Un homme de 23 ans condamné à un an de prison ferme pour recel d’apologie du terrorisme

sep article



FLASH INFO - Un homme de 23 ans a, le 12 mai der­nier, été condamné par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grenoble à un an de pri­son ferme pour recel d’a­po­lo­gie du ter­ro­risme.

 

A l’é­poque domi­ci­lié à Grenoble, Reda Belhafsi avait télé­chargé sur son télé­phone por­table des cen­taines de pho­tos, vidéos et sons sur les­quels appa­rais­saient des scènes de conflits armés, de déca­pi­ta­tion, de tue­ries de masse ou encore des images de pro­pa­gande de l’État isla­mique, relate Le Dauphiné libéré. Documents qui avaient été sai­sis à son domi­cile en jan­vier 2020.

 

À la barre, le jeune homme avait réfuté adhé­rer aux idées de Daesh, expli­quant vou­loir seule­ment s’in­for­mer sur la situa­tion en Syrie ou en Irak. Des argu­ments qui n’a­vaient pas  convaincu le pro­cu­reur – qui avait requis six mois avec sur­sis – et encore moins les juges. Lesquels ont accom­pa­gné leur juge­ment d’un man­dat d’ar­rêt.

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
1884 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.