Action de jeunes majeurs étrangers devant l'Hôtel du département de l'Isère.© Droit au logement de l'Isère.

Grenoble : après avoir dure­ment vécu le confi­ne­ment, les jeunes majeurs étran­gers réclament tou­jours un toit

Grenoble : après avoir dure­ment vécu le confi­ne­ment, les jeunes majeurs étran­gers réclament tou­jours un toit

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – De jeunes majeurs étran­gers ont mené une action sym­bo­lique devant le siège du Département de l’Isère, ce jeudi 28 mai 2020. Ces der­niers sou­hai­taient ainsi dénon­cer leur aban­don par les pou­voirs publics durant la période de confi­ne­ment. Posant la ques­tion « faut-il être malade pour avoir un toit ? », les jeunes sans-abri réclament tou­jours « un héber­ge­ment, une école et des papiers pour tous. »

Les jeunes majeurs étrangers ont disposé un masque géant devant l'hôtel du Département. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les jeunes majeurs étran­gers ont dis­posé un masque géant devant l’hô­tel du Département. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Ce jeudi 28 mai 2020, un masque géant frappé de la ques­tion « faut-il être malade pour avoir un toit ? » a trôné durant plu­sieurs minutes sur le par­vis de l’hô­tel du Département de l’Isère.

Sur le coup de 11 heures, une dizaine de membres du col­lec­tif des jeunes majeurs étran­gers ont en effet mené une action sym­bo­lique pour se rap­pe­ler aux bons sou­ve­nirs de la col­lec­ti­vité ter­ri­to­riale. Le tout en res­pec­tant scru­pu­leu­se­ment les gestes bar­rières et les mesures sani­taires (masque, dis­tance d’un mètre, groupe de dix personnes).

L’association Droit au loge­ment de l’Isère (Dal 38) et le col­lec­tif enten­daient ainsi dénon­cer d’une même voix une « situa­tion ter­rible ». Celle que vivent ces jeunes – de plus en plus nom­breux –, « aban­don­nés par les pou­voirs publics » durant la période de confinement.

L’occasion pour l’un d’entre-eux de lire au méga­phone, une courte décla­ra­tion expri­mant leur désar­roi de ne pas être enten­dus. Et de récla­mer le droit de dis­po­ser d’un toit, de papiers en règle et la garan­tie de pou­voir pour­suivre leur scolarité.

Sans les asso­cia­tions « nous n’au­rions pu comp­ter que sur nous même »

De fait, dénoncent le col­lec­tif et l’as­so­cia­tion, « les jeunes majeurs n’ont pas béné­fi­cié d’une mise à l’a­bri par le Département ou la pré­fec­ture de l’Isère pen­dant le confi­ne­ment et c’est tou­jours le cas mal­gré l’é­tat d’ur­gence sani­taire en vigueur ».

Des jeunes gens qui déclarent avoir très mal vécu cette période crai­gnant de sur­croît la menace du virus. « On vivait dans la rue, c’é­tait vrai­ment pénible, moi je dor­mais à Chavant », témoigne un jeune Ivoirien. Qui assure avoir tenu le coup, sur­tout grâce aux asso­cia­tions. « Sans elles, nous n’au­rions pu comp­ter que sur nous-mêmes », se souvient-il.

Arrivé en France il y a de cela trois ans et en 1ere année de CAP, le jeune homme s’in­quiète de la suite de ses études. « Pour ma deuxième année de CAPc’est l’in­cer­ti­tude. Qui va me sco­la­ri­ser ? », questionne-t-il.

Action de jeunes majeurs étrangers devant l'Hôtel du département de l'Isère.© Droit au logement de l'Isère.

Action de jeunes majeurs étran­gers devant l’Hôtel du dépar­te­ment de l’Isère. © Droit au loge­ment de l’Isère.

Un état des lieux jugé pré­oc­cu­pant par les défen­seurs de ces sans-abri, pour qui les pro­blèmes ne datent pas d’hier. « Depuis plus d’un an, ils ont pour­tant fait connaître leur situa­tion en allant jus­qu’à occu­per l’é­glise Sans-Paul-sans-fron­tières et en mani­fes­tant devant la mai­rie de Grenoble la veille du confi­ne­ment », rap­pellent-ils. Las, « les pou­voirs publics n’ont rien voulu faire pour eux1Le Département s’é­tait expli­qué dans l’un de nos articles cité en bas de page », déplorent non sans amer­tume les militants.

Joël Kermabon

1 Le dépar­te­ment de l’Isère s’é­tait exprimé sur la situa­tion de ces jeunes majeurs dans un enca­dré figu­rant dans cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

© Manuel Pavard - Place Gre'net
Campement du parc de l’Alliance : la Ville de Grenoble dénonce une opé­ra­tion de police menée « sans concer­ta­tion », la pré­fec­ture dément

FOCUS - La police nationale est intervenue, ce mardi 14 juin 2022, dans le parc de l'Alliance où une quinzaine de migrants, originaires pour la Lire plus

Centre d’hé­ber­ge­ment d’ur­gence de Voreppe : des condi­tions de vie jugées « indignes » par les résidents

FOCUS - Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées à l'appel de plusieurs collectifs, ce mardi 1er mars 2022, devant les locaux d'Ajhiralp, à Grenoble, Lire plus

Traite d'êtres humains : l'affaire des restaurants isérois devant la justice
Traite d’êtres humains : le tri­bu­nal de Lyon juge durant deux semaines l’af­faire des res­tau­rants du Sud-Est

FOCUS - Le procès de la tentaculaire affaire de traite d'êtres humains dans le Sud-Est de la France s'est ouvert ce lundi 6 décembre 2021 Lire plus

Les familles albanaises et macédoniennes occupant la bibliothèque Alliance ont été expulsées par la police tandis que le campement attenant a été détruit, ce mercredi 1er décembre 2021, en fin d'après-midi. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Grenoble : La police éva­cue la biblio­thèque Alliance, occu­pée depuis la veille par des familles alba­naises et macédoniennes

FOCUS - La police a évacué la bibliothèque Alliance et détruit le camp attenant, ce mercredi 1er décembre 2021, en fin d'après-midi. Une quarantaine d'Albanais Lire plus

Photo depuis le campement des Roms rue des Alliés qui révèle la proximité avec l'entrepôt Richardson incendié © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Retour des migrants dans le cam­pe­ment incen­dié à Grenoble : les asso­cia­tions sur le pont pour leur relogement

FIL INFO - Cinq jours après l'incendie de l'entrepôt Richardson parti depuis un campement de Roms rue des Alliés à Grenoble, l'association Droit au logement Lire plus

Une vaste affaire de traite d'êtres humains dans des restaurants de l'Isère devant la justice
Une vaste affaire de traite d’êtres humains dans des res­tau­rants de l’Isère devant la justice

FOCUS - Pas moins de vingt personnes sont convoquées devant le tribunal correctionnel de Lyon le 6 décembre 2021, dans le cadre notamment de soupçons Lire plus

Flash Info

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

|

22/06

17h25

|

|

22/06

12h17

|

|

22/06

11h24

|

|

22/06

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin