­der au second. Une alliance dénon­cée par Ahmed Lahcine, colis­tier de Thierry Monel. Pour qui les « meilleurs enne­mis d’hier sont deve­nus les meilleurs amis aujourd’­hui ».

Un « non-sens » pour Ahmed Lahcine

Ahmed Lahcine aux côtés de Thierry Monel au début de la campagne des municipales à Echirolles. © Thomas Courtade - Place Gre'net

Ahmed Lahcine aux côtés de Thierry Monel au début de la cam­pagne des muni­ci­pales à Echirolles. © Thomas Courtade – Place Gre’net

La fusion des listes « Échirolles A’Venir » et « Échirolles notre ville, notre vie », res­pec­ti­ve­ment por­tées par Alban Rosa et Thierry Monel, a été actée ce 2 juin par les ins­tances dépar­te­men­tales de LFI, EELV et Génération‑s. « Fort de 26 % des voix au pre­mier tour, ce ras­sem­ble­ment consti­tue une
véri­table alter­na­tive pour diri­ger Échirolles sur la base d’une gou­ver­nance renou­ve­lée », se réjouissent ainsi les trois par­tis poli­tiques dans un communiqué.

Une déci­sion au départ « sou­te­nue » par Ahmed Lahcine, qui sou­hai­tait tou­te­fois connaître « le nom des per­sonnes dans l’exé­cu­tif, les conseillers muni­ci­paux et l’or­ga­ni­gramme des délé­ga­tions ». Or l’an­cien sou­tien de Thierry Monel n’y a pas eu accès. Et, à la vue de la nou­velle liste dépo­sée ce mardi 2 juin en pré­fec­ture, Ahmed Lahcine n’hé­site pas à par­ler de « non-sens ». Pour lui, « le chan­ge­ment pro­posé pour Échirolles est une façade, un men­songe ».

De la « vieille politique »

« Je suis libre, per­sonne ne me tient, ni l’argent ni les postes ». Un mes­sage sans équi­voque pour celui qui s’é­tait engagé dans la cam­pagne pour rompre avec la « vieille poli­tique ». Et déplore que cer­tains, dont l’an­cien pre­mier adjoint de la ville, sou­haitent « sau­ver leur peau ». Avec, on le com­prend, un éven­tuel poste à la clé en cas de vic­toire. Une manœuvre insup­por­table aux yeux d’Ahmed Lahcine, pire que « celles de Renzo Sulli » conclut-il.

Thomas Courtade

LE PARTI SOCIALISTE ÉCHIROLLES CRIE À LA TRAHISON

Le parti socia­liste a éga­le­ment réagi dans un com­mu­ni­qué* inti­tulé « Rosa-Monel : Le ticket de toutes les trahisons ! »

La liste "Echirolles en commun" au complet portée par le maire sortant, Renzo Sulli © Echirolles en commun

La liste « Echirolles en com­mun » por­tée par le maire sor­tant, Renzo Sulli, ras­sem­blant dif­fé­rents par­tis de gauche : PCF, PS, PRG, les Écologistes et les Insoumis. © Echirolles en commun

« L’annonce d’une fusion des listes A. Rosa et T. Monel n’a aucun sens, comme le disent nombre de leurs anciens colis­tiers, juge ainsi le PS. Et ils ont rai­son ! Il est néces­saire de se sou­ve­nir que c’est pour contrer les ambi­tions de l’an­cien pre­mier adjoint, Thierry Monel, qu’Alban Rosa a décidé de tra­hir Renzo Sulli, en ne votant plus les rap­ports majeurs pour notre ville, mais sans tou­te­fois démis­sion­ner de son man­dat d’ad­joint au maire Renzo Sulli ! », sou­tient-il.

« Après avoir mené une cam­pagne de déni­gre­ment sur la car­rière pro­fes­sion­nelle et poli­tique de M. Monel, voilà que désor­mais, les deux enne­mis s’al­lient sur fond d’ac­cords de par­tis poli­tiques et sur­tout sur le dos de la repré­sen­ta­tion citoyenne qu’ils pré­ten­daient incar­ner sur cha­cune de leurs liste du 1er tour », pour­suivent les socialistes.

Le parti socia­liste par­ti­ci­pant au ras­sem­ble­ment de la gauche échi­rol­loise sur la liste d’i­ni­tia­tive citoyenne Échirolles en com­mun, rap­pelle en outre à Alban Rosa et Thierry Monel « qu’il est de tra­di­tion répu­bli­caine de sou­te­nir au 2e tour la liste de la gauche arri­vée en tête du pre­mier tour, notam­ment lorsque le Rassemblement natio­nal arrive en seconde posi­tion sur la ville à l’is­sue du pre­mier ». Avant d’ac­ter « cette der­nière trahison ».

* Article mis à jour le 4 juin à 17 h 40.

TC

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Muay-thaï : deux boxeurs du Martial Gym d’Échirolles cham­pions de France de boxe thaïlandaise

FLASH INFO - Le club échirollois du Martial Gym s'est illustré aux championnats de France amateurs de boxe thaïlandaise (ou muay-thaï), le week-end des 28 Lire plus

Important incendie dans un parking souterrain à Échirolles jeudi 2 février, avec 150 résidents évacués
Important incen­die dans un par­king sou­ter­rain à Échirolles, avec 150 rési­dents évacués

FOCUS - Un important incendie s'est déclaré à Échirolles au matin du jeudi 2 février, dans un parking souterrain en-dessous d'un restaurant Quick et d'une Lire plus

La Métropole de Grenoble pré­sente un bud­get 2023 record pour « la trans­for­ma­tion du ter­ri­toire », mais sans hausse d’impôts

FOCUS - La Métropole de Grenoble a présenté, mardi 31 janvier 2023, le budget prévisionnel 2023 qui sera soumis au vote du conseil métropolitain ce Lire plus

La Ville de Pont-de-Claix déploie son dispositif de vidéoprotection, avec 30 caméras installées dès 2023
La Ville de Pont-de-Claix déploie son dis­po­si­tif de vidéo­pro­tec­tion, avec 30 camé­ras ins­tal­lées dès 2023

FLASH INFO - La Ville de Pont-de-Claix a annoncé lundi 30 janvier le déploiement d'un système de "vidéoprotection" à partir de 2023. La municipalité a Lire plus

La réponse au vitriol du président de la Métropole aux propos de Christian Coigné, maire démissionnaire de Sassenage
La réponse au vitriol du pré­sident de la Métropole aux pro­pos de Christian Coigné, maire démis­sion­naire de Sassenage

FOCUS - Christophe Ferrari, président de la Métropole de Grenoble, n'a pas (du tout) apprécié la prise de parole de Christian Coigné à l'occasion de Lire plus

Un débat d'orientation budgétaire 2023 de Grenoble houleux sur fond d'opposition à la hausse de la taxe foncière
Un débat d’o­rien­ta­tion bud­gé­taire 2023 de Grenoble hou­leux sur fond d’op­po­si­tion à la hausse de la taxe foncière

FOCUS - Les échanges ont été longs autour de la hausse annoncée de la taxe foncière à Grenoble, à l'occasion du débat d'orientation budgétaire durant Lire plus

Flash Info

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

|

02/02

17h00

|

|

02/02

15h51

|

|

02/02

10h16

|

|

01/02

12h49

|

|

01/02

11h34

|

|

01/02

10h32

|

|

30/01

19h26

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Abonnement| Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

Agenda

Je partage !