Un homme de 23 ans condamné à un an de prison ferme pour recel d’apologie du terrorisme

sep article



FLASH INFO - Un homme de 23 ans a, le 12 mai der­nier, été condamné par le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Grenoble à un an de pri­son ferme pour recel d’a­po­lo­gie du ter­ro­risme.

 

A l’é­poque domi­ci­lié à Grenoble, Reda Belhafsi avait télé­chargé sur son télé­phone por­table des cen­taines de pho­tos, vidéos et sons sur les­quels appa­rais­saient des scènes de conflits armés, de déca­pi­ta­tion, de tue­ries de masse ou encore des images de pro­pa­gande de l’État isla­mique, relate Le Dauphiné libéré. Documents qui avaient été sai­sis à son domi­cile en jan­vier 2020.

 

À la barre, le jeune homme avait réfuté adhé­rer aux idées de Daesh, expli­quant vou­loir seule­ment s’in­for­mer sur la situa­tion en Syrie ou en Irak. Des argu­ments qui n’a­vaient pas  convaincu le pro­cu­reur – qui avait requis six mois avec sur­sis – et encore moins les juges. Lesquels ont accom­pa­gné leur juge­ment d’un man­dat d’ar­rêt.

 

Aides aux commerçants
commentez lire les commentaires
1966 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.