Le Smmag distribue 180 000 masques jetables sur son réseau de l’aire grenobloise

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

FLASH INFO — Le Syndicat mixte des mobi­li­tés de l’aire gre­no­bloise (Smmag) a débuté la dis­tri­bu­tion de 180 000 masques jetables. Mardi 12 mai, des équipes étaient pré­sentes le matin devant la gare d’Échirolles, puis l’a­près-midi devant celle de Grenoble. L’occasion pour Yann Mongaburu, pré­sident du Smmag, d’as­sis­ter au dis­po­si­tif, en com­pa­gnie pour l’oc­ca­sion du direc­teur de la Sémitag et du maire de Grenoble.

 

 

Distribution de masques jetables devant la gare de Grenoble mardi 12 mai © Florent Mathieu - Place Gre'net

Distribution de masques jetables devant la gare de Grenoble mardi 12 mai. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Les pro­chaines dis­tri­bu­tions auront lieu le mer­credi 13 mai à 8 heures à l’ar­rêt de tram Fontaine La Poya, et à 8 h 30 à l’ar­rêt Chavant. Le jeudi 14 mai, un point de dis­tri­bu­tion sera ins­tallé à par­tir de 17 heures à Grand-Place. Enfin, le ven­dredi 15 mai, c’est à l’ar­rêt Victor-Hugo à 8 h 30 qu’un stand de dis­tri­bu­tion sera ins­tallé. À rai­son, à chaque fois, d’un masque par per­sonne.

 

Les masques ont été livrés par l’État ce week-end, avant d’être recon­di­tion­nés en vue de la dis­tri­bu­tion, explique Yann Mongaburu. Qui insiste sur le fait qu’une grande par­tie d’entre eux sera réser­vée aux élèves des trans­ports sco­laires, dont les lignes béné­fi­cie­ront d’une atten­tion toute par­ti­cu­lière. Sur le réseau Smmag comme sur l’en­semble de la région, le port du masque est obli­ga­toire dès l’âge de six ans.

 

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
2977 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. dans les bus, d’ac­cord ; Mais, dans le métro d’ac­cord ; mais, porté pen­dant long­temps ou quand on court ou fait un gros effort pro­longé, la gène res­pi­ra­toire est réelle lors d’un port continu d’un masque en tex­tile : j’en ai plu­sieurs fois fait l’ex­pé­rience, de plus avec des lunettes, il y a plein de buée, quand il pleut beau­coup cela devient une ser­pillière et quand on est enrhumé et qu” on a envie de se mou­cher .. !!! pour moi, l’u­sage obli­ga­toire de masques res­pi­ra­toires ne peut s’en­vi­sa­ger vrai­ment que pour des uti­li­sa­tions ponc­tuelles de courte durée, pour les trans­ports en com­mun, dans les com­merces ou dans une salle d’at­tente, … :  » La pré­ven­tion des affec­tions res­pi­ra­toires  » : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=270

    sep article